Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 1
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Moïse sauvé des eaux

Auteur/exécutant

VERONESE (dit), CALIARI Paolo (auteur)

Précision auteur/exécutant

VERONESE : Vérone, 1528 ; Venise, 1588 ; nationalité : Italienne

Ecole

Italie, Vénise

Période création/exécution

4e quart 16e siècle

Millésime création/exécution

1580

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

Acheté pour la collection de Louis XIV à Versailles en 1687 à la duchesse de Crequi (Bonnaffé, 1881 ; Guiffrey, 1887) dont le mari l'avait acquis du peintre Mignard (Lalanne, 1885, le "Moïse sauvé des eaux" fut placé au Cabinet des tableaux, et figure dans l'inventaire Le Brun après 1683). Paillet le mentionne à Versailles en 1695. Placé à Meudon, dans les premières années du XVIIIe siècle, il s'y trouvait encore en 1706 (Mans.6). En 1745, puis en 1762, Dezallier d'Argenville le cite au nombre des oeuvres de Véronèse conservées dans les collections royales, tandis qu'en 1760 Jeaurat le signale dans la cinquième pièce de l'Hôtel de la Surintendance, où le voit Durameau en 1784, avec cette indication (1788) : "laver et vernir". Le tableau est envoyé à Dijon en 1812. Parmi les variantes connues sur le thème de "Moïse sauvé des eaux", c'est du tableau de Dresde, exécuté pour la famille Grimani à Venise, que la toile de Dijon, peinte dans le même sens, et de même format en largeur, se rapproche le plus. Néanmoins on y retrouve certains détails, comme le négrillon, qui appartiennent à l'exemplaire du Prado. La peinture de Madrid, comme sa réplique de Washington et comme la toile de Lyon, est traitée en hauteur ; par ailleurs, la version de la Walker Art Gallery de Liverpool, dont il existe une copie à Dijon même (cat. peint. it. n° 154, inv. CA 15) et surtout celle de la Galleria Sabauda de Turin, diffèrent sensiblement de la composition de Dijon. On peut citer encore la copie des Offices, la variante connue par la gravure de Nicolas Cochin, et le tableau disparu acheté par Charles Ier au vénitien Da Neice. Le "Moïse sauvé des eaux" maintenant à Dijon a été gravé par Jeaurat dans le recueil d'estampes de Mariette (cabinet Crozat ; Le Blanc, 1856, II, p. 425, n° 2), et par Augustin Terwesten (Ouwerkerk, 1649-Berlin, 1711). Il est donné à Véronèse par les auteurs les plus anciens, en particulier par Lépicié qui le croit "peint dans la plus grande force de l'artiste". L'oeuvre est pourtant considérée comme une copie par Louis Clément de Ris en 1861 ; elle est généralement jugée comme une production du maître avec la collaboration de ses aides ; c'est l'opinion de Florence Ingersoll-Smouse en 1928, de Bernard Berenson en 1932 et 1936, de Giuseppe Fiocco en 1934. En 1957 et 1958 Berenson y voit une oeuvre d'atelier. Rodolfo Pallucchini pense que la part des collaborateurs est prépondérante dans cette peinture. Pour W.R. Rearick (communication orale, 1971) elle pourrait être de la main de Carletto, nom qu'avaient déjà prononcé Albert Joliet et Fernand Mercier en 1925 et 1929, certainement sur la suggestion de Roberto Longhi ; en effet l'indication est portée dans ses notes manuscrites, vers 1922. Terisio Pignatti enfin classe la toile au nombre des oeuvres attribuées seulement à Paolo (1976). Altéré dans ses couleurs que dénaturent les coulées de vernis, le tableau l'est aussi dans son format, conçu, à l'origine, comme un rectangle très allongé. La toile a été agrandie en hauteur, à la partie supérieure et en bas, d'une bande de quinze centimètres environ, sans doute pour être placée en pendant avec une oeuvre de grand format plus classique. Le tableau, dans son état actuel, est donc alourdi par un premier plan inutile ; le négrillon devrait être figuré à mi-corps, comme il est fréquent dans les compositions de Paul Véronèse. Il convient de situer cette oeuvre à une date tardive, sans doute après 1580. (Notice de Marguerite Guillaume extraite du "Catalogue raisonné du musée des beaux-arts : peintures italiennes", Ville de Dijon, 1980) ; voir aussi : Moïse sauvé des eaux (copie d'après Véronèse) (CA 15 et 2174) Copie ; en rapport avec : Véronèse, Moïse sauvé des eaux, Lyon, Véronèse, Moïse sauvé des eaux, Madrid, Véronèse, Moïse sauvé des eaux, Washington, Véronèse, Moïse sauvé des eaux, Nogent-sur-Seine, Véronèse, Moïse sauvé des eaux, Liverpool, Véronèse, Moïse sauvé des eaux, Dresde, Véronèse, Moïse sauvé des eaux, Turin

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, toile

Description

Peinture à l'huile sur toile

Dimensions

Dimensions Hauteur : 121.5 cm ; Largeur : 174.8 cm

Sujet représenté

scène biblique (Egypte, jeune fille, princesse, chef d'état d'Egypte, couronne, collier, perle, secours, nourrisson, Moïse, groupe, homme, femme, vêtement, époque 16e siècle, serviteur, Noir, nain, flûte à bec, soldat, hallebarde)
paysage (ville, pont, Nil, feuillu)

Lieu de conservation

Dijon ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier

Statut juridique

propriété de la commune ; transfert de propriété de l'Etat à titre gratuit ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date acquisition

2010

Anciennes appartenances

Collection privée, Mignard Pierre, ((?) Le tableau est-il passé du peintre Mignard à la Duchesse de Créquy, ou a-t-il été propriété de la famille Lesdiguières plutôt que du peintre Mignard, avant d'être acquis par la duchesse de Créquy via le peintre et marchand Antoine Hérault ?) ; Collection privée, Lesdiguières François ; Collection privée, Lesdiguières François-Emmanuel ; Marchand, Hérault Antoine ; Collection privée, Créquy Duchesse de, 1687 ; Collection royale, Louis XIV, 1687, (L'achat est attesté par une ordonnance en recette des Comptes de Bâtiments du Roi en date du 5 août : "du Sieur Du Metz, garde du Trésor Royal, pour délivrer à Madame la duchesse de Créqui pour deux tableaux, l'un de Paul Véronèse représentant Moyse sauvé des eaux et l'autre du Dominicain représentant une Vierge, des enfants et Saint Antoine de Pade, et 43 Livres 6 sous 8 deniers, pour les taxations, 5243 livres, 6 sous 8 deniers".) ; Collection publique, Musée du Louvre, Paris, 1812

Numéro d'inventaire

CA 13 ; 152 (Cat. peint. italiennes 1980) ; 13 (Cat. 1883) ; p. 83 (Cat. envois de l'Etat 1980)

Commentaires

Dépôt de l'Etat de 1812, transfert de propriété de l'Etat à la ville de Dijon le 15 septembre 2010

Exposition

Beutekunst unter Napoleon : Die "französische Schenkung" an Mainz 1803, Mayence : Landesmuseum, 2003-2004 (n° 213 p. 313 et 314 (reprod. coul.))
I colori della seduzione, Giambattista Tiepolo e Paolo Veronese, Udine : Château, 17/11/2012 - 01/04/2013

Bibliographie

Mariette (Pierre-Jean), Recueil d'estampes d'après les plus beaux tableaux et les plus beaux dessins qui sont en France dans le Cabinet du Roy, dans celuy de Monseigneur le Duc d'Orléans et dans d'autres Cabinets..., 2 vol., Paris, 1729-1742 (II, p.65, XIV)
Dezallier d'Argenville (Antoine-Joseph), Abrégé de la vie des plus fameux peintres, Paris, 1745, 4 vol. (I, p.186 (Véronèse))
Lépicié (Bernard-François), Catalogue raisonné des tableaux du Roy avec un abrégé de la vie des peintres fait sur ordre de Sa Majesté, Paris, 1752-54, 2 vol. (II, p.100-101 (Véronèse))
Dezallier d'Argenville, Abrégé de la vie des plus fameux peintres, Paris, 1762 (I, p.272 (V.))
Notice des tableaux, statues, bustes, bas-reliefs, vases, bronzes, antiquités, dessins, estampes, etc. exposés au Musée de Dijon, Dijon : Frantin imp., 1818 (n°303 p.87 (Véronèse))
Notice des objets d'arts exposés au Musée de Dijon, Dijon, Victor Lagier libraire, 1834 (n°321 (Véronèse))
Notice des objets d'arts exposés au Musée de Dijon et catalogue général de tous ceux qui dépendent de cet établissement, Dijon, Victor Lagier, 1842 (n°349 (Véronèse))
Notice des objets d'art exposés au Musée de Dijon, Dijon, Lamarche, 1860 (n°399 (Véronèse))
Clément de Ris (L.), Les Musées de province, Paris, 1859 (tome I) - 1861 (tome II) (II, p.13 et p.370 (copie))
Gonse (L.), Voyage dans le midi de la France, Rouen, 1868 (p.98-99)
Catalogue historique et descriptif du Musée de Dijon. Peintures, sculptures, dessins, antiquités, Dijon, Rabutôt imp., 1869 (n°430 (Véronèse))
Clément de Ris (Louis), Les Musées de province : histoire et description, Paris, 1872 (p.143 et p.467 (plutôt copie))
Guiffrey (J.), Comptes des Bâtiments du Roi sous le règne de Louis XIV, Paris, 1881-1901 (année 1687, col. 1094)
Catalogue historique et descriptif du Musée de Dijon. Peintures - Sculptures - Dessins - Antiquités - Collection Trimolet, Dijon, 1883 (n°13 (Véronèse))
Bonnaffé (Edmond), Dictionnaire des amateurs français au XVIIe siècle, Paris, 1884 (p.77)
Lalanne (Ludovic), Journal de voyage du cavalier Bernin en France par Mr. de Chantelou, Paris, 1885 (p.239-240 (Véronèse))
Guédy (Théodore), Musées de France et collections particulières, Paris, 1888 (p.184 (Véronèse ; un chef-d'oeuvre de ce maître))
Logan (Mary), "Notes sur les oeuvres des maîtres italiens dans les musées de province : Musée de Dijon", Chronique des Arts et de la Curiosité, sup. à la Gazette des Beaux-Arts, 1895 (p.364 (Montemezzano))
Engerand (F.), Inventaire des tableaux du Roi rédigé en 1709 et 1710 par Nicolas Bailly, Paris, 1899 (I, p.100-101)
Gonse (L.), Les chefs-d'oeuvre des Musées de France. La peinture, Paris, 1900 (p.106 (Véronèse))
Gnoli (Umberto), "L'Arte italiana in alcune gallerie francesi di provincia", Rassegna d'Arte, VIII, novembre 1908 (p.187 (Véronèse))
Tuetey (A.) et Guiffrey (J.), "La commission du Museum et la création du musée du Louvre (1792-93)", Archives de l'Art Français, 1909 (p.386 n°112 (tableau de Dijon ou de Lyon ?))
Magnin (Jeanne), La peinture au Musée de Dijon, Dijon, 1914 (1918 sur la couverture) (p.175 reprod. (Véronèse))
Magnin (Jeanne), Picture in the Museum of Dijon, Dijon, 1914 (1915 sur la couverture) (n°13 p.175 reprod. (Paul Véronèse))
Mercier (F.), "Les trésors d'art de la France, le musée de Dijon", L'Art et les artistes, n°31, nov. 1922 (p.51)
Joliet (A.) et Mercier (F.), Le Musée de Dijon, Paris, 1925 (coll. Memoranda), 2ème éd., s.d., 1929 (p.18 fig.45 (Carletto Caliari))
Ingersoll-Smouse (Florence), "L'oeuvre peint de Paul Véronèse en France", Gazette des Beaux-Arts, 1927, II (p.212)
Ingersoll-Smouse (Florence), "L'oeuvre peint de Paul Véronèse en France", Gazette des Beaux-Arts, 1928, II (p.25, 27, 31 note 1, 32 (Véronèse et son atelier))
Venturi (Adolfo), Storia dell'arte italiana, Milan, 1901-1940, 25 vol. (1929, IX, IV, II, p.949 (Véronèse))
Berenson (Bernard), Italian Pictures of the Renaissance, Oxford, 1932 (p.420)
Magnin (Jeanne), La peinture au Musée de Dijon, 3e éd. revu e et complétée, Besançon, 1933 (p.179 (Véronèse))
Fiocco (Giuseppe), Paolo Veronese, s.l., 1934 (p.116 (Véronèse et son atelier))
Berenson (Bernard), Pitture Italiane del Rinascimento, Milan, 1936 (p.361 (en partie de Véronèse))
Rebatet (Marguerite), "Les Musées de province : le Musée de Dijon", Le Dessin, mai 1939 (p.35-37)
Pallucchini (Rodolfo), La Pittura veneziana del Cinquecento, 2 vol., Novare, 1944 (p.106)
Fastnedge (Ralph), "Two Italian Pictures recently restored at Liverpool", The Liverpool Library, Museum and Art Committee Bulletin, 1953 (p.18)
"The Walker Art Gallery, Liverpool", Burlington Magazine, août 1953 (p. 260 (Véronèse))
Réau (Louis), Iconographie de l'Art chrétien, Paris, 1957 (II, 1ère partie, p.181)
Berenson (Bernard), Italian Pictures of the Renaissance : Venetian School, 2 vol., Londres, 1957 (I, p.130 (Véronèse ; oeuvre d'atelier tardive))
Berenson (Bernard), Pitture Italiane del Rinascimento : la scuola veneta, Florence, 1958, 2 vol. (p.134 (oeuvre d'atelier))
Pallucchini (Rodolfo) et Guarnati (G.F.), Paolo Veronese, Padoue, 1963-1964 (p.128 (part prédominante de l'atelier))
Le Seizième siècle européen. Peintures et dessins dans les collections publiques françaises, Paris : Petit-Palais, 1965-1966 (p. 326 (Véronèse))
Pallucchini (Rodolfo) et Guarnati (G.F.), "Veronese Paolo", Enciclopedia Universale del Arte, Venise, Rome, 1966 (XIV, p.731)
Piovene (Guido) et Marini (Remigio), L'Opera completa di Paolo Veronese, Milan, 1968, (Classici del'Arte, 20) (p.119 n°194 fig.194d)
Beguin (Sylvie) et Marini (Remigio), Tout l'oeuvre peint de Véronèse, Paris, 1970 (Les Classiques de l'Art) (p.119 n°194 fig.194d)
Roy (Alain), "Les Envois de l'Etat au Musée des Beaux-Arts de Dijon (1803 - 1815)", L'Information d'Histoire de l'Art, septembre-octobre 1971 (p. 190 (Véronèse))
Pignatti (Terisio), Veronese : L'Opera completa, 2 vol., Venise, 1976 (I, p.147, notice 242, p.178 n°A63 ; II, fig.776 (attribué à Véronèse))
Roy (Alain), Les Envois de l'Etat au Musée de Dijon (1803-1815), Paris : Ed. Ophrys, 1980 (p.83-85, pl.42 (Véronèse))
Guillaume (Marguerite), Catalogue raisonné du musée des beaux-arts : peintures italiennes, Ville de Dijon, 1980 (n°152 reprod. (Véronèse))
Starcky (Emmanuel), Gras (Catherine) et Meyer (Hélène), Le Musée des Beaux-Arts de Dijon, Paris, 1992 (Musées et Monuments de France, Fondation Paribas) (p. 14 ; p. 50, reprod et p. 51)
Renault (Christophe), Reconnaître les saints et les personnages de la Bible", Paris, 2002 (reprod. p. 133)
Watteau et la fête galante, Valenciennes : musée des beaux-arts, 2004 (p. 64 (reprod.), p. 65)
The annual journal of the National Gallery of Victoria n° 48, Victoria : NGV, 2008 (pp. 62-75, reprod. coul. fog. 6 p. 72)
Mehdaoui (Christine) et Puy-Levrey (Catherine),Dossier pédagogique "Véronèse, Moïse sauvé des eaux". Document d'accompagnement pour les enseignants du second degré, Dijon, musée des beaux-arts, 2014
Denizeau (Gérard), La Bible expliquée par la peinture, Larousse, 2015 (p. 60-63, repr.)

Rédacteur

Guichard Iris ; Bardin Dominique

Copyright notice

© Dijon, musée des beaux-arts, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© François Jay, © Dijon, musée des beaux-arts

 

Renseignements sur le musée

 

01370014317

Notices :  

1  

Lots de réponses :  


Requête :   ((du Sieur Du Metz) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=3, Génériques=0