Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 1
Domaine

archéologie ; grec ; sculpture

Dénomination

statue (ensemble, élément, 2)

Appellation

grand bronze

Titre

l’Ephèbe d’Agde (titre d'usage) ; l’Alexandre d’Agde

Auteur/exécutant

LYSIPPE (école, sculpteur)

Précision auteur/exécutant

Ecole de Lysippe de Sicyone

Période création/exécution

IIe siècle av JC

Epoque/style/mouvement

hellénistique

Historique

voir aussi : D 1987.1.2

Découverte/collecte/récolte

fouilles de sauvetage ; découverte le 13 septembre 1964 dans le fleuve Hérault, au pied de l'ancien pont suspendu avant sa démolition ; la jambe gauche fut découverte en avril 1965 à 600m en aval ; France ; Languedoc-Roussillon ; Hérault ; Agde ; (hérault, lieu de découverte) ; fleuve ; prospection subaquatique ; (13/09/1964, date de découverte) ; (GRASPA ; Jacky Fanjaud, découvreur)

Précision découverte/collecte

dans le lit du fleuve Hérault, gisement 34 : “dolium II”

Matériaux/techniques

bronze (fonte à la cire perdue)

Description

Avant-bras gauche à nouveau assemblé au bras en 2009. (bronze hellénistique)

Dimensions

H. 1.33m

Utilisation/destination

travail du bronze

Sujet représenté

figure (Alexandre le Grand, ?)

Précision sujet représenté

La statue d’Agde est un grand bronze antique, représentant un jeune homme (effigie) dans la "nudité héroïque". Appelé Ephèbe au moment de sa découverte, dans l’attente d’une identification plus précise. Sa hauteur actuelle est de 1.33 m. A l’origine, elle devait atteindre 1.40 m. avec la tête de 1.75cm. L’épaule gauche porte la chlamyde repliée dans les deux sens, laissant tomber un drapé lourd vers l’arrière qui vient s’enrouler sur l’avant-bras. Cette manière de porter le manteau correspond au vêtement militaire macédonien. Le diadème retenant l’ensemble de la coiffure est constitué par un enroulement de bandelettes en cuir sur un cercle rigide. Ce modèle est à rapprocher du diadème d’argent doré de la tombe de Philippe II de Macédoine.

Etat de conservation

Bon ; 23/04/2010

Lieu de conservation

Agde ; Musée de l’Ephèbe

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de l'Etat ; ministère de la Culture ; classé MH

Date acquisition

19.05.1987

Anciennes appartenances

Classé monument historique (arrêté du 28 juin modifié par arrêté du 24 mai 1984)

Numéro d'inventaire

1987.1.1 ; 839

Dépôt/changement affectation

Agde ; Musée de l'Ephèbe

Date dépôt/changement affectation

19/05/1987

Ancien dépôt/changement affectation

Musée du Louvre

Commentaires

Ministère de la Culture F.L DRASSM

Exposition

Exposition permanente , Paris, Musée du Louvre, de 1967 à 1982 ; Voyage en Massalie, 100 ans d'Archéologie en Gaule du sud Marseille, Musée Archéologique de la Vieille Charité de Marseille, Musée du Petit Palais, La gloire d'Alexandrie, du 07/05 au 26/07/1998

Rédacteur

BERARD-AZZOUZ Odile ; DUCOURAU Bertrand

Copyright notice

© Agde ; Musée de l’Ephèbe, 2015, © Service des Musées de France, 2018

Crédits photographiques

© Pierre Arnaud, 2010

 

Renseignements sur le musée

 

M0465000001

Notices :  

1  

Lots de réponses :  


Requête :   ((découverte le 13 septembre 1964 dans le fleuve Hérault) :DECV )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=3, Génériques=0