Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 1
Domaine

archéologie ; gallo-romain ; sculpture ; épigraphie ; croyances - coutumes

Dénomination

stèle

Titre

Bellicus

Période création/exécution

2e quart 2e siècle

Historique

stèle à personnage

Découverte/collecte/récolte

France ; Yonne ; Sens (fortification, lieu de découverte) ; (1864, date de découverte)

Précision découverte/collecte

Démontage de la muraille. Stèle "trouvée en 1864, près de la porte Formau", G. Julliot.

Matériaux/techniques

calcaire, taillé

Description

Calcaire sculpté. Dans une niche à pilastre, un personnage se tient debout, tenant un marteau de la main droite. De la main gauche "il soutient une lame de fer ou d'acier qu'il pose sur une enclume supportée par une console". "Bellicus, court et replet, a la tête relativement grosse et ronde. Sa chevelure, taillée en courtes mèches sur le front, tombe en une longue queue frisée sur son épaule droite. Il est vêtu d'une tunique et d'un ample manteau qui lui descend à mi-jambes. Deux ouvertures percées dans ce manteau, lui permettent de passer ses avant-bras." (Julliot) La stèle montre un personnage dans une niche profonde, encadrée de deux colonnes, dont l'une est très abîmée. Elles se présentent de la manière suivante : une base avec moulures très schématiques - peut-être un listel plat surmonté d'un chanfrein ; puis la colonne ; enfin le chapiteau saillant de chaque côté et composé d'un calathos lisse et d'un abaque. Les chapiteaux soutiennent l'arc en plein cintre de la niche ainsi que les acrotères en quart de cylindre, continus sur toute l'épaisseur de la stèle. C'est sur ceux-ci que sont inscrites les lettres "D" et "M". L'arc porte, quant à lui, le reste de l'inscription : Memor(iae) Bellicci Bellator(is) [fil(ii)] "Aux dieux Mânes et à la mémoire de Belliccus, fils de Bellator". Les chapiteaux sont des chapiteaux d'angles et sont visibles sur toutes les faces. Cependant, ce n'est pas le cas pour les colonnes qui sont inexistantes sur la face gauche. Elles ont sûrement dû disparaître. Sur les autres faces, elles sont marquées d'un simple trait gravé. De plus, le chanfrein, servant de base à la colonne de la face antérieure, est continu sur la face gauche, mais n'est plus perceptible sur la face droite, la partie inférieure ayant été bûchée. Le sommet de la stèle est en forme de demi-cylindre, suggérant par là même la profondeur de la niche : on parle de sommet extradossé. A l'intérieur de cette niche, le personnage est sculpté en haut relief. Il est debout et tient dans sa main droite un marteau, pendant qu'il applique sur l'enclume une lamelle, de la main gauche. Il se présente de face et porte les cheveux courts, mis à part une longue mèche tombant sur le côté droit. Il n'est pas vêtu de sa tenue de travail. Il porte une tunique descendant jusqu'aux genoux et n'est pas chaussé de la même manière à chaque pied : à son pied droit, on croit voir une sandale à lanière, à son pied gauche une bottine. Derrière lui, on distingue deux outils accrochés à la paroi de la niche, comme ils auraient pu l'être dans son atelier : une pince à sa droite et des tenailles à sa gauche. A ses pieds, on croit reconnaître un lièvre à gauche et un chat à droite. En définitive, la stèle représente un forgeron dans son activité artisanale. (BERGER Stéphanie)

Dimensions

H. 183.5 ; La. 50 ; E. 40

Inscriptions

épitaphe (latin)

Précision inscriptions

Sur l'archivolte. D ( M) / MEMOR.BELLICCI BELLATOR ; D(iis) m(anibus). Memor(iae) Bellici Bellator(is filii). "Aux dieux Mânes. A la mémoire de Bellicus, fils de Bellator".

Onomastique

Belliccus

Utilisation/destination

pratique funéraire

Sujet représenté

scène (homme, forgeron, outil, tunique, pince, enclume, marteau, lièvre, chat, chien, chaussure) ; ornement à forme architecturale (acrotère, chapiteau, colonne, niche orn)

Etat de conservation

Altéré, complet, corrosion

Lieu de conservation

Sens ; musée municipal

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; mode d'acquisition particulier ; Sens ; musée municipal

Numéro d'inventaire

J 79 ; 2769 (Espérandieu) ; 2965 (C.I.L. XIII)

Bibliographie

Corpus inscriptionum latinarum. XIII. pars prima.Inscriptiones trium galliarum et germaniarum latinae, Otto Hirschfeld, Berlin, 1899 (2965, p. 457) ; JULLIOT Gustave, Inscriptions et monuments du musée gallo-romain de Sens, Sens, Imp. Duchemin, 1898 (n° 79,p. 90-91, Pl. X, 2) ; JULLIOT Gustave, Musée gallo-romain de Sens, catalogue avec courtes notes explicatives, Sens, Imp. Duchemin, 1891, 29 p., 22 cm (n° 79,p.6) ; JULLIOT (Gustave), Inscriptions du musée gallo-romain de Sens, dans : Bulletin de la Société archéologique de Sens, T. IX, 1967, p. 245- 301 (n° 79,p. 28) ; GUERRIER Jacqueline, Les épitaphes de Sens à l'époque romaine, Thèse de doctorat de troisième cycle sous la direction de J.-C. Poursat, Clermont-Ferrand II, 1979. (n° 15, p. 63 à 75) ; DUVAL Paul-Marie, La vie quotidienne en Gaule pendant la paix romaine Ier-IIIe siècle après J.-C., Hachette, Paris, 1976. (p. 150-151) ; DUVAL Paul-Marie, "Vulcain et les métiers du métal", Gallia, X, 1952. (p. 53) ; BOST Marie-Hélène, Les métiers du bois et du fer sur les monuments funéraires dans les Gaules et les Germanies sous le Haut-Empire, mémoire de maîtrise, Lyon, 1991. EYDOUX Henri-Paul, La France antique, Plon, Paris, 1962. (p. 231) ; BARAY Luc, avec la collaboration de V. KRIER, V. DELOZE, J. DELEPINE, C. LEROYER, Dominique THEBAULT - Soucy Mocques-Bouteilles, Nécropole protohistorique et historique - Rapport de sauvetage programmé - Décembre 1990 - 44 p., 73 pl., annexes - Etude particulière de trois fosses silos - 9 p., 4 pl. BERGER (Stéphanie), Le décor architectural des monuments funéraires gallo-romains du musée archéologique de Sens, sous la direction de M. Gilles Sauron, Dijon, octobre 1997, 2 vol. (texte, planches), 228 p. + 107 p. de pl. Mémoire de maîtrise : Université de Bourgogne, U.F.R. des Sciences humaines, département d'Histoire des arts et archéologie : 1997. ESPERANDIEU Emile, Recueil général des bas-reliefs, statues et bustes de la Gaule romaine (n° 2769 et supplément t. IX, p. 329) ; ...au temps des gallo-romains ou les mésaventures de Toutus, Maison de l'archéologie, Chartres, 2001. (au temps des gallo-romains ou les mésaventures de Toutus, Maison de l'Archéologie, Chartres, 2001.) ; EYDOUX, Les grandes fouilles archéologiques, Paris, Plon, 1961 ; PARMENTIER (A.), Le Moyen Age...du IVe siècle à la fin du XIIIe siècle, tome 1, Album historique, publié sous la direction d'Ernest Lavisse, Paris, Armand Colin, 1896. publié sous la direction d'Ernest LAVISSE, tome 1, "Le Moyen Age...du IVe siècle à la fin du XIIIe siècle". (Paris, Armand Colin, 1896.) ; Annuaire de l'Yonne, 1869 (Recueil des documents authentiques destinés à former la statistique départementale, 33ème année, 9ème volume de la deuxième série, Auxerre, G. Perriquet, éditeur, rue de Paris, 31.) ; Conférence "Ruée vers l'Art" 1988 ; "A la découverte du Musée de Sens : l'énigmatique stèle du forgeron BELLICUS" ; Album Louis Prou (né en 1828) : carnets de notes et de croquis. Conservé à la Société Archéologique de Sens ; DEBATTY (Bertrand), Anthroponymie et histoire sociale de la cité des sénons, mémoire de maîtrise d'histoire ancienne sous la direction de M. Michel Christol, juin 2000, 141 p. Mémoire de maîtrise : Université de Paris I - Panthéon-Sorbonne, Histoire ancienne : 2000. (n° 27, 29) ; Inscriptions Antiques de la Quatrième Lyonnaise Page 59 à 136 (p. 127, n°11)

Copyright notice

© Sens, musée municipal, © Direction des musées de France, 2003

Crédits photographiques

© J P Elie ; © musée de Sens

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site complémentaire

Musées en Bourgogne

 

01890001106

Notices :  

1  

Lots de réponses :  


Requête :   ((Belliccus) :ONOM )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=3, Génériques=0