Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 21
Domaine

dessin

Dénomination

tableau

Titre

Portrait en jeune homme d'Alexandre Dumas père

Auteur/exécutant

GIRAUD Eugène

Précision auteur/exécutant

Paris, 1806 ; Paris, 1881

Ecole

France

Période création/exécution

2e quart 19e siècle

Millésime création/exécution

1830

Historique

Portrait au pastel d'Alexandre Dumas père lorsqu'il était jeune par Eugène Giraud

Matériaux/techniques

papier ; pastel

Dimensions

avec cadre : H. 95, l. 83

Sujet représenté

portrait (Dumas Alexandre, jeune homme, de trois-quarts, à mi-corps, chemise, veste, imberbe)

Etat de conservation

Bon, 05/06/2001

Date sujet représenté

1802 ; 1870

Lieu de conservation

Villers-Cotterêts ; musée Alexandre Dumas

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; don ; Villers-Cotterêts ; musée Alexandre Dumas

Anciennes appartenances

Monsieur Paul Meurice ; Paul Meurice, né en 1818 et mort en 1905 à Paris est surtout connu pour l'amitié qui l'a lié à Victor Hugo pendant de nombreuses années. En 1836, âgé de dix-huit ans, Paul Meurice, que son ami Auguste Vacquerie a présenté à Hugo, fréquente assidûment ce dernier. Il a des velléités littéraires et s'essaie, pendant plusieurs années, à une carrière de dramaturge, faisant représenter plusieurs pièces (Falstaff en 1842 sous le pseudonyme de Léon Marcel). Plus tard, en 1848, Hugo en fait le rédacteur en chef du journal, L'Événement, qu'il vient de fonder (ce qui lui vaudra la prison en 1851). Sa complicité avec Hugo est très grande : le poète sera témoin au mariage de son ami avec Palmyre Granger, fille du peintre Jean-Pierre Granger. Pendant les vingt années d'exil de Victor Hugo, Meurice a la charge des intérêts financiers et littéraires de l'écrivain proscrit. Par ailleurs, il continue sa propre carrière littéraire, publiant romans (il collabore avec Alexandre Dumas dont il sera un des " nègres ") et pièces de théâtre. En outre, c'est lui qui en 1862 (et à nouveau en 1881) adapte Notre-Dame de Paris, Les Misérables et Quatrevingt-treize pour la scène. En 1869, Meurice fonde avec Vacquerie et les fils d'Hugo un journal : Le Rappel. À la mort de Victor Hugo en 1885, Meurice et Vacquerie sont faits exécuteurs testamentaires. À ce titre, Meurice s'occupera de l'agencement des recueils posthumes du poète puis fondera en 1902 le musée Victor Hugo, à Paris. Il meurt en 1905 à Paris. Récupérée de "http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Meurice"

Numéro d'inventaire

91.2.36

Exposition

Alexandre Dumas, voyage en Espagne, Musée Goya, Castre, 2001, n° 16

Bibliographie

AUGE Jean-Louis et CAUMONT Gisèle (commissariat d'exposition), Alexandre Dumas, Le Voyage en Espagne, Imprimerie Contigraph 81, Castre, 2001, p.21, ill. 16

Rédacteur

Delaporte Carine

Copyright notice

© Villers-Cotterêts, musée Alexandre Dumas, © Direction des musées de France, 2008

Crédits photographiques

© ARRIGONI Bruno © musée Alexandre Dumas

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

Cet artiste aux Archives Nationales (base Arcade)

 

M0796000099

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116  

Lots de réponses :  


Requête :   ((1862) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0