Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 149
Domaine

émaillerie ; médiéval ; croyances - coutumes

Dénomination

croix ; croix reliquaire

Titre

Croix reliquaire de la Vraie Croix

Auteur/exécutant

anonyme (auteur)

Ecole

Italie

Lieu création / utilisation

Italie (lieu de création)

Période création/exécution

1er quart 13e siècle

Millésime création/exécution

1200

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

La finesse des émaux opaques et la richesse chromatique font de cet objet, une oeuvre de qualité sans doute produite en Italie du Sud au tout début du 13e siècle. En effet, l'analogie avec les plats de reliure de l'évêque Alfanus provenant du Trésor de la cathédrale de Capoue confirme une provenance italienne, où l'influence de l'iconologie byzantine se mêle à une maîtrise technique remarquable. Une autre comparaison peut être proposée avec la croix reliquaire d'Esztergom (Hongrie), oeuvre de la fin de l'époque de Comène, empereur byzantin (1143-1180) : le modelé adouci de la figure du Christ, le torse puissant, les bras longs et fins et le visage aux traits sereins rappellent en effet le modèle byzantin. (Notice de Sandrine Balan, 2013) ; en rapport avec : Byzance fin 12e, Croix reliquaire, Eszterghom, Italie 1180, Reliure d'Alfanus, Capoue

Matériaux/techniques

argent, doré, gravé ; émail opaque, cloisonné ; verroterie, bois

Description

Croix en argent doré, gravé, émaux opaques cloisonnés sur argent doré et verroteries sur âme de bois. Email bleu (trois nuances), vert (deux nuances), violet très foncé, rose lie-de-vin, blanc et noir ; Cette croix reliquaire présente sur une âme en bois rehaussée d'argent doré, d'émaux cloisonnés et de verroteries, plusieurs traverses, deux dans la partie supérieure et une plus petite dans la partie inférieure.

Dimensions

Dimensions Hauteur : 24 cm ; Largeur maximale : 11.7 cm

Inscriptions

monogramme

Précision inscriptions

monogramme, sur le titulus : IC XC, traduction : Jésus Christ ; monogramme, au revers : IC XC, traduction : Jésus Christ

Utilisation/destination

objet du culte

Sujet représenté

figure biblique (Christ en croix, crâne, Adam) ; figure biblique (Christ bénissant, à mi-corps)

Précision sujet représenté

Croix à double traverse et à traverse supplémentaire à sa base. Evocation du suppedaneum du Christ, vu en perspective. Présence du crâne d'Adam sous les pieds du Christ. Bordure d'un cordon perlé. Au revers, médaillon avec le Christ bénissant, cinq bouterolles dont trois émaillées sont anciennes. Oeuvre de qualité : finesse des émaux opaques, richesse de la palette. Comparaison avec la croix d'Eszterghom : oeuvre byzantine de la fin de l'époque Comnène. Modelé adouci de la figure du Christ, torse puissant, abdomen allongé, longs bras, visage aux traits sereins. Autre rapprochement : la reliure de l'évêque Alfanus (trésor de Capoue), datée fin 12e siècle ou vers 1200. Le fil torsadé et la forme de la logette à relique sont l'indice d'une origine italienne. (Notice de Jannic Durand)

Etat de conservation

restaurée après 1883

Lieu de conservation

Dijon ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; achat en vente publique ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date acquisition

1883

Anciennes appartenances

Marchand, Charvet ; Collection privée, Baudot Félix ; Vente publique, 1883, Beaune, vente Félix Baudot, 12 avril

Numéro d'inventaire

CA 1554 ; 1554 (Cat. 1883)

Exposition

Exposition rétrospective de l'art français des origines à 1900, exposition Universelle, Paris : Petit-Palais, 1900 (n° 1585 (XIe siècle))
Byzance, L'art byzantin dans les collections publiques françaises, Paris : Musée du Louvre, 1992-1993 (n° 255 (Italie du Sud ? fin XIIe ou vers 1200))
Federico e la Sicilia : dalla terra alla corona, Palerme : Real Albergo dei Poveri, 1994-1995 (n° 18 (reprise de la notice du cat. 1992-93, Paris, Byzance))
Byzantium 330-1453, Londres : Royal Academy of Arts, 25 octobre 2008 - 22 mars 2009 (Cat. 188 p. 221 et 426, reprod. p. 220 (Italie du Sud ? Fin XIIe siècle ou vers 1200))

Bibliographie

Catalogue historique et descriptif du Musée de Dijon. Peintures - Sculptures - Dessins - Antiquités - Collection Trimolet, Dijon, 1883 (n°1554 (Travail grec XIe siècle))

Rédacteur

Garnier Magali ; Bardin Dominique

Copyright notice

© Dijon, musée des beaux-arts, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© François Jay, musée des beaux-arts de Dijon

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site complémentaire

Musées en Bourgogne

 

01370013050

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170  

Lots de réponses :  


Requête :   ((1883) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0