Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 55
Domaine

peinture

Dénomination

panneau

Titre

Portrait de Sarah Bernardt

Auteur/exécutant

GOUPIL Léon (auteur)

Précision auteur/exécutant

GOUPIL : ?, 1834 ; ?, 1890 ; nationalité : Française

Ecole

France

Période création/exécution

2e moitié 19e siècle

Historique

Henriette Rosine Bernard, dite Sarah Bernhardt (1844-1923) entre au Conservatoire à l'âge de 16 ans. Après un passage à la Comédie-Française où elle joue le rôle d'Iphigénie, c'est à l'Odéon que la comédienne devient célèbre en 1869 grâce à un rôle dans "Le Passant". Elle forme par la suite sa propre compagnie théâtrale et part en tournée en Angleterre et aux Etats-Unis. Célèbre pour ses talents de tragédienne et sa légendaire voix d'or, elle était surnommée "La Divine". Gloire montante du théâtre français et personnage à la mode, Sarah Bernhardt fut très souvent portraiturée, en particulier par son amant Georges Clairin, peintre officiel de l'Opéra (Paris, Musée du Petit-Palais). Amie des écrivains et des artistes de son temps, elle s'essaya elle-même à la peinture et à la sculpture, domaine dans lequel elle fit preuve d'un véritable talent, toutefois peu reconnu de son vivant. Le peintre Léon Goupil a fait ici de la jeune femme alors en pleine gloire l'incarnation de la beauté et de l'élégance féminines de la Belle Epoque. La densité du fond noir met en valeur la partie rouge vermillon du vêtement, alors que la carnation claire du visage, vu de profil, contraste avec les tonalités sombres (rouge, brun et noir) de la composition. Le dessin soigné et précis des traits du visage et de la main s'oppose à la touche plus libre et vigoureuse de la fourrure, de la plume et du vêtement rouge. (Notice de Sophie Barthélémy, 2009) ; Henriette Rosine Bernard, dite Sarah Bernahardt (Paris, 1844 - 1923) entre au Conservatoire de Paris à l'âge de 16 ans. Après un passage à la Comédie-Française où elle joue le rôle d'Iphigénie, c'est à l'Odéon en 1869 que la comédienne devient célèbre grâce à un rôle dans "Le Passanr". Elle forme ensuite sa propre compagnie théâtrale et part en tournée en Angleterre et aux Etats-Unis. Célèbre pour ses talents d'actrice et sa voix "d'or", elle était surnommée "la divine". L'artiste Léon Goupil exécute ici le portrait de la jeune femme en pleine gloire. La densité du fond noir met en valeur la partie rouge du vêtement, alors que la carnation claire du visage vu de profil contraste avec le rouge, le brun et le noir du reste de la composition. L'artiste exécute avec finesse les traits du visage et de la main qui s'oppose à la touche libre et vigoureuse du vêtement rouge et de la fourrure. Gloire montante du théâtre français et personnage à la mode, Sarah Bernhardt a fait l'objet de nombreux portraits peints, dont ceux exécutés par son amant puis ami fidèle Georges Clairin, peintre officiel de l'Opéra de Paris et portraitiste attitré de la comédienne.

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, bois

Dimensions

Dimensions Hauteur : 46.5 cm ; Largeur : 37.5 cm ; Hauteur (en cm) 46.5 ; Largeur (en cm) 37.5 ; Hauteur avec cadre (en cm) 54.8 ; Largeur avec cadre (en cm) 46.8 ; Epaisseur totale (en cm) 4.5

Inscriptions

étiquette

Précision inscriptions

étiquette, au dos : Ayant orné la propriété de campagne de Pierre Balmain. Objets d'art et de bel ameublement

Sujet représenté

portrait (Bernhardt Sarah, femme, comédien, en buste, de profil, chapeau, bijou)

Etat de conservation

Bon état

Lieu de conservation

Dijon ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; donation ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date acquisition

1986

Anciennes appartenances

Collection privée, Murat ; Vente, 1971, L'Isle-Adam, vente publique, 17 juin ; Collection privée, Granville Pierre et Kathleen

Numéro d'inventaire

DG 86-74 ; 74 (DG 1986)

Exposition

Au Fil des jours ... Images de la vie quotidienne dans l'art français (1850 - 1910) à travers les collections du musée des beaux-arts de Dijon, Dijon : musée des beaux-arts, 12/05 au 18/09/2006 (pas de catalogue)

Bibliographie

Lemoine (Serge), Troisième Donation Granville, 14 juin 1986, Musée des Beaux-Arts de Dijon, Dijon, 1986 (n°74, fig. 17)
Passeurs d'art : Hommage à Pierre et Kathleen Granville donateurs du musée des Beaux-Arts de Dijon, Dijon : musée des beaux-arts, 2006 (p. 72)

Rédacteur

Valcauda Sophie ; Bardin Dominique

Copyright notice

© Dijon, musée des beaux-arts, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© François Jay - musée des beaux-arts de Dijon

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

Cet artiste aux Archives Nationales (base Arcade)

 

01370002972

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110  

Lots de réponses :  


Requête :   ((1971) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0