Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 3
Domaine

archéologie ; sculpture ; romain ; grec

Dénomination

figurine

Titre

Éphèbe faisant une libation

Historique

période hellénistique ?

Découverte/collecte/récolte

France, Aveyron, Villefranche-de-Rouergue ; (La Madeleine, lieu de découverte) ; (1877, date de découverte)

Précision découverte/collecte

lieu-dit "La Borie des Pères" (coordonnées de l'objet)

Matériaux/techniques

bronze, moulé

Description

La représentation de ce jeune homme nu tendant une patère et son fameux "chiasme" dans un geste de libation respecte les rapports de proportions codifiés par le bronzier grec Polyclète au Ve siècle av. J.-C. La tête est contenue sept fois dans la hauteur ; le déséquilibre induit par le hanchement du bassin est compensé par le relèvement de l'épaule du côté opposé ; le contraste entre les masses musculaires et le traitement de l'anatomie, formant creux et bosses, accentue les jeux d'ombre et de lumière. C'est ce qui a valu à cet éphèbe d'être comparé à l'Idolino, statue en bronze de la seconde moitié du Ve siècle av. J.-C. conservée au musée archéologique de Florence. Il s'en distingue cependant par un écartement plus large du bras droit, la position du pied gauche, plus près de l'autre, ainsi qu'un hanchement moins prononcé qui lui confère une attitude plus dynamique. Tout dans ce personnage exprime un rythme. La souplesse et l'harmonie du corps rappellent l'importance de l'éducation physique chez les Grecs. Mais, si les Romains privilégiaient cet aspect esthétique dans la plastique, l'idéologie grecque du jeune et bel athlète, elle, n'avait plus cours. La coiffure, en mèches bien séparées sur le pourtour de la tête, très différente en cela des sculptures grecques, apparente cette oeuvre aux productions du début du Ier siècle de notre ère.

Dimensions

Hauteur en cm 31 ; Largeur en cm 14 ; Profondeur en cm 10.5

Sujet représenté

portrait (jeune homme : debout, nu, libation, patère)

Lieu de conservation

Toulouse ; musée Saint-Raymond

Statut juridique

propriété de la commune ; achat ; Toulouse ; musée Saint-Raymond

Date acquisition

1877

Anciennes appartenances

Collection privée, Barry Edward

Numéro d'inventaire

25603

Bibliographie

Reinach (Salomon), Répertoire de la statuaire grecque et romaine, t. II, vol. II, Paris, 1898, (II/2 p. 505 fig. 7.)
Lacaze (M. C.), Les petits bronzes du musée Saint-Raymond trouvés dans la région toulousaine, D.E.S. dactylographié, Toulouse, 1964,
Le Villefranchais, n° 46, du 26 novembre 1982.
Charbonneaux (Jean), La sculpture grecque classique, Editions de Cluny, Paris. (n° 18 et 49.)
La Dépêche du Midi du 11 juin 1986.
Cazes (Daniel), Le Musée Saint-Raymond, Musée des Antiques de Toulouse, éd. Somogy/musée Saint-Raymond, Toulouse/Paris, 1999, (p. 69.)
Programme d'activités du musée Saint-Raymond, mars-septembre 2005, (p. 13.)

Rédacteur

Mekrabech Souad

Copyright notice

© Toulouse, musée Saint-Raymond, © Service des musées de France, 2016

Crédits photographiques

© Jean-François Peiré

 

Renseignements sur le musée

 

05630000176

Notices :  

1   2   3   4   5   6  

Lots de réponses :  


Requête :   ((Barry Edward) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0