Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 29
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Vierge et enfant

Auteur/exécutant

anonyme ; VOUET Simon (d'après)

Précision auteur/exécutant

Paris, 1590 ; Paris, 1649

Ecole

France

Période création/exécution

17e siècle

Genèse

copie

Matériaux/techniques

bois (peinture à l'huile)

Dimensions

H. 34.3 ; l. 26.3

Sujet représenté

figures bibliques (Vierge à l'Enfant, Vierge, tête : de profil, corps : de trois-quarts, Enfant Jésus, en pied, de trois-quarts, caresse)

Précision sujet représenté

On ne sait pas qui est l'auteur de cette Vierge à l'Enfant, mais l'oeuvre est proche des Vierges à l'Enfant de Simon Vouet largement diffusées par la gravure, dont le peintre français s'était fait une spécialité. Marie est représentée assise de profil, tournée vers la gauche. Elle tient son fils sur ses genoux et le contemple. Jésus regarde sa mère et lève ses mains vers elle. Il lui caresse la joue droite. La Vierge est vêtue des couleurs traditionnelles : vêtement rouge et manteau bleu. Elle a aussi la poitrine ceint d'une écharpe marron clair. L'enfant est assis sur une draperie blanche. À la manière de Vouet, dans ce panneau sur bois, la Vierge et l'enfant créé un effet de masse, comportant des contrastes de draperies et de lumière. Le profil de la Vierge est caractéristique des profils féminins du peintre. De même, l'enfant est bien joufflu à l'instar des enfants que l'on rencontre dans les tableaux qui lui sont attribués. De manière générale, chez Vouet, les expressions sont vagues ou indifférenciées, les silhouettes " maniérées " avec l'éternelle courbure du poignet, les doigts onduleux, les étoffes cassées sans logique. Dans la Vierge à l'Enfant du Musée de Soissons, effectivement, pour ce qui est de la figure de la Vierge, on retrouve l'éternelle courbure du poignet et les doigts onduleux ; les étoffes qui la revêtent sont également cassées. On peut également qualifier son expression de vague ; son nez un tant soit peu retroussé et son menton insensiblement relevé sont aussi des caractéristiques des figures féminines chez Vouet.

Etat de conservation

bon, 01/2002, mauvais, 13/07/2000

Lieu de conservation

Soissons ; musée de Soissons

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; don ; Soissons ; musée de Soissons

Date acquisition

1860

Anciennes appartenances

fonds ancien du musée, donnée au musée de Soissons en 1860 par M. Flobert, du Thiolet ; dans Catalogue des peintures du musée de Soissons (1894, n°7), Emile Collet " pense que ce tableau provient de l'abbaye Notre-Dame-de-la-Joie, commune de Berneuil (Oise), abbaye qui était un hôpital au XIIIe siècle, fut ensuite un couvent de femmes, puis un monastère d'hommes, et enfin un simple prieuré dépendant de l'abbaye d'Ourscamps. "

Numéro d'inventaire

93.7.2661

Bibliographie

BEAUDET Isabelle, Fiche 45, 2001 ; COLLET Emile, musée de Soissons, Catalogue des peintures, Imprimerie du Soissonnais, Soissons, 1894, n° 7

Copyright notice

© Soissons ; musée de Soissons, 2004, © Direction des Musées de France, 2007

Crédits photographiques

© MINETTO Michel

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

M0794015717

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29  

Lots de réponses :  


Requête :   ((Ce tableau) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0