Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 1
Domaine

beaux-arts ; estampe

Titre

Malek-Adhel enlève Mathilde à une horde de bédouins

Auteur/exécutant

BECQUET (lithographe, imprimeur) ; CEREGHETTI (marchand)

Précision auteur/exécutant

BECQUET : Becquet : imprimeur lithographe, rue Sarrasin N° 2 ou parfois 3 de 1828 à la fin du règne de Louis-Philippe. Son principal dessinateur et lithographe était Napoléon THOMAS qui signait Nap. Thom. Beaucoup d'images de chez Becquet étaient signées par lui et également chez d'autres éditeurs. Après, c'est Becquet Frères 37, rue des Noyers, sous le Second Empire et durant les quelques années qui suivirent. ; nationalité : Française
CEREGHETTI : Fabricant de cadres et marchand d'estampes, rue Galande, 51, de 1812 à 1853. Quarante ans à la même adresse c'est un exemple bien rare de stabilité chez les imagiers. Les gravures qu'il vendait étaient des tailles-douces coloriées à l'aquarelle avec parfois des rehauts de gouache. Ces estampes sont typiques du goût populaire de l'époque, qui est à la fois distingué et naïf (Voir Bulla avec lequel il s'était associé de 1849 à 1853.) De cette première manière et datant du début de la Restauration, nous avons vu dans la collection Aude, quatre estampes d'un faux Moyen Age tout fait amusant et évocateur de cette époque sur Camille ou Le Souterrain d'après le roman de Ducray-Dumesnil, dessinées par Bouchat et gravées par GEOFFROY. A l'Exposition Polonaise de 1930-1931 figuraient quatre images très savoureuses sur Poniatowski. Plus tard il ne produit plus que des lithographies plus grossières, d'un dessin plus fruste, signées : NAP. THOM. (Napoléon THOMAS). Elles étaient imprimées par BECQUET, imprimeur-lithographe, 2, rue Sarrazin (voir Napoléon THOMAS).

Ecole

France

Lieu création / utilisation

France, Ile-de-France, Paris (lieu de création, lieu d'exécution)

Période création/exécution

2e quart 19e siècle

Matériaux/techniques

papier, lithographie, aquarelle

Description

Lithographie aquarellée avec rehauts de vernis

Dimensions

H. en cm 26.2 ; l. en cm 34.6

Inscriptions

inscription concernant l'auteur ; inscription concernant l'exécutant ; titre, texte

Précision inscriptions

inscription donnant l'identité auteur, en bas à droite : Lith. de Becquet, r. Pierre Sarrazin, 2 ; inscription concernant l'exécutant, en bas à gauche : A Paris, chez Cereghetti, rue Galande, 51 ; titre, texte, en bas au centre : MALEK-ADHEL ENLEVE MATHILDE A UNE HORDE DE BEDOUINS. D'une main il la serre contre lui, de l'autre saisit la bride de son coursier et s'éloigne au grand galop Le trouble de Mathilde est au comble ; la vue inopinée de Malek-Adhel lui semble une illusion ; mais en est-ce une aussi que cette main qui la serre si tendrement, et contre laquelle son coeur bat avec tant de violence ? Elle s'efforce de le croire et demeure immobile, silencieuse, de peur qu'un mot, un geste, ne rompent l'enchantement. Duna mano la cerra contra Sigo y de lautra se asegura de la brida del caballo y se aleja al grangalope ; el tumulto de Mathilda es al colmo.... la visita inopinado de Malek-Adhel ella le parece una illusion.... tambiens-es una : pues la mano que la Cetra sy tiernamente sentio su Corazon palpiteu con gran violencia ? ella lo fuerza de le crru donde esa queda immoble y silociensa de miedo duna palabra dun gesto que quebrado su encantamiento.

Sujet représenté

scène (Malek Adhel, Mathilde, enlèvement, fuite, cheval, équestre au galop, soldat, sabre, Arabe, bataille)

Précision sujet représenté

Scène figurant dans le tome second du roman ; scène représentant l'enlèvement de Mathilde par Malek Adhel. Au premier plan, Malek Adhel serre Mathilde contre lui et lance son cheval au galop. A l'arrière plan, bataille de soldats.

Etat de conservation

Mauvais état ; Complet

Source sujet représenté

roman ; anonyme ; Mathilde ou Mémoires tirées de l'histoire des croisades

Lieu de conservation

Nevers ; musée de la Faïence

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; donation ; Nevers ; musée de la Faïence

Date acquisition

1986

Anciennes appartenances

Collection privée, Pagnard ; Centre Communal d'Action Social, Nevers

Numéro d'inventaire

NG 986.1.32

Copyright notice

© Nevers, musée de la Faïence ; © Service des musées de France, 2014

Crédits photographiques

© Fougeret

 

demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

01550013599

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24  

Lots de réponses :  


Requête :   ((Centre Communal d) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0