Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 7
Domaine

estampe

Titre

Les quatre Evangélistes : saint Marc

Auteur/exécutant

LEYDE Lucas de (dessinateur, graveur)

Précision auteur/exécutant

LEYDE : Leyde, 1494 ; Leyde, 1533 ; nationalité : Flamand, Néerlandais

Ecole

Pays-Bas

Période création/exécution

1er quart 16e siècle

Millésime création/exécution

1518

Genèse

objet en rapport

Historique

La représentation des quatre Evangélistes possède dans l'art occidental une longue tradition. Comme apôtres, les quatre Evangélistes partagèrent longtemps l'iconographie des disciples de Jésus montrés avec les vêtements traditionnels des apôtres. A côté de cela, se développe déjà très tôt la typologie des Evangélistes assis. Conformément à leur importance pour le Nouveau Testament, ils sont souvent montrés comme des savants lisant un livre ou écrivant à un pupitre ou à une table. Les instruments liés à l'écriture, tout comme les symboles des Evangélistes, l'ange, le lion, le taureau et l'aigle, ne font généralement pas défaut. Une tradition et une typologie auxquelles Lucas de Leyde non plus ne se déroba pas. Avec ses variations de vues frontales, latérales ou de trois-quarts, il réussit là une suite variée qui lui permet d'éviter toute uniformité aussi bien dans le traitement des figures que dans celui de l'arrière-plan. Toutes les quatre planches portent l'habituel monogramme < L >, les planches des Evangélistes Marc et Jean sont de plus datées. Les quatre Evangélistes, comme les séries d'apôtres, manquent rarement au répertoire des graveurs sur cuivre. Ils font partie des valeurs commerciales sûres de chaque artiste et leurs tirages sont en conséquence - ainsi que les copies. Cela a conduit à plus ou moins long terme à des traces d'usures sur les plaques fortement mise à l'épreuve par l'impression en creux. La conséquence en est une baisse importante de qualité des estampes. Dans le cas des séries d'Evangélistes, les tirages tardifs avec des plaques usées comme ceux montrés ici sont nombreux. Beaucoup de finesses du travail originel nous échappent à présent, de grandes parties de l'image deviennent indiscernables, et c'est pourquoi il est devenu impossible de se faire une idée claire et pondérée de ce que fut l'image dans son efficacité. (Michael Matile) ; voir aussi : Saint Matthieu (CE XIII.24), Saint Luc (CE XIII.26), Saint Jean (CE XIII.27)

Matériaux/techniques

papier vergé, burin

Dimensions

Hauteur hors tout en cm 11.1 ; Largeur hors tout en cm 7.5

Inscriptions

monogramme ; date

Précision inscriptions

monogramme, en haut au centre : L ; date, en haut au centre

Sujet représenté

figure biblique (saint Marc, homme, à mi-corps, écriture, livre : Evangile, Lion de saint Marc)

Lieu de conservation

Strasbourg ; cabinet des estampes et des dessins

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; ancien fonds ; Strasbourg ; cabinet des estampes et des dessins

Date acquisition

1913

Anciennes appartenances

Elsässische Rundschau

Numéro d'inventaire

CE XIII.25 ; 77.R.2011.0281 (N° récolement)

Exposition

STRASBOURG, Les dieux comme les hommes, 2003 (Palais Rohan)

Bibliographie

Cat expo STRASBOURG Les Dieux comme les ho. 2003 (p. 177-178)
MATILE, Michael, Die Druckgraphik Lucas van Leydens und seiner Zeitgenossen : Bestandeskatalog der Graphischen Sammlung der ETH Zürich, Bâle, Schwabe & Co., 2000 (n°97-100 pp. 124-125)
The New Hollstein, 1993- (Lucas van Leyden, 1996, n°100-103 pp. 108-110)
Lucas van Leyden : das Graphische Werk im Kupferstich-Kabinett zu Dresden, Christian Dittrich (dir.), Dresde, Staatliche Kunstsammlungen, 1983 (n°100-103 p. 68)
Lucas van Leyden - grafiek, (1489 of 1494 - 1533) : met een complete oeuvre-catalogus van zijn gravures, etsen en houtsneden, Jan Piet Filedt Kok (dir.), Amsterdam, Rijksmuseum, 1978 (p. 155)
HOLLSTEIN, FWH, Netherlandish (vol. X, n°100-103)
Lucas van Leyden en tijdgenoten, Rotterdam, Prentenkabinet Museum Boymans, 1952. (n°52a-d, p. 28)
VOLBEHR, Theodor, Lucas van Leyden. Verzeichniss seiner Kupferstiche, Radirungen, und Holzschnitte, Hambuurg, Haendcke & Lehmkuhl, 1887-1891 (n°97-100 p. 26-27)
OTTLEY, William Young, An inquiry into the origin and early history of engraving, upon copper and in wood, with an account of engravers and their works, from the invention of chalcography by Maso Finiguerra, to the time of Marc' Antonio Raimondi, Londres, J. and A. Arch/ J. McCreery, 1816 (vol. II, n°97-100 p. 745)
Adam BARTSCH, Le Peintre graveur, Leipzig, 1866-1876 20, in 12° (vol. VII, n°100-103, p. 390-392)

Rédacteur

SIFFER Florian

Copyright notice

© Strasbourg, cabinet des estampes et des dessins, © Service des musées de France, 2014

Crédits photographiques

© Mathieu Bertola, Service photographique des Musées de Strasbourg

 

Renseignements sur le musée

 

00130101395

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8  

Lots de réponses :  


Requête :   ((Elsässische Rundschau) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0