Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 83
Domaine

estampe

Dénomination

série (80, élément)

Titre

Les Caprices (Planche 57) : La Filiation ; La Filiación

Auteur/exécutant

GOYA Y LUCIENTES Francisco de (graveur)

Précision auteur/exécutant

GOYA Y LUCIENTES : Fuendetodos, 1746 ; Bordeaux, 1828 ; nationalité : Hispanique

Ecole

Espagne

Période création/exécution

4e quart 18e siècle

Millésime création/exécution

1797 entre ; 1799 et

Historique

Le musée conserve Les Caprices de Francisco de Goya, qui se présente sous la forme d'un recueil relié contenant 80 estampes avec les n° d'inventaire de 51-1-10-1 à 51-1-10-80 (recueil : série B, 2ème tirage de 1806-1807)

Matériaux/techniques

eau-forte, aquatinte, papier

Description

Eau-forte et aquatinte

Dimensions

Hauteur en m de la feuille 0.310 ; Largeur en m de la feuille 0.215 ; Hauteur en m de la cuvette 0.215 ; Largeur en m de la cuvette 0.152

Inscriptions

inscription ; titre ; tampon

Précision inscriptions

inscription, en haut à droite : 57. ; titre, en bas au centre : La Filiación ; tampon, au dos : musée Goya

Sujet représenté

scène (satirique, groupe de figures, déguisement, masque, noblesse)

Précision sujet représenté

Planche 57 : Cette gravure ne peut se comprendre que grâce aux dessins préparatoires. La première idée de Goya est assez différente puisque le Sueño n°11 (album B dit de Madrid) titre "Macarade. Le apunta por ermafrodita - Mascarade". Il l'enregistre comme un hermaphrodite : Une jeune femme masquée tient entre ses jambes un masque dont le nez évoque un sexe masculin et la bouche un sexe féminin. La gravure publiée dans "Les Caprices" s'avère plus difficile à comprendre car le masque que tient la jeune fille n'a plus de caractères aussi marqués. Pour être influent dans la société de l'Ancien régime, il était impératif de posséder des quartiers de noblesse et des ascendants prestigieux. Goya lui-même n'y fut pas insensible et certains n'hésitaient pas à manipuler leur généalogie de façon particulièrement grossière. Manuel Godoy prétendait ainsi une filiation avec l'empereur Charlemagne.

Lieu de conservation

Castres ; musée Goya

Statut juridique

propriété de la commune ; don ; Castres ; musée Goya

Date acquisition

1951 entrée matérielle

Anciennes appartenances

Collection privée, Briguiboul Marcel, (Acquise par Marcel Briguiboul en Espagne vers 1880) ; Canal M.J.

Numéro d'inventaire

51-1-10-57 ; 890 (Ancien numéro)

Bibliographie

Augé Jean-Louis, Salvans Claude Goya gravures et lithographies Chorus éditions, 2006 (p.41)
Lafuente Ferrari Enrique Goya, gravures et lithographies, oeuvre complète édition revue et corrigée par Pierre Gassier, Paris, Flammarion, 1989 (p.91)
Harris Thomas Goya. Engravings and lithographs, Oxford, 1964

Rédacteur

Berthoumieu Cécile

Copyright notice

© Castres, musée Goya, © Service des musées de France, 2016

Crédits photographiques

© Ouradou

 

Renseignements sur le musée

 

05940002474

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158  

Lots de réponses :  


Requête :   ((Espagne) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0