Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 2
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

L'Entrée des animaux dans l'Arche ; Noé fait entrer les animaux dans l'Arche (autre titre)

Auteur/exécutant

BASSANO Jacopo (atelier)

Précision auteur/exécutant

BASSANO : Bassano del Grappa, 1510 ; Bassano del Grappa, 1592 ; nationalité : Italienne

Ecole

Italie

Période création/exécution

3e quart 16e siècle

Millésime création/exécution

1570

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

Le tableau provient de la Galerie du Belvédère à Vienne où il se trouvait en 1784 "dans la septième chambre, troisième façade, où est la porte de sortie" (Ch. de Méchel, 1784). Choisie par Denon lui-même en 1809, l'oeuvre est citée dans la minute d'inventaire administratif établie sous Napoléon Ier (Archives du Louvre, I DD 16, p. 82, n° 1143). Puis elle est expédiée à Dijon en 1812 en remplacement d'un tableau jugé trop abimé pour être envoyé, le "Martyre de saint André" de Ribera, qui figurait sur la liste d'envoi avec le numéro 103 (Lettre de Vivant-Denon au préfet de la Côte-d'Or, 17 juillet 1812 ; Archives départementales de la Côte-d'Or, XXXIII T4a). La toile se trouve au nombre des oeuvres non reprises par le commissaire autrichien Rosa dans les procès-verbaux de remise en 1815 (Archives du Louvre, I DD 53, p. 86, n° 248). Cette composition appartient au cycle de quatre toiles sur le thème du Déluge, dont les versions originales, signées de Jacopo, sont conservées au Musée de Kromeriz en Tchécoslovaquie. L'"Entrée des animaux dans l'Arche" a donné lieu à de nombreuses répliques et copies. Parmi celles-ci certaines sont traitées dans le même sens et fidèles au prototype, comme les toiles de Dresde, du Louvre, de la collection du baron von Polnitz à Aschbach, de Cadix et de Dijon. En revanche, dans les peintures du Prado, de Boulogne-sur-Mer et du Musée du Château de Prague, la composition est inversée et traitée avec des variantes. On peut rattacher à ce dernier groupe le tableau passé en vente chez Christie's, à Londres, le 20 mars 1964, et celui que conserve le Musée de Valence. D'autres copies de l'"Entrée des animaux dans l'Arche" sont citées au Musée des Offices, et au Kunsthistorisches Museum à Vienne. Un beau dessin préparatoire, dont la toile de Dijon se rapproche par tous ses détails, appartient aux Staatliche Museen de Berlin. De plus, Pierre Rosenberg signale à la Walker Art Gallery de Liverpool une étude pour le chien placé au centre de toutes les versions où l'entrée de l'arche se situe à droite, chien que l'on retrouve d'ailleurs dans d'autres compositions de Jacopo. Traditionnellement attribuée à Jacopo, la toile de Dijon, de belle qualité, est donnée de préférence à Leandro par André Lavice en 1870, tandis qu'en 1908 Umberto Gnoli, puis W. Arslan en 1931 et 1960 la considèrent comme de Francesco le jeune. L'attribution à Francesco paraît vraisemblable à W.R. Rearick (comm. orale, 1971), qui reconnaît le style du fils aîné de Jacopo dans certains morceaux comme le jeune homme à la toque à droite du tableau. Selon le même auteur (Burlington Magazine, mai 1965, p. 242), c'est autour de 1570 que Jacopo, alors réputé comme peintre animalier, aurait traité le sujet de l'Entrée dans l'Arche". A. Ballarin (comm. écrite, 1973) retient également comme possible le nom de Francesco. (Notice de Marguerite Guillaume extraite du "Catalogue raisonné du musée des beaux-arts : peintures italiennes", Ville de Dijon, 1980) ; D'abord considéré comme une oeuvre de Jacopo, ce tableau de la collection des Habsbourg réquisitionné à Vienne par Denon en personne et envoyé à Dijon en 1812 est reconnu, depuis les travaux de Gnoli (1908), comme une production d'atelier, sans doute de Francesco travaillant encore avec son père à Bassano. Selon Rearick, c'est autour de 1570, à un moment où sa réputation de peintre animalier est bien établie, que Jacopo crée le prototype de l'"Entrée des animaux dans l'arche" (The Burlington Magazine, mai 1965, p. 242), qui obtient un immense succès et fera l'objet de très nombreuses répliques et copies jusqu'au XVIIe siècle. La répétition en sens inverse de Dijon est du même type que la version de la tétralogie de Kromeriz et Rearick (comm. orale à A. Roy, 1971) y reconnaît le style du fils aîné de Jacopo, notamment dans des morceaux comme l'homme à la toque à droite, attribution confirmée par Ballarin (comm. orale à M. Guillaume, février 1973) qui pense que l'oeuvre est une réplique de l'orig inal par Francesco.
en rapport avec : Bassano, L'Entrée des animaux dans l'Arche, Prague, Bassano, L'Entrée des animaux dans l'Arche, Dresde, Bassano, L'Entrée des animaux dans l'Arche, Paris, Bassano, L'Entrée des animaux dans l'Arche, Aschba, Bassano, L'Entrée des animaux dans l'Arche, Cadix, Bassano, L'Entrée des animaux dans l'Arche, Boulog, Bassano, L'Entrée des animaux dans l'Arche, Madrid, Bassano, L'Entrée des animaux dans l'Arche, Valenc, Bassano, Noé fait entrer les animaux dans l'Arche,, Bassano, dessin préparatoire, Liverpool, Bassano, L'Entrée des animaux dans l'Arche, Berlin

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, toile

Description

Peinture à l'huile sur toile

Dimensions

Dimensions Hauteur : 131 cm ; Largeur : 171.5 cm ; Hauteur (en cm) 131 ; Largeur (en cm) 171.5 ; Epaisseur du châssis (en cm) 3.5 ; Hauteur avec cadre (en cm) 170.3 ; Largeur avec cadre (en cm) 220.2 ; Epaisseur du cadre (en cm) 13.5 ; Hauteur du côté gauche (en cm) 130.5

Sujet représenté

scène biblique (pluie, inondation, Arche de Noé, Noé, famille, homme, femme, couple, passerelle, bateau, secours, lion, lionne, dindon, poule, chien, lapin, mouton, âne, renard, lion, singe, pigeon, chèvre, paon, cheval, bovin, récipient de cuisine, oeuf)

Lieu de conservation

Dijon ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; transfert de propriété de l'Etat à titre gratuit ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date acquisition

2010

Anciennes appartenances

Collection publique, Vienne, Galerie du Belvédère, 1809 ; Collection publique, Musée du Louvre, Paris, 1809, 1812 ; Musée du Louvre, Paris

Numéro d'inventaire

CA 38 ; 38 (Cat. 1883) ; 15 (Cat. peint. italiennes 1980) ; p. 69 (Cat. envois de l'Etat 1980)

Commentaires

Dépôt de l'Etat de 1812, transfert de propriété de l'Etat à la ville de Dijon le 15 septembre 2010

Exposition

Bassano et ses fils dans les musées français, Paris : Département des Peintures du Musée du Louvre, 18 juin - 21 septembre 1998 (n°24 p.87 reprod. (Atelier de Jacopo : Francesco ou Leandro ?))

Bibliographie

Mechel (Chrétien de), Catalogue des tableaux de la Galerie Impériale et Royale de Vienne, Bâle, 1784 (n°46 p.78 (Jacopo Bassano))
Notice des tableaux, statues, bustes, bas-reliefs, vases, bronzes, antiquités, dessins, estampes, etc. exposés au Musée de Dijon, Dijon : Frantin imp., 1818 (n°267 p.74 (Jacopo Bassano))
Notice des objets d'arts exposés au Musée de Dijon, Dijon , Victor Lagier libraire, 1834 (n°287 (Jacopo Bassano))
Notice des objets d'arts exposés au Musée de Dijon et catalogue général de tous ceux qui dépendent de cet établissement, Dijon, Victor Lagier, 1842 (n°314 (Jacopo Bassano))
Notice des objets d'art exposés au Musée de Dijon, Dijon, Lamarche, 1860 (n°365 (Jacopo Bassano))
Clément de Ris (L.), Les Musées de province, Paris, 1859 (tome I) - 1861 (tome II) (II, pp.13 et 370 (Jacopo Bassano))
Catalogue historique et descriptif du Musée de Dijon. Peintures, sculptures, dessins, antiquités, Dijon, Rabutôt imp., 1869 (n°394 (Jacopo Bassano))
Lavice (André), Catalogue détaillé et raisonné des peintures et sculptures exposées dans les galeries publiques et particulières et dans les églises (de France), Paris, 1870 (p.315 (plutôt Leandro Bassano))
Clément de Ris (Louis), Les Musées de province : histoire et description, Paris, 1872 (p.467 (Jacopo Bassano))
Catalogue historique et descriptif du Musée de Dijon. Peintures - Sculptures - Dessins - Antiquités - Collection Trimolet, Dijon, 1883 (n°38 (Jacopo Bassano))
Gnoli (Umberto), "L'Arte italiana in alcune gallerie francesi di provincia", Rassegna d'Arte, VIII, novembre 1908 (p.188, fig. 3 p. 187 (Francesco Bassano))
Magnin (Jeanne), La peinture au Musée de Dijon, Dijon, 1914 (1918 sur la couverture) (p.161 (Jacopo Bassano))
Magnin (Jeanne), Picture in the Museum of Dijon, Dijon, 1914 (1915 sur la couverture) (n°38 p.161 (Jacopo Bassano))
Arslan (Wart), I Bassano, Bologne, 1931 (p.228 (Francesco le jeune))
Berenson (Bernard), Italian Pictures of the Renaissance, Oxford, 1932 (p.56)
Magnin (Jeanne), La peinture au Musée de Dijon, 3e éd. revue et complétée, Besançon, 1933 (p.177 (Jacopo Bassano))
Rebatet (Marguerite), "Les Musées de province : le Musée de Dijon", Le Dessin, mai 1939 (p.34-35)
Tietze (H.) et Tietze-Conrat (E.), The Drawings of the Venetian Painters in the 15th and 16th Centuries, New York, 1944 (p.49)
Réau (Louis), Iconographie de l'Art chrétien, Paris, 1957 (II (1), p.108)
Arslan (Wart), I Bassano, Milan, 1960 (I, p.216 n°38 (Francesco le jeune))
Le Seizième siècle européen. Peintures et dessins dans les collections publiques françaises, Paris : Petit-Palais, 1965-1966 (p. 319)
Roy (Alain), Les Envois de l'Etat au Musée de Dijon (1803-1815), Paris : Ed. Ophrys, 1980 (p.69-70 pl.29)
Guillaume (Marguerite), Catalogue raisonné du musée des beaux-arts : peintures italiennes, Ville de Dijon, 1980 (n°15 reprod. (Atelier de Jacopo))

Rédacteur

Creuzet Laurent ; Bardin Dominique

Copyright notice

© Dijon, musée des beaux-arts, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© François Jay - musée des beaux-arts de Dijon

 

Renseignements sur le musée

 

01370006111

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11  

Lots de réponses :  


Requête :   ((Galerie du Belvédère) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0