Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 42
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Vue imaginaire du port de Rhodes

Auteur/exécutant

STORCK Abraham (?) ; STORCK Jan (?)

Précision auteur/exécutant

Dans la famille des peintres d'Amsterdam, Storck ou Sturck, de Jan Jansz le père, Jacobul le fils, c'est Abraham (Amsterdam, 1636 ; Amsterdam, vers 1710), certainement le cadet, qui est le plus connu. Les vues de ports maritimes de type méditerranéen de ce dernier permettent de supposer qu'il a pu se rendre en Italie. Avec des ciels dignes de Claude Gellée, dit Le Lorrain, les paysages avec architectures de Storck laissent la place à l'imaginaire du peintre dans une forme toute classique cependant. Nombreuses sont les compositions construites autour d'une diagonale ; façades de palais et d'églises viennent bloquer le regard à droite de la toile. Les scènes du quotidien, les caravelles avec pavillons claquant au vent d'un ciel nuageux, permettent de rythmer les premiers plans, tandis que le sujet principal, sur la ligne d'horizon, est placé au niveau du point de fuite

Ecole

Hollande

Période création/exécution

2e moitié 17e siècle ; 1er quart 18e siècle

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, bois

Dimensions

H. 75 ; l. 105.5

Inscriptions

signé

Précision inscriptions

signé en bas à droite : Storck

Sujet représenté

paysage (port, bateau à voiles, palais, barque, statue : Rhodes)

Précision sujet représenté

Dans le tableau de mâcon, le colosse de Rhodes s'inscrit dans la perspective des architectures et des mâts de bateaux. Cette intégration au décor de la mythique figure d'Hélios, en bronze, enjambant de ses trente deux mètres l'entrée du port, paraît moins étrange. Ainsi, comme intégrée au dispositif urbain, cette merveille du monde, qui sera renversée par le raz de marée de 227 av. J.C., garde-t-elle une part de mystère

Lieu de conservation

Mâcon ; musée des Ursulines

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; legs ; Mâcon ; musée des Ursulines

Date acquisition

1923

Anciennes appartenances

Havard Henry 1923

Numéro d'inventaire

A.699 ; BA1 - 59 H56 (Inv. Magnien)

Exposition

100 peintures des collections, musée des Ursulines, Mâcon, 28 mai/26 Septembre 1999

Bibliographie

100 peintures des collections, musée des Ursulines, Mâcon, 28 mai / 26 septembre 1999 / Marielle Blaise Kroïchvili, Amandine Borgeot, Florence Goyon, Marie Lapalus, Françoise Rouge, Nane Tissot

Copyright notice

© Mâcon, musée des Ursulines, © Direction des musées de France, 2003

Crédits photographiques

© Tournier Pascal - utilisation soumise à autorisation, musées de Mâcon

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site complémentaire

Musées en Bourgogne

 

01720004247

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55  

Lots de réponses :  


Requête :   ((Havard Henry) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0