Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 74
Domaine

dessin

Titre

Portrait de l'abbé Jean-Jacques Huber

Auteur/exécutant

DE LA TOUR Maurice Quentin (pastelliste)

Précision auteur/exécutant

DE LA TOUR : Saint-Quentin, 1704/09/05 ; Saint-Quentin, 1788/02/16

Ecole

France

Période création/exécution

2e quart 18e siècle

Millésime création/exécution

1742

Genèse

objet en rapport

Historique

Exposé au Salon de 1742 ; voir aussi : Maurice-Quentin De La Tour au chapeau en clabaud (LT 138) ; en rapport avec : Portrait de l'abbé Jean-Jacques Huber

Matériaux/techniques

pastel, papier

Dimensions

Hauteur en m 0.790 ; Largeur en m 0.980 ; Hauteur avec cadre en m 1.055 ; Largeur avec cadre en m 1.245 ; Epaisseur avec cadre en m 0.110

Précision inscriptions

ni signé, ni daté

Sujet représenté

portrait (Huber Jean-Jacques, abbé, homme, à mi-corps, lecture, perruque, fauteuil, chandelle, livre, dentelle)

Précision sujet représenté

L'abbé Jean-Jacques Huber lit un livre à la lueur d'une bougie. Vu de trois-quarts droit jusqu'à mi-corps, il occupe le centre de l'oeuvre. Il est assis sur le bras droit d'un fauteuil dont le dossier, en bois ciré et soie rouge, se profile derrière lui, à l'extrême droite de la composition. L'abbé porte un costume ecclésiastique noir avec rabat. Son habit est déboutonné et de la dentelle dépasse de ses manches. Ses épaules sont couvertes de poudre blanche tombée de sa perruque. Il consulte un gros volume ouvert aux pages à tranche rouge, posé sur deux livres fermés qui servent de lutrin. A l'extrême gauche, posé sur un cartonnier quadrangulaire, un chandelier, en métal jaune à deux lumières, supporte deux bougies. La plus petite, à gauche, vient de s'éteindre, sa mèche est encore fumante et le suif se répand sur le bassinet. Seule la plus grande, à droite, éclaire le livre et le visage du personnage. Le dos du volume in folio que consulte l'abbé Huber ne porte aucune inscription, à la différence de la version du pastel conservé au Musée d'art et d'histoire de Genève, où le dos du livre est identifié (Les Essays de Montaigne). L'ecclésiastique appuie sa main gauche sur les pages paires du livre tandis qu'il a introduit son index droit dans les pages impaires comme pour marquer sa prochaine lecture. Le personnage se détache sur un fond dépourvu de tout décor ou accessoire. Seul un élément à gauche pourrait faire penser à une tenture.

Lieu de conservation

Saint-Quentin ; musée Antoine Lécuyer

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; legs ; Saint-Quentin ; musée Antoine Lécuyer ; classé MH

Date acquisition

2003 entrée matérielle

Anciennes appartenances

Collection de l'artiste, De La Tour Maurice-Quentin ; Collection privée, Delatour Jean-François, 1788 ; Collection privée, Ecole de dessin de Saint-Quentin, 1807 mars 22, (Registre des délibérations du bureau de l'administration de l'école royale gratuite de dessin, Archives municipales de Saint-Quentin, X8, folio 19 verso.)

Numéro d'inventaire

LT 1 ; 1 (Inv. 1849, n°) ; 23 (Cat. Fleury)

Exposition

Paris, Salon de l'Académie royale, Louvre (1742, n° 129 : "celuy [le portrait] de M. l'Abbé, assis sur le bras d'un fauteuil, lisant à la lumière un in-folio")
Das Museum Au Pauvre Diable zu Maubeuge Ausstellung der aus St Quentin und Umgebung geretteten Kunstwerke, Im Austrage eines Armee-Oberkommando, Stuttgart, Verlag von Julius Hoffmann, 1917 (catalogue par Detlev Freiherr von Haden) (p. 86, n° 101)
"Exposition de pastels français du XVIIe et du XVIIIe siècle organisée en l'hôtel Jean Charpentier, du 23 mai au 26 juin 1927, au profit du musée de La Tour à Saint-Quentin et de l'école de dessin fondée par Quentin de La Tour", catalogue d'exposition, Paris, Hôtel Jean Charpentier, 23 mai - 26 juin 1927. Catalogue par Emile Dacier et P. Ratouis de Limay, avant-propos par Gaston Brière. Paris, G. Vanoest, éditeur, 1927. (p. 23-24, n° 36)
"Exposition des pastels de M. Q. De La Tour (1704-1788) appartenant au musée de Saint-Quentin et au musée du Louvre, organisée au profit de l'école de dessin de Saint-Quentin", catalogue d'exposition, Paris, Orangerie des Tuileries, 12 août - 25 septembre 1930. Catalogue édité par la Société du XVIIIe siècle. (p. 22, n° 40)
"Pastels français des collections nationales et du Musée La Tour de Saint-Quentin", catalogue d'exposition, Paris, Orangerie des Tuileries, mai-juin 1949 (p. 14, n° 25)

Bibliographie

"Catalogue de la collection des pastels de Delatour et des autres tableaux de différens maîtres se trouvant dans les Salles d'Etude de l'Ecole gratuite de Dessin de Saint-Quentin", Saint-Quentin, Imprimerie d'Ad. Moureau, propriétaire du "Journal de Saint-Quentin", Grand'Place, 7, 1856, 12 pages. En page 12 figure la mention "Nota. Les numéros de ce Catalogue correspondent à ceux qui ont été placés sur les Tableaux, en 1849, par les soins de MM. les administrateurs de l'Ecole de Dessin." (p. 3, n°1)
"Notice historique et biographique sur Maurice-Quentin Delatour suivie du catalogue du Musée et du programme de la fête du 4 mai 1856", Hourdequin, Saint-Quentin, sans date [1856] (Musée Delatour, p. 16, n° 1)
E. F. [Elie Fleury], "Catalogue De La Tour". Des publications locales du "Journal de Saint-Quentin", n° 3, août 1897, 11 pages. (p. 1, n° 1)
Louis Gonse, "Les Chefs-d'oeuvre des musées de France. La Peinture", Paris, Société française d'éditions d'art, 1900, p. 300-307, "Saint-Quentin". (p. 301, repr., 303, 304. Le pastel est pour l'auteur l'un des chefs-d'oeuvre de La Tour avec les portraits de Mme de Pompadour et du président de Rieu.)
Louis de Fourcaud, "Le pastel et les pastellistes français au XVIIIe siècle. A propos de l'exposition des Cent pastels, dans "La Revue de l'art ancien et moderne", t. XXIV, juillet-décembre 1908, p. 5-20, 109-126, 221-232, 279-292. ((deuxième article), p. 111. L'auteur montre que De La Tour représente ses modèles dans une de leur position familière.)
Elie Fleury, "Catalogue raisonné de la collection M.-Q. De La Tour à Saint-Quentin", édition du Louvre vendue au profit de l'Ecole gratuite de Dessin fondée par M.-D. De La Tour, Puteaux-Paris, Prieur et Dubois, 1919. (p. 15-17, n° 1)
Emile Dacier et Paul Raouis de Limay, "Pastels français des XVIIe et XVIIIe siècles". Etude et notices des oeuvres exposées à Paris, en l'hôtel Jean Charpentier, du 23 mai au 26 juin 1927 (voir bibliographie Paris, 1927), Paris et Bruxelles, éditions G. Van Gest, 1927. (p. 60-61, n° 41 et pl. XXIX. Au musée de Saint-Quentin)
"La Tour. La vie et l'oeuvre de l'artiste" par Albert Besnard . "Catalogue critique" par Georges Wildenstein, Paris, Les Beaux-Arts, édition d'Etudes et de Documents, 1928 (collection L'Art Français) (p. 144-145, n° 181, pl. LXIII, fig. 117)
Paul Ratouis de Limay, "Le pastel en France au dix-huitième siècle, Paris, éditions Baudinière, 1946 (p. 31, 210, repr. hors-texte, pl. XII, fig. 16)
Elie Fleury et Gaston Brière, "Collection Maurice-Quentin Delatour à Saint-Quentin, catalogue", Saint-Quentin, 1954 (p. 53-55, n° 23, repr. hors-texte, pl. VIII)
Pierre du Colombier, " Maurice-Quentin De La Tour au musée de Saint-Quentin ", dans le livre " Trésors des musées de Province ", Paris, Société d'éditions de La Revue française, 1957, non paginé. (repr. noir et blanc)
Jean Vergnet-Ruiz et Michel Laclotte, "Petits et grands musées de France. La peinture française des primitifs à nos jours", Paris, Editions du Cercle d'art, 1962. (p. 79)
Christine Debrie, "Le musée Antoine Lécuyer", Paris, Nouvelles éditions latines, sans date [1982] (p. 16, repr., et 19)
Christine Debrie, "Le musée Antoine Lécuyer, Saint-Quentin", Amiens, Centre national de la documentation pédagogique, sans date [1983]. (p. 64-67 (repr. p. 66))
Christine Debrie, "Maurice-Quentin Delatour, Peintre de portraits au pastel, Saint-Quentin, 1704 - Saint-Quentin, 1788", Amiens, Centre national de documentation pédagogique, 1985. Brochure de 14 pages accompagnée d'une série de 12 diapositives prises par le lycée Henri Martin de Saint-Quentin. (p. 2 (repr.), 13)
Debrie Christine, Maurice-Quentin de La Tour, "Peintre de portraits au pastel", 1704-1788, au Musée Antoine Lécuyer de Saint-Quentin, Thonon-les-Bains, Editions de l'Albaron, 1991 (p. 123-127, repr. couleur, p. 124-125, et p. 226)
Christine Debrie, Musée Antoine Lécuyer, guide de visite, Société d'édition régionale et Saint-Quentin, 1993 (p. 35, repr.)
"Le voleur d'âmes, Mauri ce-Quentin De La Tour", exposition Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, 14 septembre - 12 décembre 2004, catalogue par Xavier Salmon (p. 123, fig. 2, repr., non exposé)
Marc Fumaroli, "Maurice Quentin de La Tour et le Siècle de Louis XV", Lille, Editions du Quesne - Mairie de Saint-Quentin, 2005 (plaquette de 40 pages hors commerce). (p. 30, repr. couleur)
Hervé Cabezas, "Le Portrait du frère Fiacre par Maurice-Quentin De La Tour, une acquisition récente du musée Antoine-Lécuyer de Saint-Quentin" dans "La Revue des musées de France. Revue du Louvre", n° 3 - juin 2006 (p. 50)

Rédacteur

Vilaire Dominique ; Cabezas Hervé

Copyright notice

© Saint-Quentin, musée Antoine Lécuyer, © Direction des musées de France, 2009

Crédits photographiques

© Dufrêne

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

07930000095

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98  

Lots de réponses :  


Requête :   ((La Tour) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0