Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 79
Domaine

peinture

Dénomination

prédelle

Titre

L'Adoration des mages

Auteur/exécutant

STARNINA Gherardo (peintre)

Précision auteur/exécutant

STARNINA : Florence, Mort en 1413

Ecole

Italie

Anciennes attributions

STARNINA (attribution de Waadenoisin 1974) ; DADDI Bernardo (ancienne attribution de Gnoli 1908) ; GIOVANNI DA PONTE (ancienne attribution de Berenson 1932) ; GADDI Taddeo (ancienne attribution à)

Lieu création / utilisation

Italie, Florence (lieu de création)

Période création/exécution

1er quart 15e siècle

Millésime création/exécution

1408

Historique

Autre Adoration des Mages au Nelson-Atkins Museum of Art, Kansas City, (don de la Samuel H.Kress Foundation).

Matériaux/techniques

bois, peinture à tempera

Dimensions

Hauteur avec cadre en cm. 32.5 ; Largeur avec cadre en cm. 61 ; Profondeur avec cadre en cm. 3.5

Sujet représenté

scène biblique (Adoration des Mages, mage, Vierge, saint Joseph, Enfant Jésus)

Précision sujet représenté

"Ce panneau est le centre de la prédelle d'un retable aujourd'hui démembré. Du panneau central, une Vierge aux anges, il ne subsiste que deux fragments, la tête de la Vierge (Dresde) et les anges musiciens (Rotterdam). Le volet gauche représente Sainte Madeleine et Saint Laurent (Bonn), le volet gauche, Saint Benoît et saint Zanobie (Stockholm). Sur les trois pinacles sont représentés, le Christ bénissant, l'Ange et la Vierge de l'Annonciation (Francfort). Sur la prédelle, de gauche à droite, sont figurés la Communion de la Madeleine (Lyon, Musée des Hospices), le Martyre de saint Laurent (Rome, gal. Colonna), l'Adoration des mages (Douai), le Miracle de saint Zanobie (Milan, Poldi-Pezzoli), le Miracle de saint Benoît (Florence, coll. part.) La composition en frise s'achève sur la structure légère de l'étable qui abrite la Sainte Famille. La profondeur du paysage est suggérée par le défilé des mages et par la présence des chevaux qui semblent surgir d'un passage situé derrière la masse montagneuse. Si la représentation de l'espace en trois dimensions est un héritage giottesque, la rémanence du ciel or est un rappel du Trecento alors que la présence physique du mage agenouillé annonce Masaccio dans les fresques de la chapelle Brancacci. Le raffinement des vêtements et des parures, le naturalisme des détails, la caractérisation des visages sont propres à la veine profane du Gothique international. Starnina déploie ici son tempérament irréaliste et son exubérance narrative dans une oeuvre raffinée aux couleurs brillantes et acidulées. Gherardo Starnina est l'un des pionniers du Gothique international à Florence. Son séjour à Valence attesté entre 1398 et 1401 teinte son art d'une richesse décorative et d'un souci linéaire étrangers à la tradition florentine. Peint vers 1410 pour la chapelle du cardinal Acciajoli à la Chartreuse de Galluzo aux environs de Florence quelques années après son retour d'Espagne, ce panneau témoigne par ses constructions spatiales d'une culture giottesque assimilée à travers l'oeuvre de son compatriote et aîné Agnolo Gaddi avec lequel il a été certainement en contact avant son départ pour l'Espagne." Françoise Baligand

Source sujet représenté

Nouveau Testament

Lieu de conservation

Douai ; musée de la Chartreuse

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; legs ; Douai ; musée de la Chartreuse

Date acquisition

1857

Anciennes appartenances

Collection privée, ESCALLIER Docteur Charles-Enée, 19e siècle, Douai, (Acheté à Salomon en 1852) ; Collection privée, SALOMON, 19e siècle, Valenciennes ; Destination d'origine, CERTOSA DI GALLUZZO, 15e siècle, Florence, (Exécuté pour la chapelle du cardinal Angelo Acciajoli à la Certosa di Galluzo près de Florence ; Collection Salomon, Lille ; Collection Escallier, Douai, vers 1850.)

Numéro d'inventaire

149 ; 857.1.153 (Autre numéro d'inventaire)

Exposition

1956, Paris, Orangerie, De Giotto à Bellini, (n°93.)
1967, Reckinghausen, Meisterwerke aus Douai, (n°2.)

Bibliographie

Catalogue du musée de Douai, 1869, supplément 1878. (n°149 (T.Gaddi).)
GNOLI U., "L'arte italiana in alcune gallerie francesi di provincia", Rassegna d'arte, 1908, pp.155-159, 186-193, 204-206, (p.157 (Manière de B.Daddi).)
BAUTIER Pierre, "Le Opere d'arte italiana nelle Francia invasa" Rassegna d'Arte, n°9-10, 1919, pp.157-167, (p.158 (Ecole de Daddi).)
BERENSON B., Italian pictures of the Renaissance, Oxford, 1932, (p.249 (Giovanni del Ponte).)
Catalogue des collections du musée de Douai en 1937, rédigé par Stéphane Leroy, conservateur : "Catalogue des peintures, sculptures, dessins et gravures exposés dans les galeries du musée de Douai, publié sous les auspices de la Municipalité par Stéphane Leroy conservateur du musée, 1937" (n°35 (Taddeo Gaddi?).)
PUDELKO G., "The Maestro del Bambino Vispo", Art in America, 1938, (p.53, fig.2 (Maestro del Bambino Vispo).)
LONGHI R., "Fatti di Masolino e di Masaccio", Critica d'arte, 1940, (p.184 (Maestro del Bambino Vispo).)
LACLOTTE M., De Giotto à Bellini, Les primitifs italiens dans les musées français, Cat. exp., Paris, 1956, (n°93 (Maestro del Bambino Vispo).)
BERENSON B., Italian pictures of the Renaissance, Florentine schools, Londres, 1963, (t.1, p.139, fig.477 (Maestro del Bambino Vispo).)
OERTEL R., "Der Laurentius Altar aus dem Florentiner Dom", Studien zur Toscanischen Kunst, Festschrift für L.Heydenreich, Munich, 1964, (p.205 (Maestro del Bambino Vispo).)
VOLPE C., "Per il completamento dell'altare di San Lorenzo del Maestro del Bambino Vispo", Mitteilungen des Kunsthistorichen Institut in Florenz, 1973, (p.175 (Maestro del Bambino Vispo).)
WAADENOIJEN J., "A proposal for Starnina, exit the Maestro de Bambino Vispo", Burlington Magazine, fév. 1974, (p.90 (Starnina).)
STRICCHIA SANTORO S., "Sul soggiorno spagnolo di Gherardo Starnina e sull'identità del Maestro del Bambino Vispo", Prospettiva, 6, juil.1976, (p.12.)
BALIGAND Françoise, Catalogue des peintures italiennes et hollandaises du musée de Douai, Thèse de l'Ecole du Louvre, Paris, 1976, (p.33-36.)
SYRE C., Studien zum Maestro del Bambino Vispo, Thèse de doctorat, Fribourg Brisgau, 1977, Bonn, 1979, (p.37-38.)
WAADENOIJEN J., Starnina e il gotico internazionale a Firenze, Florence, Istituto universitario olandese di storia dell'arte, XI, 1983, (p.60-61, fig.43.)
HERIARD DUBREUIL M., Un chemin essentiel du Gothique International: Valence, Thèse de doctorat, Paris Sorbonne, 1983,
GRIGSON G., "The tree kings", History today, vol. 4 déc.1991, (repr.p.33.)
ENDERLE A., MEYERHOFER D., Kleine Menschen-Grosse Kunst, ,1992. (p.98, repr.p.99, n°15.)
ROWLANDS E.W., Italian paintings, The collections of the Nelson-Atkins Museum of Art, Kansas City, 1996, (p.81, fig.8d.)
BALIGAND Françoise, Le musée de la Chartreuse, Douai, Musées et Monuments de France, Paris, 1999, (p.17, repr. p.16)

Copyright notice

© Douai, musée de la Chartreuse, © Service des musées de France, 2015

Crédits photographiques

© musée de la Chartreuse à Douai

 

demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

06190000367

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135  

Lots de réponses :  


Requête :   ((Lille) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0