Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 53
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

La Chananéenne (copie d'après Annibale Carrache)

Auteur/exécutant

BONNEMER François (auteur) ; CARRACHE Annibal (d'après)

Précision auteur/exécutant

BONNEMER : Falaise, 1637 ; Paris, 1689 ; nationalité : Française ;
CARRACHE : Bologne, 1560 ; Rome, 1609 ; nationalité : Italienne

Ecole

France ; Italie ; Bologne (d'après)

Période création/exécution

3e quart 17e siècle

Millésime création/exécution

1667

Genèse

copie ; oeuvre en rapport

Sources complémentaires

INHA

Historique

Prix de Rome en 1665, François Bonnemer fut pensionnaire de l'Académie de France ; il exécuta cette copie à Rome d'après un original d'Annibal Carrache peint pour la chapelle du Palais Farnèse, selon toute vraisemblance en 1667 en même temps que les copies de la Galerie Farnèse placées également aux Tuileries, dans la Galerie de Diane. Elle est signalée sur l'autel de la chapelle des Tuileries dans l'inventaire dressé à Paris le 20 février 1673 par Du Mets, dans les Comptes des Bâtiments du Roi publiés par J. Guiffrey en 1886. En 1709-1710, elle est à nouveau citée par N. Bailly avec le titre : "Noli me tangere" ; puis l'oeuvre figure dans le catalogue des tableaux du Roi déposés au Louvre en 1785 (Archives du Louvre, I DD I, p. 32) parmi les copies faites par "Messieurs les pensionnaires du Roi à Rome". Le 25 thermidor an III, la "Chananéenne" se trouve au Magasin du Pavillon neuf au Louvre (Z4, août 1795). Mentionnée dans "l'état fait au Musée des tableaux à répartir avant la répartition des commissaires" (Archives du Louvre, P4, 1er septembre 1802), la toile se trouve parmi les cinq copies envoyées à Dijon par le Musée Napoléon en 1809 (mémoire des restaurations des tableaux du Musée de Dijon, Paris, 19 juillet 1809, Archives départementales de la Côte d'Or, XXXIII, T4 a, n° 8). L'oeuvre est enfin citée dans l'état des tableaux qui doivent former le second envoi en 1809, n° 15, et dans l'état descriptif des tableaux exposés au Musée de Dijon, 2 décembre 1818, n° 273 (Archives municipales, Dijon, 4 RI). Dès 1672, G.P. Bellori mentionne, dans ses "Vite...", le tableau peint par Annibal Carrache pour la chapelle du palais Farnèse, et dont la description correspond exactement à la toile de Dijon. Toutefois Alain Roy (1971) a prouvé, en s'appuyant sur des documents d'archives, que celle-ci avait été peinte par François Bonnemer, pensionnaire de l'Académie de France à Rome, entre 1666 et 1673. Lauréat du grand Prix de peinture de l'Académie royale en 1665, l'artiste avait en effet participé aux travaux de copie exécutés à la Galerie Farnèse, sous la direction d'Errard, en même temps que Monier, Corneille le jeune et Vouet le fils (Philippe de Chennevières, 1886). Ainsi s'expliquent les réticences de la critique à propos du tableau de Dijon, considéré à juste titre par Louis Clément de Ris (1861 et 1872) et Donald Posner (1971) comme une ancienne et belle copie. La version originale d'Annibal Carrache existe-t-elle encore ? Son état précaire, remarqué par Gian Pietro Bellori dès 1672, permet d'en douter. Nous la connaissons à travers les gravures de Pietro del Po, Carlo Cesio, Guillaume Chasteau, et celle, moins fidèle, de Piroli (Choix de gravures d'après les peintures originales... de la Galerie de Lucien Bonaparte, Londres, 1812, p. 85, n° 50). Au Musée de Dijon même, un dessin à la sanguine, entré à la Révolution avec la collection Jehannin de Chamblanc, en sens inverse du tableau avec lequel il présente de légères variantes, semble dériver d'une gravure. Outre la copie de François Bonnemer, d'assez belle qualité pour avoir pu passer parfois pour autographe, on connaît plusieurs exemplaires de la même composition : la copie du Palazzo Borromeo, à Isola Bella, donnée à Annibal ; la peinture de l'église d'Arc-et-Senans, dans le Doubs, également crue d'Annibal, mais sans doute une copie ; enfin, la belle toile conservée à l'Hôtel de Ville de Parme où elle est attribuée à Agostino. Peut-être y a-t-il un rapport entre ce tableau et l'oeuvre mentionnée dans l'inventaire de la collection Farnèse au Palazzo del Giardino à Parme en 1680 (G. Campori, 1870, p. 217), citée par Donald Posner (1971) ; cet auteur signale, en outre, une copie peinte au XVIIe siècle avec des variantes par Richard Greenway, sans doute d'après la gravure de Carlo Cesio, au Magdalene College d'Oxford. On retrouve, à travers l'interprétation de François Bonnemer, le souvenir du Corrège, celui de la composition de même sujet peinte par Ludovic vers 1593-1 594, aujourd'hui à la Brera, et la découverte de l'antique par Annibal lors de son arrivée à Rome, époque où, selon Félibien, fut peinte la "Chananéenne" du Palais Farnèse. Le thème se réfère à l'"Evangile selon saint Marc", chap. VII, par. 25-30, et à l'"Evangile selon saint Matthieu", chap. XV, par. 22-28. (Notice de Marguerite Guillaume extraite du "Catalogue raisonné du musée des beaux-arts : peintures italiennes", Ville de Dijon, 1980) ; voir aussi : La Salle des Gardes au Musée de Dijon, en 1847 (CA 397) , Le Christ et la Chananéenne (Sup 00-63-43 JdC) ; en rapport avec : Carrache, La Chananéenne, non localisé, Carrache, La Chananéenne, Isola Bella, Anonyme, La Chananéenne, Arc-et-Senans, Carrache, La Chananéenne, Parme, Cesi, La Chananéenne, Rome, Pietro del Po, La Chananéenne, Rome, Anonyme, La Chananéenne, Paris, Piroli, La Chananéenne, Rome, Anonyme, La Chananéenne, Thouars

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, toile

Dimensions

Dimensions Hauteur : 256 cm ; Largeur : 201.5 cm ; Hauteur (en cm) 256 ; Largeur (en cm) 201.5 ; Epaisseur du châssis (en cm) 2.5

Sujet représenté

scène biblique (Jésus guérissant, La Cananéenne, demande, guérison, chien, pain)

Source sujet représenté

Nouveau Testament

Lieu de conservation

Dijon ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; transfert de propriété de l'Etat à titre gratuit ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date acquisition

2010

Anciennes appartenances

Collection royale, Paris, palais des Tuileries, (dans la chapelle) ; Collection publique, Paris, Musée Napoléon, 1795, 1803 ; Musée du Louvre, Paris

Numéro d'inventaire

CA 18 ; 18 (Cat. 1883) ; A.4 n°1 (Cat. peint. italiennes 1980) ; p. 42 (Cat. envois de l'Etat 1980)

Dépôt/changement affectation

attribution ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date dépôt/changement affectation

1803 déposé

Commentaires

Dépôt de l'Etat de 1809, transfert de propriété de l'Etat à la ville de Dijon le 15 septembre 2010 ; sans cadre (5/11/08)

Bibliographie

Notice des tableaux, statues, bustes, bas-reliefs, vases, bronzes, antiquités, dessins, estampes, etc. exposés au Musée de Dijon, Dijon : Frantin imp., 1818 (n°273 (Annibal Carrache / quelques connaisseurs pensent que ce tableau n'est qu'une belle copie))
Notice des objets d'arts exposés au Musée de Dijon, Dijon , Victor Lagier libraire, 1834 (n°292 (Annibal Carrache))
Notice des objets d'arts exposés au Musée de Dijon et catalogue général de tous ceux qui dépendent de cet établissement, Dijon, Victor Lagier, 1842 (n°319 (Annibal Carrache))
Notice des objets d'art exposés au Musée de Dijon, Dijon, Lamarche, 1860 (n°370 (Annibal Carrache))
Catalogue historique et descriptif du Musée de Dijon. Peintures, sculptures, dessins, antiquités, Dijon, Rabutôt imp., 1869 (n°399 (Annibal Carrache))
Clément de Ris (Louis), Les Musées de province : histoire et description, Paris, 1872 (p.467 (copie provenant de l'Académie de peinture))
Catalogue historique et descriptif du Musée de Dijon. Peintures - Sculptures - Dessins - Antiquités - Collection Trimolet, Dijon, 1883 (n°18 (Annibal Carrache))
Guiffrey (Jules), Inventaire général du mobilier de la Couronne sous Louis XIV, 1663-1715, Paris, 1885-86 (II, n° 417, p. 20 n.3)
Chennevières (Ph.), "Artistes normands (XVIIe et XVIIIe siècles)", NAAF (p.274 (Bonnemer d'après Annibal Carrache))
Engerand (F.), Inventaire des tableaux du Roi rédigé en 1709 et 1710 par Nicolas Bailly, Paris, 1899 (p. 602, n° 735)
Magnin (Jeanne), La peinture au Musée de Dijon, Dijon, 1914 (1918 sur la couverture) (n°18, p.160-61 (Annibal Carrache))
Magnin (Jeanne), Picture in the Museum of Dijon, Dijon, 1914 (1915 sur la couverture) (n°18, p.160 (Annibal Carrache))
Lapauze (H.), Histoire de l'Académie de France à Rome, Paris, 1924 (Tome I, p.24)
Hautecoeur (L.), Le Louvre et les Tuileries de Louis XIV, Paris, 1927 (p.128, note 2)
Magnin (Jeanne), La peinture au Musée de Dijon, 3e éd. revue et complétée, Besançon, 1933 (p.180 (Annibal Carrache))
Borea (Ev.), "Varie su Domenichino", Paragone, 1966 (p.68)
Posner (D.), Annibale Carracci, Londres, NY, 1971 (Tome II, n°87, p.37-38 (copie d'après Annibal Carrache))
Heinz (Günther), "Bemerkungen zu einigenBildgedanken das Annibale Carraci und seiner Schule", Österreichische Zeitschrift für Kunst und Denkmalpflege, XXIX, 1975 (p. 23 et n.6, p. 25)
Cooney (P.J.) et Malafarina (G.), L'opera completa di Annibale Carracci, Milan, 1976 (n°81 A, p.105 reprod.)
Brejon de Lavergnée (Arnauld), Dijon, Musée Magnin. Catalogue des tableaux et dessins italiens (XVe-XIXe siècles), Paris, Ed. de la Réunion des Musées Nationaux, 1980 (p. 398, n. 19)
Guillaume (Marguerite), Catalogue raisonné du musée des beaux-arts : peintures italiennes, Ville de Dijon, 1980 (A. 4 n°1 (copie de François Bonnemer d'après Annibal Carrache))
Roy (Alain), Les Envois de l'Etat au Musée de Dijon (1803-1815), Paris : Ed. Ophrys, 1980 (p.42-43 (François Bonnemer d'après Annibal Carrache))
Dempsey (Charles), "Annibale Carracci's Christ and the Canaanite Woman", The Burlington Magazine, 1981 (février, n°935, vol. CXXXIII,)
Spagnolo (Maddalena), Correggio : Geografia e storia della fortuna (1528 - 1657), Correggio, 2005 (fig. 24 p. 218)
Berthelet (Odette), L'atelier Chauffrey-Müller - 36 ans de rentoilage et de restauration de peintures à Paris (1919-1955), Ecole du Louvre, 2010 (Annexe p. 115)

Rédacteur

Creuzet Laurent ; Bardin Dominique

Copyright notice

© Dijon, musée des beaux-arts, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© Jay

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site complémentaire

Musées en Bourgogne

 

01370000428

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200  

Lots de réponses :  

1-200  201-400  401-600  601-800  801-1000  1001-1200  1201-1400  1401-1600  1601-1800  1801-2000  2001-2012 


Requête :   ((Louvre) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0