Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 22
Domaine

peinture

Dénomination

panneau

Titre

Charles le Téméraire en saint guerrier (copie d'après Dosso Dossi)

Auteur/exécutant

anonyme (auteur) ; DOSSI Giovanni (d'après), DOSSO DOSSI (dit)

Précision auteur/exécutant

DOSSO DOSSI : Ferrare, 1479 ; Ferrare, 1542 ; nationalité : Italienne

Ecole

Italie

Anciennes attributions

ancienne attribution ; HEMESSEN Jan Van (copie d'après)

Genèse

copie ; oeuvre en rapport

Historique

Le portrait reprend une composition attribuée à Dosso Dossi représentant un saint guerrier considéré comme saint Guillaume, Maurice ou Georges. L'inscription identifie le personnage comme Charles le Téméraire. Celui-ci porte le collier de la Toison d'Or, auquel fait allusion l'épisode biblique de Gédéon (Livre des Juges, VI, VI, 37-40), figuré au fond du tableau. Gédéon, désireux de s'assurer qu'il a bien été élu pour sauver Israël, propose à Dieu d'étendre à terre une toison qui se mouillera de rosée tandis qu'alentour la terre restera sèche, ce qui se produit en effet. ; Il existe plusieurs variantes de l'effigie : - à Versailles, n° 3068 ; donné à l'école flamande du 17e siècle par le catalogue Soulié, 1854-1855, II, 1855, n° 2974 (B. H 0,14 L 0,49) et considéré comme une réplique du XVIIe siècle d'après Dosso Dossi dans le catalogue, resté manuscrit, de G. Brière et A. Pératé ; entré sous le règne de Louis-Philippe ; - à Vienne, Kunsthistorisches Museum, n° 893 ; attribué à l'école flamande - à Zurich, dans la collection Edgar Mannheimer (T. H 1,20 L 0,90) - à et Bruxelles, Musées royaux des Beaux-Arts, où le duc porte le collier de l'Ordre de la Toison d'Or, mais où la scène allégorique et l'inscription ne figurent pas (B. H 1,05 L 0,73) ; peut-être s'agit-il d'une copie du 19e siècle. Par ailleurs, en 1905, Salomon Reinach (I, p. 37, 2) avait remarqué la ressemblance de ces pseudo-effigies du Téméraire avec la composition représentant un saint guerrier auréolé, de visage semblable, mais dépourvu des attributs cités plus haut, considéré tantôt comme saint Guillaume, comme saint Maurice ou saint Georges, sans raison iconographique précise. Il en existe plusieurs versions : - à Hampton Court, n° 183 : Saint Guillaume, (T. sur panneau, H 0,83 L 0,73) reproduit par F. Gibbons, 1968, fig. 59 :ce tableau a appartenu à Charles Ier ; il est attribué à Giorgione dans les inventaires anciens, et donné pour la première fois à Dosso Dossi dans les inventaires de Jacques II. Selon Felton Gibbons (1968), il n'est pas impossible que la composition, dont les nombreuses reprises prouvent le succès, soit due, à l'origine, à une idée de Giogione ; cet auteur juge vraisemblable l'attribution du tableau de Hampton Court à Dosso Dossi. Cet avis est partagé par A. Mezzetti (1965, p. 91), - à Francfort-sur-le Main, Stadtliches Kunstinstitut : Saint Georges (B. H 0,97 L 0,78), don Passavant, 1843 ; provenant de la collection Barisoni à Milan, catalogué comme une copie néerlandaise du XVIe siècle d'après Dosso Dossi ; - à Vienne, Kunsthistorisches Museum n° 702 : Saint Guillaume, attribué à van Hemessen ; - on connaît encore le tableau passé dans la vente Christie, en novembre 1963, n° 12 ; une colonne cannelée apparaît au fond à droite. Felton Gibbons (1968, p. 182) cite d'autres exemplaires de l'une ou l'autre interprétation dans la collection Saibene à Milan (B. H 0,98 L 0,77) ; dans la vente Curzon, le 10 juillet 1931, chez Christie, n° 115 (H 0,96 L 0,77) ; et enfin au Musée de Darmstadt (n° 522) où il nous a été impossible de le retrouver. Comment interpréter la ressemblance entre ces deux séries de peintures ? L'auteur des portraits du Téméraire a-t-il donné au duc la physionomie du saint guerrier peint au XVIe siècle, dont il se serait inspiré en ajoutant quelques éléments permettant de l'identifier, en particulier l'inscription ? Ou, en sens inverse, le peintre du "Saint Guerrier" s'est-il souvenu d'une authentique effigie du duc de Bourgogne dont il aurait prêté les traits au personnage sacré ? Il faut noter, à ce propos, que le tableau de Hampton Court était curieusement catalogué, dans la collection de Charles Ier, en 1639, avec la mention : "Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, par Mich, Coxcia". (Notice de Marguerite Guillaume extraite du "Catalogue raisonné du Musée des Beaux-Arts : peintures italiennes", Ville de Dijon, 1980)

Période original copié

1ère moitié 16e siècle

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, bois

Dimensions

Dimensions Hauteur : 99 cm ; Largeur : 72 cm ; Dim. hors tout (en cm) HA 125.7 LA 105 EP 10.3 ; Hauteur (en cm) 99 ; Largeur (en cm) 72 ; Hauteur avec cadre (en cm) 125.7 ; Largeur avec cadre, ouvert (en cm) 105 ; Epaisseur du cadre (en cm) 8.5 ; Epaisseur totale (en cm) 10.3

Sujet représenté

portrait (Charles le Téméraire, chef d'état de Bourgogne, armure, casque, collier, ordre de la Toison d'or, signe alphabétique) ;
scène mythologique (Gédéon, miracle, toison d'or, soldat, casque, lance, étendard, croix de saint-André, tente, arbre, cygne)

Lieu de conservation

Dijon ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; achat ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date acquisition

1836

Anciennes appartenances

Collection privée, Perchet (ou Peyre)

Numéro d'inventaire

CA 541 ; 541 (Cat. 1883) ; 42 (Cat. peint. italiennes 1980)

Exposition

500 jaar grote raad 1473-1973 : Van Karel de Stoute tot Keizer Karel, Mechelen (Malines) : Cultureel Centrum Burgemeester A. Spinoy, (16 septembre - 4 novembre 1973) (n°330)

Bibliographie

Notice des objets d'arts exposés au Musée de Dijon et catalogue général de tous ceux qui dépendent de cet établissement, Dijon, Victor Lagier, 1842 (n°385 (anonymes des diverses écoles))
Notice des objets d'art exposés au Musée de Dijon, Dijon, Lamarche, 1860 (n°434 (Inconnus des diverses écoles))
Catalogue historique et descriptif du Musée de Dijon. Peintures, sculptures, dessins, antiquités, Dijon, Rabutôt imp., 1869 (n°470 (Inconnus des diverses écoles))
Chabeuf (Henri), Mémoires de la Commission des Antiquités de la Côte-d'Or, X, 1878-1884 (p.LXXV-LXXVI)
Catalogue historique et descriptif du Musée de Dijon. Peintures - Sculptures - Dessins - Antiquités - Collection Trimolet, Dijon, 1883 (n°541 (Inconnus des diverses écoles))
Chabeuf (Henri), Mémoires de l'Académie des sciences, arts et belles-lettres de Dijon, VI, 1899-1900 (p.LXXIV (copie d'après Van Hemessen))
Weizsächer (Heinrich), Catalog der Gemälde der städelschen Kunstinstituts, I, Alten Meister, Francfort, 1900 (n°41 p.87-89 (d'après Dosso Dossi))
Reinach (Salomon), Répertoire de peintures du Moyen Age et de la Renaissance (1280-1580), Paris, 1905-1923, 6 vol. (I, 1905, p.37)
Venturi (Lionello)," Note sulla Galleria Borghese", l'Arte, XII, 1909 (p.35 fig.4)
Magnin (Jeanne), La peinture au Musée de Dijon, Dijon, 1914 (1918 sur la couverture) (p.156-157 reprod. (Van Hemessen, d'après Dosso Dossi ?))
Magnin (Jeanne), Picture in the Museum of Dijon, Dijon, 1914 (1915 sur la couverture) (n°541 p.156 reprod. (Van Hemessen, d'après Dosso Dossi ?))
Reinach (Salomon), Répertoire de peintures du Moyen Age et de la Renaissance (1280-1580), Paris, 1905-1923, 6 vol. (IV, 1918, p.174 n°3 fig. (Van Hemessen d'après Dosso Dossi ?))
Fyot (Eugène), Mémoires des Antiquités du département de la Côte-d'Or, XVII, 1913-1921 (séance du 26 janvier 1919) (p.CCCCVII-CCCCIX (saint Guillaume par Van Hemessen))
Mercier (F.), "Les trésors d'art de la France, le musée de Dijon", L'Art et les artistes, n°31, nov. 1922 (p.53)
Magnin (Jeanne), La peinture au Musée de Dijon, 3e éd. revue et complétée, Besançon, 1933 (p.118-119 fig. (copie d'après Dosso Dossi))
Quarré (Pierre), "Le Portrait de Charles le Téméraire en "saint guerrier"", Bulletin de la Société des Amis du Musée de Dijon, 1949-1951 (p.26-30)
Mezzetti (Amalia), Il Dosso e Battista Ferraresi, Milan, 1965 (p.91 n°5 (d'après Dosso Dossi))
Gibbons (Felton), Dosso and Battista Dossi Court Painters at Ferrara, Princeton, 1968 (p.182)
Guillaume (Marguerite), Catalogue raisonné du musée des beaux-arts : peintures italiennes, Ville de Dijon, 1980 (n°42 reprod. (d'après Giovanni Dosso Dossi))
Le Siècle de Titien : L'âge d'or de la peinture à Venise, Paris : Grand-Palais, 1993 (p. 414)
Sander (Jochen), Italienische Gemälde im Städel 1300-1550. Oberitalien, die Marken und Rom. Kataloge der Gemälde im Städelschen Kunstinstitut, Francfort sur le Main, Tome VII, Editons Philipp von Zabern, 2004 (p. 300, Abb. 295 p. 303)

Rédacteur

Creuzet Laurent ; Bardin Dominique

Copyright notice

© Dijon, musée des beaux-arts, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© Bourquin, François Jay - musée des beaux-arts de Dijon

 

Renseignements sur le musée

 

01370007095

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30  

Lots de réponses :  


Requête :   ((Peyre) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0