Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 37
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Quai des Grands Augustins

Auteur/exécutant

MARQUET Albert

Précision auteur/exécutant

MARQUET : Bordeaux, 1875/03/27 ; Paris, 1947/06/13

Ecole

France

Période création/exécution

1er quart 20e siècle

Millésime création/exécution

1905 entre ; 1906 et

Epoque/style/mouvement

Fauvisme

Genèse

objet en rapport

Historique

En 1905, Albert Marquet et ses parents emménagent au 25 quai des Grands Augustins, situé sur la rive droite de la Seine entre le pont Saint Michel et le pont Neuf que l'on devine ici noyé de brume dans le lointain. Sur le quai des orfèvres, en face, le Palais de justice se dresse, bâtisse imposante qui occupe toute la pointe ouest de l'île de la cité. Marquet va vivre jusqu'en janvier 1908 dans cet appartement avant d'occuper l'atelier libéré par Matisse au 19 quai Saint Michel. Pendant ces trois années entrecoupées de voyages, Marquet peint ce site par tout les temps, selon un angle plus ou moins rapproché mais toujours de la fenêtre de son appartement avec une vue en plongeante sur la Seine et les quais qui la bordent. La Seine, grande diagonale qui organise la composition n'aura de cesse d'intéresser l'artiste. Au coeur de Paris, mais également en région parisienne, à Arcueil dès 1900, à Herblay, à Poissy ou à La frette dans les dernières années de sa vie, les eaux de la Seine sont omniprésentes. Marquet observe les mouvements de la ville, une silhouette noire poursuivie par son ombre pressée, le ballet des péniches, les calèches furtives. Dans Le Quai des Grands Augustins, la brume efface les détails pour ne rendre que les lignes des quais, le contour des monuments dans une harmonie de gris feutrée seulement rompue par les touches de vermillon de la péniche à quai. Dans Quai de la Seine, conservé au Musée Malraux, autre vue du quai des Grands-Augustins, le temps gris s'empare de chaque recoin de la toile. Matisse, évoquant ses souvenirs de jeunesse en compagnie de son ami Marquet se souvient des difficultés rencontrées : " Marquet n'avait pas de quoi s'acheter des couleurs, surtout des cadmiums qui étaient d'un prix élevé. Aussi peignait-il gris, et peut-être cette condition de la vie matérielle favorisa-t-elle sa manière. "(1) Ce n'est pas la fulgurance de la couleur telle qu'on la rencontre dans l'oeuvre de Matisse ou Derain qui fait de Marquet un peintre fauve mais cette simplification de la forme traitée par grands aplats de couleurs sourdes, en demi-teintes. Est-ce par manque de moyen ou par choix que le peintre utilise ces teintes ? En juillet 1936 dans une lettre à sa femme qui séjourne en Provence dans sa famille, Marquet, resté à Paris, écrit : " Il fait toujours un temps merveilleux, trop beau, c'est assez monotone et il me tarde de voir un peu de temps gris. "(2) Alors que les tonalités sourdes dominent dans ses séries de toiles parisiennes, les couleurs vibrent quand Marquet aborde la côte méditerranéenne. Grand voyageur, il reviendra toujours, en amoureux de Paris, peindre sur les berges de la Seine dans de grandes perspectives plongeantes réduisant la part du ciel pour décrire avec une plus grande précision l'activité urbaine, notamment dans la série sur le Pont-Neuf dans les années 1930 (Le Pont-Neuf sous la neige, Bordeaux, Musée des Beaux-Arts, Le Pont-Neuf la nuit, Paris, Musée National d'Art Moderne). En juin 1906, s'ouvre au Havre la première exposition du Cercle de l'Art Moderne fondé à l'initiative d'amateurs éclairés, Havrais d'origine, grands collectionneurs de peintures modernes parmi lesquels Olivier Senn, Charles-Auguste Marande, Georges Jean-Aubry. Marquet participera chaque année jusqu'en 1909 à ces expositions. En 1906, il envoie deux toiles Le Quai des Grands-Augustins, (temps gris) et Le Quai des Grands-Augustins, (brouillard) exposées sous les n° 58 et 59 respectivement. Georges Jean-Aubry, membre du Cercle, grand spécialiste de l'oeuvre de Boudin, propose à Marquet avant même l'ouverture de l'exposition d'acquérir ses toiles. Marquet refuse -probablement à cause du contrat d'exclusivité qu'il a signé avec Eugène Druet l'année précédente- et annonce son arrivée prochaine au Havre. Charles-Auguste Marande, membre du comité d'organisation du Cercle lègue au musée en 1936 sa collection. Une première vue du quai des Grands-Augustins par temps gris entre au musée Malraux, sous le titre Le Quai de Seine. Aujourd'hui la collection d'olivier Senn vient enrichir les cimaises du musée d'une autre perspective du quai par temps de brouillard. Ces deux toiles, très proches ont très probablement été peintes en 1905. Ces deux oeuvres réunies ont-elles été autrefois présentées ensemble dans l'Orangerie de l'Hôtel de ville du Havre pour la première exposition du Cercle de l'Art Moderne en 1906? Géraldine Lefebvre (1) " Entretien avec Henri Matisse ", L'Art Vivant, n°18, 15 septembre 1925. (2) Achives Wildenstein Institute, Paris ; voir aussi : Quai de la Seine à Paris (A 472) Iconographie similaire

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, toile

Dimensions

Hauteur en cm 60 ; Largeur en cm 73 ; profondeur 2 ; Hauteur avec cadre en cm 76.7 ; Largeur avec cadre en cm 89.5 ; Epaisseur avec cadre en cm 7

Inscriptions

signature ; inscription

Précision inscriptions

signature, en bas à gauche, Marquet ; étiquette, inscription : 1 - Inscription à la craie: 98 2 - trois croix à la craie bleue 3 - Etiquette imprimée: VILLE DE PARIS / EXPOSITION/ PAPIS VU PAR LES MAÎTRES / DE COROT A UTRILLO / MUSEE CARNAVALET / Mars/ Mai 1961 /au stylo bleu : Marquet N°73 / R Schmit 4 - Etiquette imprimée de la GALERIE SCHMIT EXPOSITION MARQUETdu 17 mai au 17juin 1967 / 17-Le quai des Grands-Augustins 5 - Inscription d'encadreur au crayon bleu et Senn 6- Etiquette Chenue avec inscriptions au stylo rouge : Exposition : Peinture française depuis 1900 / Mr M E. Senn 34 rue Guynemer / Quai des Grands Augustins 1904-1906 7 - Etiquette autocollante avec inscription au crayon : 193 8 - Inscription au crayon : 33 surmonté d'une flèche 9 -Etiquette imprimée : EXPRESS TRANSPORT LTD / 27, rue de Flandres Paris 19e / Auteur : Marquet / Titre : La Seine et le Louvre (sic) /N° A 012446 10 - Etiquette imprimée: ARTHUR LENARS & Cie / Agents en douanes /2 2bis, rue de Paradis PARIS Xe /FINE ART DEPnt/ à l'encre: WN / 24 (?)

Sujet représenté

paysage (Paris, ville, route, personnage, péniche, Seine, quai, pont, arbre, maison)

Précision sujet représenté

Paris, quai des Grands Augustins, Pont Neuf

Etat de conservation

Bon état

Lieu de conservation

Le Havre ; musée Malraux

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; donation ; Le Havre ; musée Malraux

Date acquisition

2004

Anciennes appartenances

Collection privée, SENN Olivier ; Senn-Foulds Hélène ; Collection SENN

Numéro d'inventaire

2004.3.48

Exposition

Albert Marquet, Paris, galerie Jean-de-Ruaz, 1950 (n°26)
Marquet, New York, galerie Wildenstein, 21 janvier-21 février 1953
Marquet, Paris, galerie Schmit, 17 mai-17 juin 1967 (n°17 repr.)
French Painting since 1900 from Private Collections in France, Londres, Royal Academy of Art, 28 août-30 novembre 1969 (n°98)
De Courbet à Matisse. Donation Senn-Foulds, Le Havre, musée Malraux, 13 mars-12 juin 2005

Bibliographie

Blanchard (Michèle), Haudiquet (Annette), Lefebvre (Géraldine), Mélot (Jean-Pierre), De Courbet à Matisse. Donation Senn-Foulds, Paris, Somogy Editions d'Art, 2005.

Copyright notice

© collection SENN, Le Havre, musée Malraux, © Direction des musées de France, 2005

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

Cet artiste aux Archives Nationales (base Arcade)

Site complémentaire

Musées en Haute-Normandie

 

07200002026

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57  

Lots de réponses :  


Requête :   ((SENN Olivier) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0