Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 50
Domaine

dessin

Titre

Le chevalier mystique ; Oedipe et le Sphinx (autre titre)

Auteur/exécutant

REDON Odilon

Précision auteur/exécutant

Bordeaux, 1840 ; Paris, 1916

Ecole

France

Période création/exécution

4e quart 19e siècle

Millésime création/exécution

1892 vers

Matériaux/techniques

fusain, pastel, papier (brun), toile, marouflé

Description

Fusain rehaussé de pastel sur papier (brun) marouflé sur toile

Dimensions

H. 10 ; L. 8.15

Sujet représenté

scène (chevalier : tête, casque, armure, arcade, chimère myth, sphinge, aile, de profil)

Précision sujet représenté

L'explication du sujet, fort ésotérique, est imaginée dans un poème de l'écrivain français Jules Bois qui était le rédacteur officiel de Coeur, revue décadente animée aussi par Antoine de La Rochefoucauld, premier propriétaire de ce pastel. Le dialogue entre le Chevalier Mystique et la Chimère est ainsi cité par J. Lorrain en 1895 : La Chimère "Mystique Chevalier, toi qui tiens dans tes serres La tête aux grands yeux clos comme une fleur de deuil, Et t'arrêtes, autoritaire, sur le seuil D'un Temple noir que garde une calme Chimère. Mystique Chevalier, d'où viens-tu ? Quel forfait Salutaire et cruel durcit ton âme pure ? Tu vas, ô Ténébreux, d'une infaillible allure Et tu veux frénétiquement ce tu fais." Et quand le jeune homme raconte à la "déesse" qui garde les portes de la mort, sa lassitude, l'inutilité de ses recherches, de sa foi, du sacrifice de sa maîtresse dont il porte à la main la tête coupée, et sa soif de pénétrer l'abîme, la Chimère lui répond : [...] "Ne coupe plus la tête aux tristes pécheresses ; Sois pitoyable au coeur débile et débauché, Et, si tu dois frapper le mal et ses paresses, Ne sois jamais que le bourreau de ton péché." Cette oeuvre a été exposée chez Durand-Ruel en 1893.Elle révèle encore une influence de Gustave Moreau, thématique et stylistique. Dans une de ses lettres, Redon note son admiration ancienne pour l'Oedipe et le Sphinx de Gustave Moreau exposé au Salon de 1864.Le Chevalier Mystique représente un personnage aux traits plutôt féminins, vêtu d'une sorte de casque et d'une armure vaguement ébauchée tenant dans sa main droite une tête qui semble presque flotter dans l'air. A droite, un sphinx aux grandes ailes cherche le regard d'un personnage. La tête détachée du corps, thème qui deviendra cher à Redon, peut probablement trouver son origine dans un autre tableau de Gustave Moreau Jeune fille thrace portant la tête d'Orphée, présenté au Salon de 1866.Le sujet mythologique était déjà traité par Gustave Moreau comme une peinture de rêve où la place est faite à la subjectivité. Mais ici, placé dans un contexte médiéval, le Chevalier Mystique suggère un mystère de caractère religieux. C'est une interrogation sur le sens de la vie

Lieu de conservation

Bordeaux ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; achat ; Bordeaux ; musée des Beaux-Arts

Date acquisition

1949

Anciennes appartenances

VOLLARD, Ambroise ; LA ROCHEFOUCAULD Antoine de, Paris ; Dubourg, Galerie ; Galerie Dubourg

Numéro d'inventaire

Bx E 1756 ; Bx M 7033

Commentaires

L'oeuvre a inspiré un poème (La Chimère) au poète décadent Jean Bois (1871-1941) - cf. catalogue de l'exposition Redon, Bx 1985. Exposée chez Durand-Ruel en 1893

Exposition

1894, Paris, Galerie Durand-Ruel, "Odilon Redon", (n° 8.-) ; 1943, Bordeaux, Galerie Goya, "Odilon Redon, 12 fusains originaux", (n° 9.-) ; 1970, Gand, musée des beaux-arts ; Laren, Singer Memorial Foundation, Chefs-d'oeuvre du musée des beaux-arts de Bordeaux, (n° 50.-) ; 1985, Bordeaux, Galerie des Beaux-Arts, "Odilon Redon, 1840-1916", (n° 180.-)

Bibliographie

Lorrain J., Sensations et Souvenirs, Paris, (Bibliothèque Charpentier), 1895, (pp. 219-220.-) ; Mellerio A., Odilon Redon, peintre, dessinateur et graveur, Paris, 1923, (p. 167, repr.-) ; Sandström S., Le monde imaginaire d'Odilon Redon, Lund, 1955, (pp. 47 et 48 ; p. 197, note 30 ; fig. n° 36, p. 46.-) ; Vergnet-Ruiz J., Laclotte M., Petits et grands Musées de France, Paris, 1962, (p. 249 (sous le titre de Salomé).-) ; Berger K., Odilon Redon, Phantasie und Farbe, Cologne, 1964, (p. 206, n° 337.-) ; Martin-Méry G., "Les chefs-d'oeuvre du Musée de Bordeaux au musée des beaux-arts de Gand. Bordeaux et son Musée", in Beaux-Arts, Numéro spécial: n° XV. Catalogue de la Foire des Antiquaires, Bruxelles, 1970, (p. 51.-) ; "A l'occasion des Floralies, les chefs-d'oeuvre du Musée de Bordeaux seront exposés au musée des beaux-arts de Gand", in La Libre Belgique, Bruxelles, 26 mars 1970.- ; "Des chefs-d'oeuvre du Musée de Bordeaux en Belgique", in Sud-Ouest, Bordeaux, 15 avril 1970.- ; "A partir de samedi : exposition des Chefs-d'oeuvre du Musée de Bordeaux en Belgique", in La Vie de Bordeaux, Bordeaux, 18 avril 1970.- ; Meesterwerken uit het museum nan Bordeaux, in Vooruit, Gand, 25 avril 1970 ; Caso P., "Présence des trésors de Bordeaux au musée des beaux-arts de Gand", in Le Soir, Bruxelles, 23 avril 1970.- ; "Les Chefs-d'oeuvre du Musée de Bordeaux au Musée de Gand", in Le Phare Dimanche, Bruxelles, 26 mars 1970, ; "Au Musée de Gand, Les Chefs-d'oeuvre du musée des beaux-arts de Bordeaux", in La Libre Belgique, Bruxelles, 27 avril 1970.- ; "A.C. Au musée des beaux-arts, Les Chefs-d'oeuvre du Musée de Bordeaux", in La Flandre Libérale, Gand, 4 et 28 avril 1970.- ; Sosset L.L., "musée des beaux-arts à Gand", in Les Beaux-Arts, Bruxelles, 9 Mai 1970.- ; "Images des Arts : Le Musée de Bordeaux à Gand" in L'Amateur d'Art, Paris, 14 mai 1970, (p. 5.-) ; Hobbs R., Odilon Redon, Londres, 1977, (pp. 86-87, fig. 56 p. 87.-) ; Bacou R., Odilon Redon : pastels, Arcueil, Anthèse, 1987, (n° 2, repr. en coul.-) ; Lévy S., Journal inédit de Ricardo Viñes, Paris, 1987, (cité p. 22 note 3.-) ; Letrres inédites de Redon à André Bonger, Paris, 1987, (cité p. 45 note 11.; p. 37 note 3; p. 110 note 4) ; Catalogue d'exposition, Impressions and illusions [19th century, t.IV], [Tokyo], 1993, (p. 52, n° 2-31) ; Lacau Saint Guily A., Odilon Redon : catalogue raisonné de l'oeuvre peint et dessiné volume II Mythes et légendes, Paris, Wildenstein Institute, 1994, (p. 87 n° 913, repr. en coul. p. 86.-) ; Godfrey D., Redon et ses "amis du Nord", in Sud-Ouest Dimanche, 11 décembre 1994, (p. 56) ; Koella R., Le Mallarmé de la peinture in Catalogue de l'exposition "Odilon Redon - la Nature de l'invisible", Lugano 1996, (p. 83) ; Jarassé D., Odilon Redon Le rêve, Paris, Herscher, 1996, (p. 24-25, repr. en coul.) ; Morinière B., Catalogue et étude des pastels du musée des beaux-arts et des Arts décoratifs de Bordeaux, Bordeaux, Université de Bordeaux III, mémoire de maîtrise, 1987, (n° 52, pl. 50.)

Copyright notice

© Bordeaux, musée des beaux-arts, © Direction des musées de France, 2002

Crédits photographiques

© Lysiane Gauthier

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

Cet artiste aux Archives Nationales (base Arcade)

Site complémentaire

Site associé

 

00650002712

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74  

Lots de réponses :  


Requête :   ((Vollard Ambroise) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0