Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 14
Domaine

dessin

Titre

Le Christ enfant endormi sur la Croix

Auteur/exécutant

MURILLO Bartolomé Esteban

Précision auteur/exécutant

né à Séville en 1617 ; mort à Séville en 1682. Excepté un bref séjour à Madrid en 1658, Murillo poursuit toute sa carrière à Séville, où il a étudié les oeuvres de Roelas, Ribera et Zurbaran. Sa première grande commande pour le cloître des franciscains en 1645 l'impose comme le premier peintre sévillan. Il réalise, en même temps que des scènes de genre et des portraits, des cycles religieux pour les églises et les couvents (Santa Maria la Blanca, le couvent des Capucins, l'Hospital de la Caritad). A partir de 1665, il assimile les influences flamandes et italiennes qui le poussent à rechercher des compositions plus dynamiques et élaborées. Parmi les artistes du Siècle d'Or, Murillo est, avec Ribera et Antonio del Castillo, l'un des plus féconds dessinateurs, ce qui ne surprend pas quand on sait qu'il est l'un des fondateurs de l'Académie de Séville en 1660 où il enseignait essentiellement l'étude d'après modèle vivant.

Ecole

espagnole

Période création/exécution

3e quart 17e siècle

Millésime création/exécution

1670 vers

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

Déjà au milieu du XVe siècle une gravure de Jacopo Francia (vers 1488-1557) offre une composition très complète avec l'Enfant endormi reposant sur la Croix près d'une couronne d'épines ; il est placé sous un dais avec des angelots retenant les draperies. Esquisse très élaborée, préparatoire pour une peinture conservée à la Graves Art Gallery de Sheffield. (L. Boubli et A. E. Pérez Sanchez, dans cat. exp. Dessins espagnols : Maîtres des XVIe et XVIIe siècles, Paris, Musée du Louvre, 1991, n° 82). (...) Le tableau de Sheffield eut un tel succès qu'il suscita de nombreuses copies, y compris dans l'atelier du peintre. Au début du XIXe siècle, Manuel Salvador Carmona en grava, sur un dessin de Mariano Salvador Maella (Madrid, musée du Prado), deux versions, la première tirée en 212 exemplaires, dédiée au roi en 1806, et la seconde en 1809 dont plusieurs exemplaires sont conservés à la Biblioteca Nacional de Madrid (BN, Est. 43433 (1806) ; BN, Est. 13133 et 13135 (1809) ; Carrete Parondo, 1982, p. 143, 145, fig. 12, p. 150 note 17). (...) La datation du tableau et du dessin dans les premières années de la décennie 1670, proposée par Mena Marquez et Valdivieso, est soutenue par le fait que ce dessin se situe dans la lignée des anges de la Passion dont il reprend la facture lourde, (...). (L. Boubli, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, inventaire Général des dessins de l'Ecole espagnole, XVIe-XVIIIe siècles, Paris, 2002, RMN, n° 96, p. 104)

Matériaux/techniques

plume ; sanguine ; encre brune ; lavis d'encre brune ; papier (beige)

Description

Plume et encre brune, lavis d'encre brune, contours tracés à la plume et encre brune et à la sanguine, traits de pierre noire, sur papier beige clair. Traits d'encadrement à la plume et encre brune, et à la pierre noire. Contrecollé

Dimensions

H. en m 0,182 ; L. en m 0,135

Inscriptions

marque

Précision inscriptions

marque du musée (L. 1886 a).

Sujet représenté

scène (Enfant Jésus, sommeil, croix, crâne, angelot, nuage) ; fond de paysage

Précision sujet représenté

iconographie religieuse ; Sommeil mystique de l'Enfant Jésus

Lieu de conservation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de l'Etat ; achat ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Date acquisition

1852

Anciennes appartenances

Louis-Philippe, biens privés ; Standish, Frank Hall ; Williams, Julian B. ; Guzman, Juan Ignacio de Espinosa y Tello de ; Standish ;
dernière provenance : Louis-Philippe, biens privés

Numéro d'inventaire

INV 18428, recto

Commentaires

Séville, J. I. de Espinosa y Tello de Guzman, 3e comte de Aguila - J.B. Williams, F. H. Standish ; légué à Louis-Philippe en 1841 ; Louis-Philippe, vente, Paris, 6 décembre 1852 n° 594 ; acquis par le musée du Louvre

Exposition

Princeton, 1976-1977, n° 66, p. 148-149 - Madrid, 1982, n° D. 16, p. 286-287 - Madrid-Londres, 1983, n° D. 16, p. 213 - Paris, 1983, n° 76, p. 48-49 - Dessins espagnols : Maîtres des XVIe et XVIIe siècles, Paris, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, 1991, n° 82, p. 179-180 - Tres siglos de dibujo sevillano, Hospital de los Venerables, Séville, 1996.

Bibliographie

Alfonso Emilio Pérez Sanchez, Lizzie Boubli, " Dessins espagnols. Maîtres des XVIe et XVIIe siècles ", RMN, 1991

Copyright notice

© musée du Louvre département des Arts graphiques, © Direction des Musées de France, 2004

Crédits photographiques

© Réunion des musées nationaux - utilisation soumise à autorisation

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site complémentaire

Base Inventaire des Arts graphiques

 

50350205889

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16  

Lots de réponses :  


Requête :   ((Williams) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0