Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 13
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Jeune Zephyr se balançant au-dessus de l'eau

Auteur/exécutant

PRUD'HON Pierre Paul (auteur)

Précision auteur/exécutant

PRUD'HON : Cluny, 1758 ; Paris, 1823

Ecole

France

Période création/exécution

1er quart 19e siècle

Millésime création/exécution

1814

Genèse

commande ; objet en rapport

Historique

Au Salon de 1814, [...] la réputation de Prud'hon était désormais établie. Le "Jeune Zéphyr", tableau nouveau, reçut autant d'éloges que de reproches de la critique, parfois chez les mêmes auteurs, mais rencontra la faveur du public et surtout fit "sensation parmi les artistes". La séduction du tableau s'imposa à la postérité. En 1855, Delécluze, pourtant peu sensible à Prud'hon, y voit son chef-d'oeuvre et son entrée au Louvre fut vivement souhaitée par les amateurs, lors de la vente Sommariva fils de 1839, puis lorsqu'il se trouvait dans la fameuse collection Valpinçon. Paradoxalement, il ne devait y parvenir qu'après son double en grisaille, légué en 1914 avec la collection Schlichting, et le quitta cinquante ans plus tard, pour enrichir le musée de Dijon qui possédait jusqu'alors surtout des portraits d'hommes par l'artiste. [...] Une fois encore reconnue l'origine corrégienne du modelé lumineux , des passages fondus, on observera [...] ce que la composition doit, pour l'idée générale, à l'"Amour vainqueur" du Caravage, que l'on pouvait voir en 1812 à Paris, avec la collection Giustiniani. Malgré la sveltesse du "Zéphyr" de Prud'hon, son naturalisme a été relevé, non sans exagération, par Bürger (1860) : "Drôle d'idée, pour un poète, d'avoir fait du Zéphire un gros garçon, réel et charnu. Pourvu que la branche n'aille point casser sous son poids...", et Ziem (éd. 1994) parle de "ce Zéphyr colosse"... Ce n'est pas là pourtant l'impression dominante que laisse ce tableau : mais la plupart des commentateurs épiloguent sur le plus ou moins de pesanteur ou de tension que l'artiste, à tort ou à raison selon les points de vue, a donné à sa figure. En fait, Prud'hon dérange les catégories académiques en ce qu'il sait marier la grâce de l'idée mythologique, le vent d'Ouest Zéphyr, dont les ailes de papillon, seule couleur du tableau avec son écharpe de gaze d'un bleu plus clair, le reflet du pied dans l'eau, disent la légèreté, et la présence physique d'un corps souple d'adolescent. "Quant aux reproches que l'on croit devoir me faire, de rendre la nature plus séduisante qu'on ne la suppose, je répondrai que, loin de l'embellir, tous les efforts de l'art ne peuvent atteindre aux charmes de cette belle nature", écrivait Prud'hon en 1822 (Clément, 1872, pp. 431-432). On peut ici encore confronter l'artiste à ses contemporains. Ce Zéphyr lumineux (ici encore, est-ce un nocturne ?) renvoie à celui qui, dans l'"Endymion" de Girodet (1791, Louvre), écarte les feuillages pour livrer passage au rayon de lune. Et, sans doute en raison d'une commune référence à l'"Amour vainqueur" du Caravage, il rappelle également le tableau de David, "L'Amour et Psyché" (1817, Cleveland), dont un dessin remonte à 1813, et qui appartint également à Sommariva. Abondamment gravé au XIXe siècle, le "Jeune Zéphyr" a notamment inspiré le poète anacréontique P.-J. René Denne-Baron. (Notice de Sylvain Laveissière, extraite de "Prud'hon ou le rêve du bonheur", Paris, New York, 1997-1998) ; Sans doute le tableau commandé avant le 25 février 1813 par G.B. Sommariva voir aussi : Jeune Zephyr se balançant au-dessus de l'eau (4925) Etude, Jeune Zephyr se balançant au-dessus de l'eau (935) D'après ; en rapport avec : Prud'hon, Jeune Zéphyr..., Paris

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, toile

Dimensions

Dimensions Hauteur : 130 cm ; Largeur : 98 cm ; Hauteur (en cm) 130 ; Largeur (en cm) 98 ; Hauteur avec cadre (en cm) 147.5 ; Largeur avec cadre (en cm) 117.1 ; Epaisseur (en cm) 6.5

Inscriptions

inscription

Précision inscriptions

inscription, sur le cadre à droite : Avril 83. Cadre sur Prud'hon RF 2695. le cadre complet (Conseil de décembre 1932) est de type "Barbizon". ce cadre Empire a été mis antérieurement sur Rouget, Mlles Mollien

Sujet représenté

figure mythologique (jeune homme, nu, allégorie, vent, Zéphyr, aile, grimper, branche, arbre, nappe d'eau)

Lieu de conservation

Dijon ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

Paris ; musée du Louvre département des Peintures

Date acquisition

1983 entrée matérielle

Anciennes appartenances

Collection privée, Mir Eugène ; Collection privée, Pereire Isaac, 1881 ; Collection privée, Valpinçon M., (Légué à Mr Valpinçon) ; Collection privée, Guénin M., 1839/02, (Acheté par Mr Guénin à la vente du 18-23 férier 1839 (n°3) pour 21050 F) ; Collection privée, Sommariva G.B.

Numéro d'inventaire

D 1982-12-P ; RF 2695 (Louvre)

Dépôt/changement affectation

dépôt ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date dépôt/changement affectation

1982

Exposition

Salon, Paris, 1814 (n° 771)
Prud'hon, Paris, 1874 (n° 63)
Prud'hon, Paris, 1922 (n° 1, reprod.)
French painting : The Revolutionary Decades 1760 - 1830, Sydney : Art Gallery of New South Wales (17 octobre - 23 novembre 1980), Melbourne : National Gallery of Victoria (17 décembre 1980 - 15 février 1981) (n° 104, reprod.)
Prud'hon ou le rêve du bonheur, Paris : Grand Palais, 1997-1998, New York : The Metropolitan Museum, 1998 (n° 182)

Bibliographie

Delpech (S.), Examen raisonné des ouvrages de peinture exposés au Salon du Louvre en 1814, Paris, 1814 (p. 19, 164-166)
Durdent (R.J.), L'Ecole française en 1814..., 1814 (p. 63)
Landon (Charles-Paul), "Annales du musée et de l'Ecole moderne des beaux-arts", Salon de 1814, 1814 (p. 49-50, pl. 35)
N.F.B., "Beaux-Arts. Exposition des Tableaux. Quatrième article [Salon de 1814]", Journal de Paris, n° 320, 16 novembre 1814, p. 1-4 (p. 1-2)
A.V., "Lettre[s] sur le Salon de 1814", Le Moniteur universel, 10 décembre 1814, p. 1385-1386 (p. 1386)
Miel (Edme-François-Antoine-Marie), "Beaux-Arts. Salon de 1814", Journal général de France, 25 décembre 1814, p. 1-3 (p. 1-3)
A.V., "Lettre[s] sur le Salon de 1814", Le Moniteur universel, 10 décembre 1814, p. 1385-1386 (p. 1386)
Anonyme (N.F.B.), "Beaux-Arts. Exposition des tableaux. [Salon de 1814]", Journal de Paris, n° 320, 16 novembre 1814, pp. 1-4 et n° 28, 28 janvier 1815, pp. 1-4 (16 novembre 1814, pp. 1-2)
Miel (Edme-François-Antoine-Marie), "Essai sur les Beaux-Arts, et particulièrement sur le Salon de 1817, [...] avec trente-huit gravures au trait, de l'Imprimerie de Didot le Jeune, 1818 (p. 209-216)
Voïart (Jacques-Philippe), Notice historique sur la vie et les ouvrages de P.P. Prud'hon, peintre, membre de la Légion d'honneur et de l'Institut, Firmin-Didot, 1824 (p. 21, 44)
Duchesne aîné et Réveil (A.), Musée de peinture et de sculpture, ou recueil des principaux tableaux, statues et bas-reliefs des collections publiques et particulières de l'Europe, dessinés et gravés par Réveil, avec des notices [...] par Duchesne aîné, Paris et Londres, 1828 (pl. 53)
Jal (Auguste), Esquisses, croquis, pochades, ou tout ce qu'on voudra, sur le Salon de 1827, Ambroise Dupont et Cie, 1828 (p. 233-234)
Anonyme, "Exposition de la Société des Amis des Arts", L'Artiste 15, 1838, pp. 32-34 (p. 33)
Villot (Frédéric), "Essai d'un catalogue raisonné des gravures et des lithographies exécutées par P.P. Prud'hon, ou d'après ses compositions, par différents artistes", Le Cabinet de l'Amateur et de l'Antiquaire, t. III, 1844, p. 481-509, suivi d'un "Catalogue raisonné des tableaux de P.P. Prud'hon" p. 510-519 (p. 515-516 n° 22)
Blanc (Charles), Histoire des peintres français au dix-neuvième siècle, Vol. I, Paris, 1845 (pp. 264, 270)
Miel (Edme-François-Antoine-Marie), "Dernières lignes écrites par Prud'hon", Annales de la Société libre des Beaux-Arts, depuis son origine, mises en ordre par M. Miel, t. II, année 1832, 1845, p. 77-78, 81 (p. 78, 81, gravure par Victor Texier)
Delécluze (Etienne-Jean), Louis David, son école et son temps, souvenirs par E.J. Delécluze, 1855 (p. 304)
Bürger (William), "Exposition de tableaux de l'école française tirés de collections d'amateurs (fin)", Gazette des Beaux-Arts, 1ère période, t. VII, 1860-III, 15 septembre, p. 333-358 et t. VIII, 1860-IV, 15 novembre, p. 228-240 (15 septembre 1860, p. 353)
Blanc (Charles), Histoire des peintres de toutes les écoles. Ecole française, vol. 3, paris, 1863 (p. 22)
Clément (Charles), Prud'hon, sa vie, ses oeuvres et sa correspondance, Paris, 1872 (p. 382, 392-394)
Goncourt (Edmond de), Catalogue raisonné de l'oeuvre peint, dessiné et gravé de P.-P. Prud'hon, Paris, 1876 (p. 109)
Montaiglon (Anatole de), "Lettres du comte Sommariva (1814-1825)", Nouvelles Archives de l'art français, 2nd ser., I, 1879, pp. 297-320 (pp. 298, 314, 319)
Chennevières (Henry de), "Le legs de Mme de Sommariva au Louvre. Legs de Mme Boucicaut et de Mme Sévène", Gazette des Beaux-Arts, 2e période, t. XXXVIII, 1888-II, 1er août, p. 154-157 (p. 154-155)
Chennevières (Henry de), "Silhouettes de collectionneurs. M. Eudoxe Marcille", Gazette des beaux-arts, 3e période, t. IV, 1890-II, p. 217-235 (septembre) et p. 296-310 (octobre) (p. 232)
Escholier (Raymond), "Pierre-Paul Prud'hon. A propos de l'exposition du Petit-Palais", Revue de l'art ancien et moderne, t. XLII, 1922-II, juin-décembre, p. 109-119 (p. 110)
Guiffrey (Jules), "L'oeuvre de Pierre-Paul Prud'hon" , Archives de l'Art français, Paris, t.XIII, 1924, n°457 (pp. 76-77, n° 207, pl. VIII)
Chevalier-Vérel, "La vie artistique. La vie des musées", Le Figaro illustré, janvier 1933, p. 51-52 (p. 51)
Guiffrey (Jean), "Musée du Louvre. Peintures et dessins. Deux nouveaux Prud'hon", Bulletin des Musées de France, 5e année, 1933, n° 1, janvier, p. 1-5 (p. 2-4, reprod.)
Sterling (Charles) et Adhémar (Hélène); Musée national du Louvre. Peintures. Ecole française. XIXe siècle, 4 vol. Musées nationaux, 1958-1961 (t. III, 1960), (t. IV, 1961, p. 5, n° 1512, pl. 585)
Laclotte (Michel) sous la direction de, Musée national du Louvre. Catalogue des peintures. I. Ecole française, Edition des musées nationaux, 1972 (p. 307)
Haskell (Francis), "An Italian Patron of French Neo-Classic Art", The Zaharoff Lecture for 1972, Oxford, 1972 (p. 14, pl. 8)
De David à Delacroix, la peinture française de 1774 à 1830, Paris : Grand-Palais, 1974-1975 (p. 563-564)
French Painting : The Revolutionary Decades, 1760-1830. Paintings and Drawings from the Louvre and Other French Museums, Sydney : Art Gallery of New South Wales, Melbourne : National Gallery of Victoria, 1980-1981 (p. 197, ill.)
Mazzocca (Fernando), "G.B. Sommariva o il borghese mecenate : il "cabinet" neoclassico di Parigi, la galleria romantica di Tremezzo", Itinerari. Contributi alla Storia dell'Arte in memoria di Maria Luisa Ferrari, ed. a cura di Antonio Boschetto, Florence, Studio Per Edizioni Scelte, 1981, t. II, p. 145-293, fig. 66-88 (index p. 475) (p. 266, 285)
Foucart-Walter (Elisabeth), Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay, t. V, Ecole française. Tableaux déposés, RMN, 1986 (p. 321)
Compin (Isabelle) et Roquebert (Anne), Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay : Ecole française, Annexes et index, t. V, Paris, 1986 (p. 321)
Laveissière (Sylvain), "Lettres de Pierre-Paul Prud'hon et de Constance Mayer, 1808-1820", Archives de l'Art Français, n.p., t. XXIX ("Correspondances d'artistes des XVIIe, XVIIIe, XIXe et XXe siècles appartenant à la Fondation Custodia et conservées à l'Institut néerlandais à Paris"), 1988, p. 29-33 (p. 31, n.2)
Starcky (Emmanuel), Gras (Catherine) et Meyer (Hélène), Le musée des beaux-arts de Dijon, Paris, 1992 (Musées et Monuments de France, Fondation Paribas) (p.89 repr.)
Crow (Thomas), "Classicism in crisis : Gros to Delacroix", dans Stephen F. Eisenman éd., Nineteenth Century Art : A Critical History, Londres, Thames and Hudson, 1994, p. 51-77 (p. 56,57)
Ziem (Félix), Journal (1854-1898), éd. critique établie par Sophie Biass-Fabiani et Gérard Fabre, Martigues, musée Ziem, Actes Sud, 1994 (p. 195)
Les Années romantiques : la peinture française de 1815 à 1850, Nantes, Paris, 1995-96 (oeuvre citée dans l'index)
Elderfield (John) et Gordon (Robert), Of the Body : Drawings by Pierre-Paul Prud'hon, New York : Harry N. Abrams Pub., 1996 (p.42-43 reprod.)
Prud'hon ou le rêve du bonheur : Hors-Série, Beaux-Arts Magazine, Paris, septembre 1997 (p.8 fig.8)
Pierre-Paul Prud'hon, Connaissance des Arts : Hors-Série n°111, Paris, septembre 1997 (p.11 fig.11)
Vazelle (Isabelle), "L'Art de la gravure : un talent révélé", Dossier de l'Art, n°41, Dijon, octobre 1997 (p.70 reprod.)
L'Art des collections : Bicentenaire du musée des beaux-arts de Dijon, Dijon : Musée des beaux-arts, 2000 (p.390 fig.3)
Starcky (Emmanuel), Barthélémy (Sophie), Cariel (Rémi), Gras (Catherine), Jugie (Sophie), Meyer (Hélène), Tran (Catherine), Le musée des Beaux-Arts de Dijon, RMN, musée des beaux-arts de Dijon, Paris, 2002 (p. 95, reprod.)

Rédacteur

Sabine Marie-Anne ; Bardin Dominique

Copyright notice

© Dijon, musée des beaux-arts, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© Jay

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site complémentaire

Site associé

 

01370003682

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23  

Lots de réponses :  


Requête :   ((n°3) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0