Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 83
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Judith

Auteur/exécutant

COMMODI Andrea (attribué) ; anonyme (auteur)

Précision auteur/exécutant

COMMODI : Florence, 1560 ; ?, 1638 ; nationalité : Italienne

Ecole

Italie, Florence

Anciennes attributions

Proposition formulée par Gianni Papi dans sa monographie sur Andrea Commodi (publiée en 1994) et créditée par Stéphane Loire ; Ancienne attribution : DOMINIQUIN (LE)

Période création/exécution

17e siècle

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

Ce tableau, provenant de l'ancienne collection Campana, a longtemps posé des problèmes quant à son attribution. Si le nom du Dominiquin, sous lequel il fut déposé à Dijon en 1863, n'est plus tenable depuis longtemps, l'oeuvre restait difficile à cerner. Son éclairage contrasté, sa gamme de couleur réduite ainsi que le traitement par grands aplats pour certains drapés la rapprochait des peintres caravagesques. En revanche l'attention et l'intérêt portés au rendu des étoffes rappelaient plutôt l'école florentine. C'est à l'occasion d'une rétrospective sur les peintres caravagesques à Florence que Gianni Papi, spécialiste de l'artiste et du caravagisme, a proposé le nom d'Andrea Commodi, un peintre caravagesque florentin, dont on connaît malheureusement aujourd'hui très peu de tableaux. Le tableau dijonnais (qui pourrait correspondre à une oeuvre ayant fait partie des collections des grand-ducs de Toscane, dans leur villa de Poggio a Caiano, non loin de Florence) montre en effet des similitudes stylistiques avec les rares oeuvres sûres de l'artiste. (Notice de Matthieu Gilles, 2013) ; L'ancienne attribution au Dominiquin est rejetée par E. Borca (1965) ; la "Judith" de Dijon est peut-être le pendant du "David" de la collection Busiri Vici à Rome qui a été peint par Nicolas Régnier ou par un artiste de son cercle. Nous pensons que le tableau de Dijon est d'une autre main (vers Lorenzo Lippi ?). La "Judith" est sûrement florentine. (Notice d'Arnauld Brejon de Lavergnée et Nathalie Volle extraite de Musées de France : Répertoire des peintures italiennes du XVIIe siècle, Paris, RMN, 1988) ; A la suite du catalogue de la collection Campana, ce tableau a été donné au Dominiquin, jusqu'à ce qu'il soit refusé à ce peintre par Evelina Borea (1965). D'autre part, selon Federico Zeri (communication écrite, 1971), cette belle toile pourrait être le pendant du "David" conservé dans la collection Busiri Vici à Rome. Pour Mina Gregori (communication écrite, 1973), si les deux oeuvres ont été exécutées par la même main, l'auteur n'en serait pas Nicolas Régnier à qui A. Busiri Vici attribue son propre tableau. Par ailleurs, Mina Gregori remarque dans la "Judith" des parentés avec l'art de Lorenzo Lippi, élève de Matteo Rosselli, et pense, s'il ne s'agit pas toutefois d'un artiste toscan, à un peintre ayant des rapports avec les Florentins. (Notice de Marguerite Guillaume extraite du "Catalogue raisonné du musée des beaux-arts : peintures italiennes", Ville de Dijon, 1980) en rapport avec : Regnier, David, Rome

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, toile

Description

Peinture à l'huile sur toile ; Cadre en bois doré

Dimensions

Dimensions Hauteur : 132.5 cm ; Largeur : 98 cm ; Dim. hors tout (en cm) HAC 180 LAC 146.5 EPT 11.5 ; Hauteur (en cm) 132.5 + baguette 134 ; Largeur (en cm) 98 + baguette 10.5 ; Epaisseur du châssis (en cm) 3 ; Hauteur avec cadre (en cm) 180 ; Largeur avec cadre (en cm) 146.5 ; Epaisseur totale (en cm) 11.5

Sujet représenté

scène biblique (Judith, de face, sans pied, décollation, épée, tête, Holopherne, femme, de profil)

Etat de conservation

Etat moyen

Lieu de conservation

Dijon ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; transfert de propriété de l'Etat à titre gratuit ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date acquisition

2010

Anciennes appartenances

Collection privée, Toscane Duc de, (?) (l'hypothèse est formulée par Gianni Papi dans le catalogue de l'exposition "Caravaggio e caravaggeschi a Firenze", Florence, (22 mai - 17 octobre 2010)) ; Collection privée, Campana Giampietro ; Collection publique, Paris, Musée Napoléon III, 1862, Paris, Palais de l'Industrie

Numéro d'inventaire

CA 75 ; 173 (Cat. peint. italiennes 1980) ; 75 (Cat. 1883) ; 577 (Campana (Perdrizet))

Commentaires

Dépôt de l'Etat de 1863, transfert de propriété à titre gratuit de l'Etat à la Ville de Dijon, le 15 septembre 2010

Exposition

Caravage et les Caravagesques à Florence, Florence : Palais Pitti, Galerie des Offices, 22 mai - 17 octobre 2010 (une étude de Gianni Papi) (n° 87 p. 294 reprod. coul. p. 295)

Bibliographie

Campana, Cataloghi del Museo Campana. Classe 8. Opere del Risorgimento della pittura. Classe 9. Opere de capiscuola della pittura italiana, Rome, 1858, et s.d. (1859) (p.8 et p.31 n°577 (Dominiquin))
Catalogue historique et descriptif du Musée de Dijon. Peintures, sculptures, dessins, antiquités, Dijon, Rabutôt imp., 1869 (n°403 (Le Dominiquin))
Catalogue historique et descriptif du Musée de Dijon. Peintures - Sculptures - Dessins - Antiquités - Collection Trimolet, Dijon, 1883 (n°75 (Le Dominiquin))
Magnin (Jeanne), La peinture au Musée de Dijon, Dijon, 1914 (1918 sur la couverture) (pp.233-234 (Le Dominiquin))
Magnin (Jeanne), Picture in the Museum of Dijon, Dijon, 1914 (1915 sur la couverture) (n°75 p.243 (Le Dominiquin))
Magnin (Jeanne), La peinture au Musée de Dijon, 3e éd. revue et complétée, Besançon, 1933 (n°75 p.214 (Le Dominiquin))
Borea (Evelina), Domenichino, Milan, 1965 (p.192)
Guillaume (Marguerite), Catalogue raisonné du musée des beaux-arts : peintures italiennes, Ville de Dijon, 1980 (n°173 reprod. (Ecole italienne, XVIIe siècle))
Brejon de Lavergnée (Arnauld) et Volle (Nathalie), Musées de France : Répertoire des peintures italiennes du XVIIe siècle, Paris : RMN, 1988 (p. 379, reprod. et p. 483 (Florence, première moitié du XVIIe siècle. Lorenzo Lippi ?))
Papi (Gianni), "Per Andrea Commodi", Paragone, Année XL, numéro 14(469), mars 1989, pp. 30-67 (p. 52)
Papi (Gianni), Andrea Commodi, Florence, 1994 (pp. 59, n° 22 pp. 92-93, n° 41 p. 104 (Commodi))

Rédacteur

Guichard Iris ; Bardin Dominique

Copyright notice

© Dijon, musée des beaux-arts, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© Dijon, musée des beaux-arts

 

Renseignements sur le musée

 

01370014812

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200  

Lots de réponses :  

1-200  201-400  401-432 


Requête :   ((octobre) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0