Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 6
Domaine

peinture

Dénomination

tableau ; pendant

Titre

Cléopâtre montrant à Octave le buste de César ; Cléopâtre montre à Antoine le buste de César (titre ancien erroné)

Auteur/exécutant

BATONI Pompeo Girolamo (auteur)

Précision auteur/exécutant

BATONI : Lucques, 1708 ; Rome, 1787 ; nationalité : Italienne

Ecole

Italie

Période création/exécution

3e quart 18e siècle

Millésime création/exécution

1755 entre ; 1773 et

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

Le sujet de ce tableau n'est pas clairement défini. La liste d'envoi du Musée Napoléon l'intitule : "Allégorie à la gloire du prince de Kaunitz", mais l'allusion au chancelier autrichien (Vienne, 2 février 1711 - 27 juin 1794), nommé chancelier d'Etat par Marie-Thérèse en 1752, demeure obscure, si toutefois elle existe. En 1879, Both de Tauzia l'inscrit dans son catalogue sous le nom d'"Auguste et la Sibylle", tandis que la gravure de Quirin Mark porte le titre traditionnel, retenu par Mechel en 1784 : "Cléopâtre montre à Auguste le buste de César". Cependant le geste de tendresse du couple s'expliquerait mieux s'il s'agissait d'Antoine plutôt que d'Auguste. En 1924, Hermann Voss donnait à ce tableau un pendant, la "Mort d'Antoine", alors disparu, et connu par la gravure de J.-G. Wille datée de 1778, qu'il faut peut-être identifier avec la peinture maintenant au Musée de Brest. Mais l'hypothèse de Voss doit être rejetée. En effet, selon Anthony Clark (catalogue de Lucques, 1967, pp. 27-28), cette toile a été peinte pour un Français en 1763, tandis que la composition de Dijon fut commandée, comme le "Fils prodigue" de Vienne, par l'impératrice Marie-Thérèse ; Anthony Clark précise que ces deux dernières oeuvres ont été exécutées en 1773. Une copie, ou réplique, du tableau signalé par A. Belli Barsali (catalogue de Lucques, 1967) a figuré à la vente Lepke à Berlin le 30 avril 1929 (H. 158 x L. 134). La composition en frise, le costume d'Antoine et la présence du buste de César affirment nettement un goût déjà néo-classique : mais le tableau reste empreint de la nostalgie du passé. Le vase de cristal plein de fleurs et les détails recherchés du costume de Cléopâtre donnent à cette oeuvre un caractère d'élégance mondaine, qui, selon le mot de Alessandro Marabottini (catalogue de Lucques, 1967, p. 67) situent la rencontre "dans le salon d'une dame à la mode". (Notice de Marguerite Guillaume extraite du "Catalogue raisonné du musée des beaux-arts : peintures italiennes", Ville de Dijon, 1980) ; Sans doute peint en 1755 pour la princesse Wilhelmine, fille du roi Frédéric Guillaume Ier de Prusse (hypothèse de Hojer, 1995) ; en rapport avec : Mengs, Sémiranius reçoit la nouvelle du soulèvemen, Mark, Cléopâtre montre... à Berlin, Batoni, Cléopâtre... à Rome, Batoni, Cléopâtre... à Londres, Batoni (?), Cléopâtre... à Berlin

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, toile

Description

Peinture à l'huile sur toile

Dimensions

Dimensions Hauteur : 105 cm ; Largeur : 137 cm ; Hauteur (en cm) 105 ; Largeur (en cm) 137 ; Hauteur avec cadre (en cm) 123 ; Largeur avec cadre (en cm) 159 ; Epaisseur totale (en cm) 10.5

Sujet représenté

scène (Cléopâtre VII, reine d'Egypte, diadème, Marc Antoine, Auguste, Jules César, empereur romain, sculpture, en buste, vase, bouquet, fleur)

Lieu de conservation

Dijon ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; transfert de propriété de l'Etat à titre gratuit ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date acquisition

2010

Anciennes appartenances

Collection privée, Bayreuth, Neues Schloss, (Commande de la margravine de Bayreuth, Wilhelmina de Prusse, pour le Neues Schloss) ; Collection publique, Vienne, Galerie du Belvédère, 1809, (Se trouvait dans la 3eme chambre "façade où est la porte de sortie" en 1784, selon Ch. de Méchel.) ; Collection publique, Musée du Louvre, Paris, 1809, 1812 ; Musée du Louvre, Paris

Numéro d'inventaire

CA 9 ; 9 (Cat. 1883) ; 17 (Cat. peint. italiennes 1980) ; p. 71 (Cat. envois de l'Etat 1980)

Commentaires

Dépôt de l'Etat de 1812, transfert de propriété de l'Etat à la ville de Dijon le 15 septembre 2010 ; Dim avec cadre, AL le 27/05/2008

Exposition

Mostra di Pompeo Batoni, Lucques : Palazzo provinciale, juin - octobre 1967 (n°51 p.157 reprod.)
La Peinture italienne dans les musées de Dijon, Dijon, 21 juin - 21 décembre 1980 (publication d'un dépliant) (reprod.)
Galli Bibiena und der Musenhof der Wilhelmine von Bayreuth, Bayreuth : Bayerische Verwaltung der staatlichen Schlösser, Gärten und Seen, 21 avril - 27 septembre 1998 (I, p.133 et II, n°109 p.184-185 reprod.)
L'Art des collections. Bicentenaire du musée des beaux-arts de Dijon, Dijon : musée des beaux-arts, 16 juin - 9 octobre 2000 (Cat. B 32 p. 165)
Settecento, le siècle de Tiepolo : peintures italiennes du XVIIIe siècle exposées dans les collections publiques françaises, Lyon : musée des beaux-arts, 5 octobre 2000 - 7 janvier 2001, Lille : Palais des Beaux-Arts, 26 janvier - 30 avril 2001 (n°82 reprod.)
Beutekunst unter Napoleon : Die "französische Schenkung" an Mainz 1803, Mayence : Landesmuseum, 2003-2004 (n° 219 p. 318 et 319 (reprod. coul.))
Cléopâtre dans le miroir de l'art occidental, Genève : Musée Rath, 2004 (pp. 229-230, reprod. coul. p. 231)
Pompeo Batoni 1708 - 1787. L'Europa delle Corti e il Grand Tour, Lucques : Palais ducal, 6 décembre 2008 - 29 mars 2009 (pp. 133, 330, Cat. 79 pp. 350-351, reprod. p. 351)
Laurent Pécheux (Lyon, 1729 - Turin, 1821). Un Peintre français dans l'Italie des Lumières, Dole : musée des beaux-arts, 27 juin - 30 septembre 2012 ; Chambéry : Musée des Beaux-Arts, 24 octobre 2012 - 20 janvier 2013 (Cat. 11 pp. 77-79, repr. p. 78)
Cléopâtre. Le mythe, Paris : Pinacothèque, 10 avril - 7 septembre 2014 (n° 224 p. 356, repr.)

Bibliographie

Clark (A.M.), "La carriera professionale e lo stile del Batoni", Catalogue de l'exposition : Pompeo Batoni, Lucques, 1967 (pp.27-28)
Marabottini (Alessandro), "Il classicismo e il Batoni", Catalogue de l'exposition : Pompeo Batoni, Lucques, 1967 (p.67)
Walch (Peter S.), "Charles Rollin and Early Neoclassicism", The Art Bulletin, XLIX, n° 2, juin 1967, pp. 123-126
Walch (Peter S.), "Cleopatra before Augustus", The Register of the Spencer Museum of Art, The University of Kansas, III, n° 10, printemps 1968, pp. 20-27
Roy (Alain), Les Envois de l'Etat au Musée de Dijon (1803-1815), Paris : Ed. Ophrys, 1980 (pp.71-72, pl.31)
Guillaume (Marguerite), Catalogue raisonné du musée des beaux-arts : peintures italiennes, Ville de Dijon, 1980 (n°17 pp. 11-12, reprod. p. 11)
Seelig (Lorenz), Friedrich und Wilhelmine von Bayreuth, Munich, 1982 (p. 70)
Clark (Anthony M.), Pompeo Batoni : A complete catalogue of his works with an introductory text, Oxford, 1985 (p. 287-288, n°252)
Starcky (Emmanuel), Gras (Catherine) et Meyer (Hélène), Le musée des beaux-arts de Dijon, Paris, 1992 (Musées et Monuments de France, Fondation Paribas) (p. 84 et p. 85, reprod.)
Boyer (Guy) et Champion (Jean-Loup), Mille peintures des Musées de France, Paris : Gallimard/Beaux-Arts, 1994 (p. 267, reprod.)
Hojer (Gerhard), "Das Gegenstück zum Semiramis-Bild in Bayreuth", Anton Raphael Mengs Königin Semiramis erhält die Nachricht vom Aufstand in Babylon, Berlin/Munich : Kulturstiftung der Länder, 1995, (Patrimonia 49) (p.18-19 reprod. Abb. 12)
Krückmann (Peter O.), Paradies des Rokoko - I- Das Bayreuth der Markgräfin Wilhelmine, Prestel-Verlag, Munich (p. 133, Abb. 5)
Krückmann (Peter O.), Paradies des Rokoko - II - Galli Bibiena und der Musenhof der Wilhelmine von Bayreuth, Prestel-Verlag, Munich, 1998 (n° 109 pp. 184-185, fig. 109)
Whistler (Catherine), "Settecento : Le siècle de Tiepolo", Apollo, juin 2001, n° 153 (p. 56)
Starcky (Emmanuel), Barthélémy (Sophie), Cariel (Rémi) et al., Le musée des Beaux-Arts de Dijon, RMN, musée des beaux-arts de Dijon, Paris, 2002 (p. 88, repr.)
Roettgen (Steffi), Anton Raphael Mengs, 1728 - 1779, vol. 2 : Leben und Wirken, Munich, 2003 (p. 137, fig. II-29)
Krückmann (Peter), "Mengs und Batoni in Bayreuth : Die Gemäldeaufträge der Markgräfin Wilhelmine in Rom 1755", in Italiensehnsucht : Kunsthistorische Aspekte eines Topos, ed. Wiegel, Munich, 2004 (p. 27-29, fig. 2)
Quieto (Pier Paolo), Pompeo Girolamo de Batoni : L'Ideale classico nella Roma del Settecento, Rome : Istituto Poligrafico e Zecca dello Stato-Archivi di Stato, Roma, 2007 (n° 154 p. 289)
Pompeo Batoni. prince of painters in eighteenth-century Rome, Houston : musée des beaux-arts (21 octobre 2007 - 27 janvier 2008), Londres : National Gallery (20 février - 18 mai 2008) (pp. 92-93, fig. 84 p. 93)
Pompeo Batoni 1708 - 1787. L'Europa delle Corti e il Grand Tour, Lucques : Palais ducal, 6 décembre 2008 - 29 mars 2009 (n° 79 pp. 350-351, reprod. coul. p. 351)
Bowron (Edgar Peters), Pompeo Batoni. A complete catalogue of his paintings, Yale University Press, New Haven and London, 2016, 2 vol. (vol. 1, p. 230-232, repr. p. 233)

Rédacteur

Creuzet Laurent ; Bardin Dominique

Copyright notice

© Dijon, musée des beaux-arts, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© Dijon, musée des beaux-arts

 

Renseignements sur le musée

 

01370006121

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74  

Lots de réponses :  


Requête :   ((1784) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0