Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 8
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Portrait de la femme d'un magistrat

Auteur/exécutant

LARGILLIERE Nicolas de

Précision auteur/exécutant

LARGILLIERE : Paris, 1656 ; Paris, 1746

Ecole

France

Période création/exécution

1er quart 18e siècle

Millésime création/exécution

1714 ; 1715

Genèse

objet en rapport

Historique

Formé à Anvers, puis à Londres à partir de 1674-1675, Largillierre s'installe de nouveau à Paris en 1682. Reçu à l'Académie en 1686, le peintre s'affirme peu à peu comme l'un des plus importants portraitistes de la fin du règne de Louis XIV. Auteur de très nombreux portraits isolés, mais aussi de groupes, il est le peintre de la grande bourgeoisie, à la différence de son contemporain, confrère et ami, Hyacinthe Rigaud, qui s'attache davantage aux familles princières et aux courtisans. Les deux toiles formant pendant représentent un couple encore anonyme, dont on découvrira peut-être un jour l'identité dans la généalogie de la donatrice. Celle-ci a également confié au musée d'Amiens, en 1927, le Portrait de Madame Aubet de Rosainville par Martin Dourlan, ainsi que quatre portraits également anonymes figurant des magistrats de la famille Fourment : on peut donc envisager, mais sans certitude, que les modèles des deux toiles qui nous intéressent ici appartiennent à la même famille. L'homme coiffé d'une longue perruque a revêtu la robe noire des magistrats (s'agit-il d'un avocat, d'un conseiller au Parlement de Paris ou dans une Cour de province comme a pu le suggérer Georges de Lastic?) sur laquelle se détachent des rabats blancs ; son épouse, couverte d'un voile, porte un sombre vêtement hivernal bordé de fourrure, d'où émerge le désordre d'une fine chemise. Dominique Brême (com. orale 2000), qui insiste sur la qualité des deux toiles, précise que les coiffures permettent de les dater autour de 1715. L'artiste a su conférer à ses modèles, sans doute plus que quinquagénaires, une contenance qui souligne leur personnalité : à la main de l'homme, dont l'index pointe en signe d'éloquence et d'autorité, répond celle de sa femme qui tient un livre d'où dépassent des signets. Le peintre a surtout su donner à ses personnages des traits empreints de réalisme, traduisant leurs caractères, alliant distinction et humanité. Le beau et sombre chromatisme de ces effigies, leur relatif dépouillement qui confine à l'austérité, combinés à la vigueur d'une touche fébrile, perceptible en particulier dans les drapés, en font deux cas singuliers dans l'oeuvre d'un maître souvent plus démonstratif. Notice de Matthieu Pinette ;voir aussi : Portrait d'un magistrat (M.P.3054-782)

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, toile

Dimensions

Hauteur en cm 80.5 ; Largeur en cm 64.8 ; Hauteur avec cadre en cm 111.5 ; Largeur avec cadre en cm 95.5 ; Epaisseur avec cadre en cm 8.5

Sujet représenté

portrait (femme, à mi-corps, voile, fourrure, livre)

Etat de conservation

Bon état ; Complet

Lieu de conservation

Amiens ; musée de Picardie

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; legs ; Amiens ; musée de Picardie

Date acquisition

1927 entrée matérielle

Anciennes appartenances

Collection privée, Fourment Baron de, 1823, (Abbaye de Cercamps à Frévent (Pas-de-Calais)) ; Collection privée, Fourment Baronne de, 1927

Numéro d'inventaire

M.P.3054-783

Exposition

Columbia, Columbia Museum of Art, Pittsburgh, The Frick Art and Historical Center, Omaha, Joslyn Art Museum, Santa Barbara, Santa Barbara Museum of Art, From the Sun King to the Royal Twilight. Painting in Eighteenth-Century France from the Musée de Picardie, Amiens, 2000-2001 (cat. par M. Pinette). (pp. 36-37, n° 6)

Bibliographie

Marcel Pierre, "Les peintures et le public en France au XVIIIe siècle", Mélanges Bertaux. Recueil de travaux dédiés à la mémoire d'Emile Bertaux, Paris, 1924, pp.205-213.
Lastic Georges de, " Nouvelle attribution", Bulletin des Musées d'Amiens, 2, 1983. (pp. 53-54)
Pinette Matthieu, Peintures françaises des XVIIe et XVIIIe siècles des musées d'Amiens, Musée de Picardie / Somogy éditions d'art, 2006 (272 p. ; ouvrage accompagné d'un CD-Rom contenant l'intégralité des notices). (pp. 44-45)

Rédacteur

Renaux Catherine

Copyright notice

© Amiens, musée de Picardie, © Service des musées de France, 2010

Crédits photographiques

© Fonds musée de Picardie, © Jeanneteau, Marc

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

08120000019

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27  

Lots de réponses :  


Requête :   ((1823) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0