Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 36
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Portrait de Jean-François Cailhava ; Retrato de Jean-François Cailhava

Auteur/exécutant

LACOMA Y FONTANET Francisco

Précision auteur/exécutant

LACOMA Y FONTANET : Barcelone, 1778 ; Paris, 1849 ; nationalité : Hispanique

Ecole

Espagne

Lieu création / utilisation

Espagne (lieu de création)

Période création/exécution

1er quart 19e siècle

Millésime création/exécution

1814

Historique

En 1989, à l'occasion de l'exposition consacrée aux élèves Espagnols de David, il a été possible de nettoyer le portrait de Jean-François Cailhava (Toulouse, 1730 - 1813) qui avait été exposé au Salon parisien de 1814. Le modèle était membre de l'Institut - d'où son habit vert - depuis 1798 ; il avait publié en 1772 un Art de la Comédie suivi en 1802 d'Etudes sur Molière, ouvrages que l'on voit figurer à ses côtés. Francisco Lacoma y Fontanet a souvent été confondu avec Francisco Lacoma y Sans (1787-1812) et l'on doit à Santiago Alcolea des études significatives à ce sujet. Formé au sein de l'Académie de la Llotja de Barcelone, c'est en tant que peintre de natures mortes que la chambre de commerce l'envoie se perfectionner à Paris. Elève de Houdon puis de Gérard Van Spaendonck (1758-1840) il figure, d'après Delécluze, parmi les innombrables élèves de Louis David. Il semble bien que cet enseignement ait été assez hypothétique étant donné ce que l'on sait de la facture de cet artiste dont on admire les magnifiques compositions florales (musée national d'Art de Catalogne, Barcelone) ou les portraits à la sensibilité préromantique. Fait notable, Lacoma est mandaté, en 1814-1818, pour récupérer les oeuvres espagnoles confisquées en Espagne pour le musée Napoléon, mission dont il s'acquitte avec succès non sans insister sur le côté dramatique de l'opposition des Parisiens afin de rehausser sa propre intervention. Cette action lui vaut sa nomination de peintre de la Chambre du roi par Ferdinand VII en 1819 ainsi que sa nomination à l'Académie. Demeuré à Paris, ami du banquier Aguado, du musicien Rossini et du docteur Orfila, il meurt en 1849 toujours célibataire. Lacoma a su traduire l'intelligence et l'éclat du regard du dramaturge qui détourne la tête à la recherche de l'inspiration. Ami de la famille Cailhava, nul doute que ce portrait fut exécuté en hommage au modèle, disparu une année plus tôt. Extrait du cat. exp. Madrid/Bilbao, 2002/2003, J. L. Augé

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, toile

Dimensions

Hauteur en m 0.91 ; Largeur en m 0.70

Sujet représenté

portrait (Cailhava Jean-François, homme, en buste, uniforme, écriture, encrier, instrument d'écriture : plume)

Précision sujet représenté

Jean-François Cailhava (Toulouse 1730- 1813) était membre de l'Institut depuis I798, il est représenté en habit d'académicien, assis à son bureau, une plume à la main. Il avait publié en 1779 un Art de la comédie, puis en 1802 les Etudes sur Molière, autant d'ouvrages qui apparaissent autour de lui dans le portrait. Lacoma, ami de la famille Cailhava, a su traduire l'intelligence et l'éclat du regard du dramaturge qui détourne la tête à la recherche de l'inspiration.

Lieu de conservation

Castres ; musée Goya

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; mode d'acquisition non renseigné ; Toulouse ; musée des Augustins

Date acquisition

1989 entrée matérielle

Anciennes appartenances

Collection privée, (Legs de Mlle Cailhava en 1853 au Musée des Augustins de Toulouse)

Numéro d'inventaire

D 89-4-1 ; 1032-721 (N°musée déposant) ; RO 338 (N°musée déposant)

Dépôt/changement affectation

dépôt ; Castres ; musée Goya

Date dépôt/changement affectation

1989

Exposition

MADRID, BILBAO, 2002/2003, Obras Maestras Españolas del Museo Goya de Castres.

Bibliographie

AUGE, Jean-Louis Les élèves espagnols de David. Mythe ou réalité et état présent des oeuvres dans les collections françaises. in Boletín del Museo del Prado, pp.7-17, Tomo XXv, número 43, 2007 (p.12)
Inventaire général des collections du musée Goya, Tome I, Peintures hispaniques - sous la directions de Jean-Louis Augé, Conservateur en Chef des musées de Castres (n°81, pp. 112-113)
Obras maestra del museo Goya. Madrid du 8 octobre au 1er décembre 2002 et Bilbao du 18 décembre 2002 au 23 février 2003, organisée par BBVA. (pp.100, 101, 204)
AUGE, J.L., Le Musée Goya..., op. cit., 1997
Le Néoclassicisme en Espagne, journées d'étude 20, 21 juillet 1989, musée Goya, Castres © Editions de l'Albaron 1991 ISBN 2-908528-19-3 P. 54 à 61, Le théâtre néo-classique en Espagne au XVIIIe siècle, René Andioc

Rédacteur

Berthoumieu Cécile

Copyright notice

© Castres, Musée Goya, © Service des musées de France, 2011

Crédits photographiques

© Castres ; musée Goya, photographe : Pascal Bru

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

05940000044

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68  

Lots de réponses :  


Requête :   ((1853) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0