Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 57
Domaine

peinture ; médiéval ; croyances - coutumes

Dénomination

panneau (élément) ; retable

Titre

Retable de Pierre Rup ; Saint Etienne, saint Blaise, saint Jean-Baptiste, saint Pierre et le donateur Pierre Rup, citoyen et marchand de Genève

Auteur/exécutant

anonyme (auteur)

Ecole

Suisse

Période création/exécution

3e quart 15e siècle

Millésime création/exécution

1450

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

Le "Retable de Pierre Rup" tire son nom de son donateur, grâce à l'inscription en latin qui figure en haut du cadre. Incomplète, car nous ne sommes en fait en présence que du volet gauche d'un retable, elle se traduit : "Pierre Rup, citoyen et marchand de Genève, a fait ce tableau pour"... Le retable présente des caractéristiques très inhabituelles avec ses grandes dimensions (ouvert, il faisait plus de huit mètres de long), et son riche cadre sculpté. Le volet forme quatre grandes niches où sont représentés de gauche à droite, sur fond or, saint Etienne, saint Blaise, saint Jean-Baptiste et saint Pierre avec le donateur, qui regardent tous deux vers une partie centrale disparue. Les quatre niches sont surmontées de gables où figurent en buste, toujours sur fond or, un saint évêque, sainte Catherine, saint Antoine et la Vierge de l'Annonciation. De part et d'autre des fleurons qui surmontent les gables, se trouvent des anges musiciens. Le nom de Pierre Rup a été retrouvé dans les archives de la ville de Genève. Il apparaît comme témoin d'actes passés à Genève entre 1440 et 1453. Il figure au nombre des conseillers de la ville en 1440 et 1442. Il meurt vers 1470. On considère généralement que le retable de Pierre Rup provient de la cathédrale de Genève, Saint-Pierre, ou de la chapelle adjacente des Macchabées ; mais aucune preuve formelle n'en a été apportée. Dès le début des années 1530, la cathédrale fut un des hauts lieux de l'introduction de la Réforme à Genève. Le premier épisode d'iconoclasme date du 8 août 1535. Les membres du chapitre des Macchabées quittèrent Genève pour Annecy avec, dit-on, une partie des objets précieux qui ornaient la cathédrale. Ont-ils pu déménager aussi le grand retable de Pierre Rup ? C'est en tout cas dans une église de la région d'Annecy que le tableau fut retrouvé au milieu du 19e siècle. Le peu que nous avons conservé de la peinture suisse ou savoyarde du 15e siècle ne nous permet guère de nous faire une idée du contexte artistique d'où sort cette oeuvre, un milieu sans doute très ouvert aux influences à la fois françaises, germaniques et italiennes. Le cadre est tout aussi exceptionnel et ne se réduit pas aux comparaisons avec les polyptyques italiens ou espagnols qui sont le plus souvent avancées. En fait, si l'on fait abstraction de la couleur, la conception de ces personnages dans des niches surmontées de gables et le vocabulaire décoratif employé suggèrent une parenté avec les stalles, une des productions les plus brillantes de la Savoie et de la Suisse du 15e siècle. Le retable ne fit pas partie des premières présentations de la collection Dard. Plusieurs restaurations : en 1930, 1943 et de 1995 à 2000. La restauration a permis de préciser les matériaux et les techniques mis en oeuvre dans le retable. A une date inconnue, les "panneaux" représentant les figures des saints ont été détachés par sciage dans l'épaisseur du panneau. La restauration a permis de traiter le support par la consolidation des différents éléments et la résorption des fentes. La restauration du cadre lui a fait retrouver en grande partie sa polychromie en rouge et bleu. L'or a été nettoyé, mettant en valeur la différence entre l'or bruni des parties saillantes et de l'inscription et l'or mat des parties en creux. La restauration de la couche picturale a été traitée avec une retouche visible (tratteggio). (Notice de Sophie Jugie extraite de "L'Art des collections. Bicentenaire du musée des Beaux-Arts de Dijon. Du siècle des Lumières à l'aube d'un nouveau millénaire", Dijon, Musée des Beaux-Arts, 16 juin - 9 octobre 2000) ; en rapport avec : Vitrail, Saint Pierre, Genève

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, bois

Description

Peinture à l'huile sur bois, en fait quatre panneaux dans un cadre complexe ; Cadre d'origine, sauf la torsade dorée

Dimensions

Dimensions Hauteur : 191 cm ; Largeur : 155 cm

Inscriptions

inscription (latin)

Précision inscriptions

inscription, sur le cadre : Hanc tabullam fecit fieri Petrus Rup civis et mercator Gebenna(rum). ad, traduction : Pierre Rup, citoyen et marchand de la Genève, a fait faire ce tableau pour ; inscription, sur le phylactère : phylactère tenu par la Vierge : Ecce ancilla Domini secundum verbum tuum, traduction : Je suis la servante du Seigneur, qu'il en soit fait selon ta parole.

Sujet représenté

scène (ange, musicien, instrument de musique, luth, flûte à bec) ; figures (saint Etienne, saint Blaise de Sébaste, saint Jean-Baptiste, saint Pierre, Rup Pierre)

Précision sujet représenté

Le retable entier présentait des caractéristiques inhabituelles : plus de 8 mètres de long et un riche cadre sculpté. Les saints auréolés présentent leurs attributs (Saint Etienne et les pierres, saint Blaise et le peigne à carder la laine, saint Jean-Baptiste et l'agneau christique,.). Le donateur Pierre Rup est peint en bas à droite du volet, agenouillé et en prière à côté de son protecteur, saint Pierre avec ses clefs. Tous deux regardent en direction du panneau central du retable, aujourd'hui disparu. (Notice de Liliane Lecler-Boccacio)

Etat de conservation

Etat moyen

Lieu de conservation

Dijon ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; legs ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date acquisition

1916

Anciennes appartenances

Collection privée, Rup Pierre ; Propriété ecclésiastique, Eglise de Genève, (Saint-Pierre de Genève?) ; Collection privée, Costa de Beauregard ; Marchand, Kuhn, 1853 ; Collection privée, Pichot-L'Amabilais Pierre-Jean-Baptiste-Henri ; Collection privée, Dard Marie-Henriette

Numéro d'inventaire

D 97 ; 418 (Inv. Dard après décès)

Exposition

La Musique dans l'art ancien au musée des Beaux-Arts de Dijon, Dijon : Musée des Beaux-Arts, 1965 (n° 57 pp. 23-24, détail reprod. pl. V)
L'Art des collections. Bicentenaire du musée des beaux-arts de Dijon, Dijon : Musée des Beaux-Arts, 16 juin - 9 octobre 2000 (Notice cat. D 45 p. 384/385)

Bibliographie

Gaullieur (Henri-Eusèbe), "Retable de Pierre Rup (séance du 24 février 1854)", Bulletin de l'institut national genevois, t.I, 1853-1854 (n° 2 (avril 1854), pp. 129-132)
Gaullieur (Henri-Eusèbe), "Retable de Pierre Rup (séance du 28 avril 1854)", Bulletin de l'institut national genevois, t. I, 1853-1854 (n° 4 (juillet 1854), pp. 233-234)
Gaullieur (Henri-Eusèbe), "Des arts en Suisse avant la Réforme", Bulletin de l'institut national genevois, t. VII, 1858 (pp. 190-198)
Martin (Paul-E.), "Une peinture genevoise du XVe siècle, le tableau d'autel de Pierre Rup", Jahrbuch für Kunst und Kunstpflege in der Schweiz, Annuaire des Beaux-Arts en Suisse, 1921-1924 (p. 285-292)
Ganz (Paul), La peinture suisse avant la Renaissance, Paris, 1925 (p. 12, 67)
Alexandre (Arsène), "Au musée de Dijon, les primitifs de la collection Dard", La Renaissance de l'Art français, juillet 1931 (p. 197, reprod. pp. 193 (détail), 195 et 199)
Deoanna (W.), "Quelques Monuments des Temps modernes, I, Artistes genevois d'avant la Réformation", Genava, t. XIII, 1935, pp. 239-244 (p. 241, Pl. VI)
Quarré (Pierre), Musée de Dijon. Salle des Gardes et salles de chefs-d'oeuvre. Catalogue sommaire à l'usage du visiteur, Dijon, 1945 (n° 47)
Ganter (E.), Le retable de Pierre Rup citoyen et marchand de Genève", Courrier de Genève, n° 292, 24 octobre 1947 (p. 3)
Mirimonde de (A. P.), "Les sujets de musique dans les oeuvres allemandes au musée du Louvre", Revue du Louvre et des musées de France, n° 1964-3 (p. 115-130)
Troescher (Georg), Burgundische Malerei. Maler und Malwerke um 1400 in Burgund, dem Berry mit der Auvergne und in Savoyen mit ihren Quellen und Ausstrahlungen, 2 vol., Berlin, (1966) (p. 346-347 et 418)
Guillaume (Marguerite), "Une collection exceptionnelle en France : les Primitifs suisses du Musée de Dijon", Mémoires de l'Académie de Dijon, t. CXXV, 1981-1982 (pp. 177, 179, 181, 184, fig.7)
Starcky (Emmanuel), Gras (Catherine) et Meyer (Hélène), Le Musée des Beaux-Arts de Dijon, Paris, 1992 (Musées et Monuments de France, Fondation Paribas) (p. 17 ; p.42 ; p. 43, reprod et p.45 )
Mitchell (Paul) and Roberts (Lynn), A History of European Picture Frames, London, 1996 (p. 88)
Charles (Corinne), Stalles sculptées du XVe siècle : Genève et le duché de Savoie, Paris : Picard, 1999 (pp. 56, reprod p. 57)
Bret (Jacqueline) et Martin (Elisabeth), "Le Retable de Pierre Rup : restauration", Bulletin des musées de Dijon, année 2000, Dijon, 2000, n°6, p. 20-24 (fig. 19-23)
Jugie (Sophie), "Le Retable de Pierre Rup, Genève, vers 1450", Bulletin des Musées de Dijon, année 2000, Dijon, s.d., n° 6, p. 19 (repr.)
Starcky (Emmanuel), Barthélémy (Sophie), Cariel (Rémi) et al., Le musée des Beaux-Arts de Dijon, RMN, Musée des Beaux-Arts de Dijon, Paris, 2002 (p. 38, reprod.)
Tissot (Karine) (dir.), Artistes à Genève de 1400 à nos jours, Genève : L'Apage, 2010 (p. 398, reprod. coul. p. 399)
Elsig (Frédéric) et Menz (Cäsar) sous la dir. de, Konrad Witz. le maître-autel de la cathédrale de Genève, Editions Slatkine, Genève, 2013 (pp. 181-182, fig. 172 p. 183)

Rédacteur

Steimer, Claire ; Bardin Dominique

Copyright notice

© Dijon, musée des beaux-arts, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© Jay, © Bourquin, musée des beaux-arts de Dijon

 

Renseignements sur le musée

 

01370013544

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68  

Lots de réponses :  


Requête :   ((1853) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0