Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 31
Domaine

dessin

Titre

Faust, Wagner et le barbet

Auteur/exécutant

DELACROIX Eugène

Précision auteur/exécutant

DELACROIX : Charenton-Saint-Maurice, 1798 ; Paris, 1863

Ecole

France

Période création/exécution

2e quart 19e siècle

Millésime création/exécution

1827

Genèse

étude ; objet en rapport

Historique

C'est Lee Johnson (1971) qui, le premier, a proposé de rendre son sujet véritable à cette composition. C'est Wagner, et non Méphistophélès comme on le rencontre depuis le XIXe siècle, qui chez Goethe prononce le texte : "Il grogne et n'ose vous aborder, il se couche sur le ventre, il remue la queue". La scène représentée ici illustre précisément le passage suivant du récit : "Les deux hommes regagnent la ville, ils sont suivis par un barbet qui tourne sans cesse autour d'eux. Faust se demande s'il ne s'agit pas d'un esprit, Wagner n'y reconnaît qu'un chien, opinion à laquelle son maître finit par se ranger." Cette aquarelle a appartenu à Frédéric Villot qui a écrit au dos de la feuille, de même que sur un dessin de sa collection, conservé aujourd'hui au musée du Louvre "La Fuite de Faust et de Méphisto pendant la nuit de Walpurgis" : "par Eugène Delacroix (composition p.le Faust) FV". Elle est sans doute une étude pour la lithographie "Faust, Méphistophélès et le Barbet" (Delteil n°61), qui fait partie de la suite de dix-sept pièces consacrées au "Faust" de Goethe, publié dans la traduction d'Albert Stapfer, en 1828 à Paris par l'imprimeur Motte, soit juste après la suite gravée des "Feuilles de médailles antiques" (1826-27). Le choix de ce thème s'explique autant par l'initiative de l'éditeur Charles Motte que par l'intérêt personnel de Delacroix qui avait été très marqué par l'adaptation théâtrale de l'oeuvre vue lors de son séjour à Londres en 1825. Toutefois, cette suite d'envergure n'eut pas le succès escompté, sans doute en raison de l'étrangeté fantastique des images. La comparaison entre l'estampe et le dessin préparatoire est révélatrice des effets recherchés par Delacroix. Si la composition générale est semblable, certains détails diffèrent, notamment le traitement des vêtements et l'expression des visages ainsi que le rendu de la lumière suggéré dans la lithographie par un effet de soleil couchant à l'horizon, absent dans le dessin. Dans son "Journal", du 20 février 1824, Delacroix avoua avoir été impressionné par les illustrations du Faust de Cornélius, mais le 1er mars 1862, il écrivit à Philippe Burty : "Vous me demandez ce qui m'a fait naître l'idée des planches de Faust. Je me rappelle que je vis vers 1821 les compositions de Retzch qui me frappèrent assez, mais c'est surtout la représentation d'un drame-opéra sur Faust que je vis à Londres en 1825 qui m'excita à faire quelque chose là dessus." (André Joubin, 1936). Cette feuille, proche d'esprit du lavis de "Faust et Wagner" (Musée du Louvre, étude pour la lithographie Delteil n°60), peut être datée de la même année que l'estampe : 1827

Matériaux/techniques

aquarelle, crayon, papier

Description

Aquarelle et crayon sur papier

Dimensions

Hauteur (en cm) 20.1 ; Largeur (en cm) 15.7

Sujet représenté

scène (promenade, Faust, Wagner, barbet)

Source sujet représenté

poésie lyrique ; Goethe Johann Wolfgang von : Faust

Lieu de conservation

Dijon ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; donation ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date acquisition

1969 acquis ; 1976 entrée matérielle

Anciennes appartenances

Collection privée, Villot Frédéric ; Collection privée, Muller, Mme Vve ; Collection privée, Granville Pierre et Kathleen, 1964

Numéro d'inventaire

DG 660 ; 84 (DG 1976)

Exposition

Delacroix et la bataille de Nancy, Nancy : musée des beaux-arts, novembre 1978 - janvier 1979 (n° 64)
Eugène Delacroix, Arbeiten auf Papier, Zurich : Kunsthaus, 5 juin 1987 - 23 août 1987 (n° 22, reprod.)
Eugène Delacroix, Themen und Variationen, Francfort : Städtische Galerie im Städelschen Kunstinstitut, 24 septembre 1987 - 10 janvier 1988 (n° E6, reprod. p. 72)
Delacroix, le trait romantique, Paris : Bibliothèque nationale de France, 6 avril 1998 - 12 juillet 1998 (n° 63, reprod.)

Bibliographie

Delteil (loys), Le Peintre-graveur illustré, Ingres et Delacroix, T. III, Paris, 1908 (n° 61)
Lemoine (Serge), musée des beaux-arts de Dijon : Donation Granville : catalogue des peintures, dessins, estampes et sculptures, tome 1 : oeuvres réalisées avant 1900, Ville de Dijon, 1976 (n° 84, reprod.)

Rédacteur

Creuzet Laurent

Copyright notice

© Dijon, musée des beaux-arts, © Direction des musées de France, 2008

Crédits photographiques

© Dijon, musée des beaux-arts

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

Cet artiste aux Archives Nationales (base Arcade)

 

01370011020

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101  

Lots de réponses :  


Requête :   ((1964) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0