Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 2
Domaine

céramique ; Asie orientale ; ethnologie

Dénomination

soupière (élément d'ensemble)

Appellation

terrine

Précision auteur/exécutant

Exécuté sous la dynastie Qing, règne de Yongzheng (1722-1735)

Lieu création / utilisation

Chine

Période création/exécution

2e quart 18e siècle

Millésime création/exécution

1730 entre ; 1735 et

Epoque/style/mouvement

époque Qing (1644 - 1911)

Historique

pour l'autre élément voir : 999.1.1.2

Matériaux/techniques

porcelaine, glaçure, polychromie (sur couverte)

Dimensions

L. 36, l. 27

Utilisation/destination

exportation : Europe

Sujet représenté

en médaillon : branche (fleur : Chine) ; fond (croisillon, fleur) ; frise (ornement à forme géométrique)
sur pied : frise (ornement à forme géométrique)
branche (fleur : Chine) ; libellule : en vol ; bordure : en médaillon (branche : fleur) ; fond (croisillon, fleur) ; serpent ; frise (ornement à forme géométrique)

Précision sujet représenté

L'ensemble formé d'une terrine plate oblongue à bords lobés et d'un présentoir de forme également mouvementée porte un décor à bordure quadrillée de la famille verte de la porcelaine chinoise. un serpent enroulé de couleur verte, la gueule légèrement entrouverte, sert de prise sur le dessus du couvercle. Des motifs de bouquets de fleurs polychomes sont disposés sur la surface de la céramique. La terrine et son présentoir, de forme européenne, ont été exécutés en Chine et créés à partir d'un modèle de la faïence de Rouen dont le décor est dû à Jean-Baptiste Guillibaud vers 1728. Le Musée de la Céramique de Rouen conserve le modèle en faïence sur lequel sont apposées les armoiries du duc de Montmorency-Luxembourg, gouverneur de Normandie. Le décor dit "au sainfoin" et le quadrillage à croisillons verts sont les attributs manquants de l'oeuvre du faïencier rouennais qui s'inspire du répertoire décoratif oriental. Le modèle chinois présenté ici et daté des années 1730-1735 en est directement inspiré. les rameaux de feuillages fleuris auprès desquels volent des libellules sont dérivés des motifs décoratifs des tissus asiatiques. Le processus alterné de création de cette terrine et de son présentoir, aux doubles influences européennes et chinoises, apparait comme un élément caractéristique de l'existence des liens de l'Europe et de la Chine au XVIIIe siècle

Lieu de conservation

Lorient ; musée de la Compagnie des Indes

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; achat ; Lorient ; musée de la Compagnie des Indes

Date acquisition

1999

Anciennes appartenances

Cohen & Cohen (antiquaire, 101B Kensigton Church Street London W8 7LN, Royaume-Uni)

Numéro d'inventaire

999.1.1.1

Bibliographie

terrine couverte et son présentoir, musée des Arts Décoratifs, Paris, INV. 24.953 ; Faïences de Rouen, Paris, abc. Nouveau Tardy, 1985, p.15
Michel Beurdeley, Porcelaine de la Compagnie des Indes, Fribourg, Office du livre, 1962, cat.106, p.52
Antoinette Fa

Copyright notice

© musée de la Compagnie des Indes, 2001, © Direction des Musées de France, 2004

Crédits photographiques

© Yvon Boëlle

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site complémentaire

Site associé

 

M0224000310

Notices :  

1   2  

Lots de réponses :  


Requête :   ((Cohen & Cohen) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0