Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 15
Domaine

dessin

Titre

Le cheval de Troie

Auteur/exécutant

GIRODET DE ROUCY-TRIOSON Anne Louis

Précision auteur/exécutant

né en 1767 ; mort en 1824

Ecole

française

Période création/exécution

4e quart 18e siècle ; 1er quart 19e siècle

Matériaux/techniques

encre brune ; plume ; lavis brun

Description

Plume et encre brune. Annotations sur le cheval : ATENAIOS et EPEOS

Dimensions

H. en m 0,369 ; L. en m 0,320

Précision sujet représenté

Virgile, Epeos, Priam ; Troie ; Troie, Palais de Priam ; mythologies ; Cheval de Troie ; Enéide, de Virgile ; chouette

Lieu de conservation

Paris ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de l'Etat ; achat ; musée du Louvre département des Arts graphiques

Date acquisition

1971

Anciennes appartenances

Pannetier, A.C. ; De La Bordes ; Firmin-Didot, famille

Numéro d'inventaire

RF 34732, recto

Commentaires

Dans une lettre du 17 février 1811, Girodet confie à son élève P.-A. Coupin qu'il travaille assidûment à l'illustration du premier livre de L'Enéide. Le grand nombre des dessins - le baron Boutard, critique d'art du Journal des débats, en évoque deux cents - prouve que Girodet préparait ce projet bien avant 1811. Un recueil sélectif de lithographies, que dirigeait Antoine Pannetier, parut en 1827 à titre posthume. Ce dessin fut le seul publié par Henri Boucher, d'une suite de dix-huit compositions illustrant le deuxième livre du poème. Virgile y décrit l'entrée à Troie du cheval de bois construit par Epeos, dont le nom apparaît sur la jambe du cheval, où se cachent les Grecs : Ils se jettent sur cette ville tout ensevelie dans le vin et dans le sommeil.... Les deux colonnes du premier plan, où s'adossent les gardes somnolents, suggèrent le palais de Priam, qu'un Grec envahit au moyen d'une échelle. Sur l'encolure du cheval, d'où jaillissent les derniers guerriers, apparaît la chouette athénienne illustrant l'origine des agresseurs. (R. Bonnefoit, dans cat. exp. Partis pris : Jean Starobinski, Largesse, Paris, Musée du Louvre, 1994, n° 38)
A.C. Pannetier - De La Bordes ; vente, Paris, 15 avril 1867, n° 23 - Famille Firmin-Didot ; vente, Paris, hôtel Drouot, 17 novembre 1971, n° 15, repr. ; acquis par le Louvre à cette vente ; marque du Louvre (L. 1886).

Copyright notice

© musée du Louvre département des Arts graphiques, © Direction des Musées de France, 1997

Crédits photographiques

© Réunion des musées nationaux - utilisation soumise à autorisation

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site complémentaire

Base Inventaire des Arts graphiques

 

50350043480

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48  

Lots de réponses :  


Requête :   ((Pannetier) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0