Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 7
Domaine

costume - accessoires du costume

Dénomination

châle

Appellation

châle grenadine

Auteur/exécutant

anonyme

Lieu création / utilisation

France, Provence-Alpes-Côte d'Azur (lieu d'utilisation)

Géographie historique

Provence ; Pays d'Arles (lieu d'utilisation)

Période création/exécution

3e quart 19e siècle

Millésime création/exécution

1852 entre ; 1870 et

Epoque/style/mouvement

époque second Empire

Historique

D'après A. Grill-Mariotte (13/11/2008)

Matériaux/techniques

soie, taffetas, cousu à la main ; soie, retors

Description

Châle dit "grenadine", car ce modèle de fichu provient de la région de Grenade en Espagne, en soie de type crêpe à fond blanc et fines rayures noires formant au centre un quadrillage gris. En bordure, le décor de rayures forme un écossais violet et parme avec des rayures noires. Le châle se termine par des franges parmes et violettes sur les quatre côtés. Ces châles de grandes dimensions sont appréciés pour la légèreté de leurs étoffes de soie

Dimensions

Dimensions hors tout en cm LO 185, l. 184

Utilisation/destination

vêtement féminin

Précision utilisation/destination

Mis à la mode par l'impératrice Eugénie, ils vont remplacer les lourds châles de cachemire en laine. Leur usage se répand en Provence sous le second Empire, et, dans cette région, ils se portaient superposés aux fichus épinglés du costume, afin de se protéger de l'air frais. A Marseille, mais aussi dans le reste de la Provence, ils tiennent un rôle particulier dans les garde-robes. En effet, lors du baptême, le parrain en offrait un à la marraine qui l'utilisait pour présenter le nourrisson sur les fonts baptismaux. La marraine portait l'enfant enveloppé dans le châle jusqu'à la remise du cierge allumé. Le bébé était alors dépouillé de ce vêtement aux couleurs symboliques de pénitence et de péché originel, pour apparaître dans la blancheur de sa robe de baptême. Le parrain drapait ensuite le châle sur les épaules de la marraine qui le conservait en souvenir de la cérémonie

Etat de conservation

En 2010 : Etat moyen ; Complet

Lieu de conservation

Arles ; museon Arlaten

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété du département ; don ; Bouches-du-Rhône ; museon Arlaten

Date acquisition

2006

Anciennes appartenances

CICCULLO Michel (prêtre et collectionneur)

Numéro d'inventaire

2006.13.1

Commentaires

G. Vallée 26/07/2006 : mode parisienne et/ou arlésienne

Bibliographie

Les Belles de Mai. Deux siècles de mode à ; GIRAUDY Dnièle, SENEPART Ingrid, SAIANI Dominique, KERTENIAN Rémy. - Marseille : Edit. Alors Hors Du Temps, Musées de Marseille, 2002. - 185 p : ill. ; 30 x 23 cm. - ISBN 2-9517932-1-9

Rédacteur

RISSO Aurélia

Copyright notice

© Arles, museon Arlaten, © Service des musées de France, 2010

Crédits photographiques

© MABY - utilisation soumise à autorisation

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site complémentaire

Site du musée

 

09020050684

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98  

Lots de réponses :  


Requête :   ((prêtre et collectionneur) :APTN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0