Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  110
Réponse n° 11
Domaine

peinture

Dénomination

triptyque ; ensemble

Titre

La Pensée aux absents (triptyque) ; Le Souvenir (panneau central) ; La Lettre (panneau gauche) ; Les Trous d'obus (panneau droit)

Auteur/exécutant

DEVAMBEZ André

Précision auteur/exécutant

DEVAMBEZ : Paris, 1867/05/26 ; Paris, 1944/03/18

Ecole

France

Période création/exécution

2e quart 20e siècle

Millésime création/exécution

1927

Genèse

objet en rapport ; version réduite ; esquisse

Historique

version réduite du triptyque présenté par l'artiste au Salon de 1924 (Tourcoing, Musée des beaux-arts) ; pour le panneau central ; Les deux panneaux latéraux sont des esquisses pour le triptyque de 1924 ; voir aussi : Les Trous d'obus (BA 401) , La Lettre (BA 400) , Soldat couché (BA 400-2) ; en rapport avec : Portrait de famille, Portraits dit Portrait de famille, Le Froid, Les Trous d'obus

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, toile ; carton

Dimensions

Hauteur totale du triptyque avec cadre e 1.310 ; Largeur totale du triptyque avec cadre e 2.577 ; Hauteur du panneau central en m 1.300 ; Largeur du panneau central en m 1.100 ; Hauteur du panneau central avec cadre en 1.500 ; Largeur du panneau central avec cadre en 1.500 ; Hauteur du panneau gauche en m 0.470 ; Largeur du panneau gauche en m 0.530 ; Hauteur du panneau gauche avec cadre en 0.880 ; Largeur du panneau gauche avec cadre en 0.665 ; Hauteur du panneau droit en m 0.470 ; Largeur du panneau droit en m 0.530 ; Hauteur du panneau droit avec cadre en m 0.880 ; Largeur du panneau droit avec cadre en m 0.665

Inscriptions

titre ; signature

Précision inscriptions

titre, sur le cadre : au bas du panneau central, en lettres capitales rouges LA PENSEE AUX ABSENTS ; signature : en bas à gauche, sur le panneau central, en lettres cursives noires : André / Devambez ; signature : en bas à gauche, sur le panneau gauche, en lettres rouges cursives : André / Devambez ; signature en bas à droite, sur le panneau droit, en lettres cursives noires : André / Devambez

Sujet représenté

portrait collectif (Devambez Mme mère : femme, vieille, Devambez Mme : veuve, Devambez Valentine : jeune fille, chapelle, enterrement, couronne : laurier, deuil) ; paysage (allégorie, guerre, commémoration, silhouette, soldat, cimetière, croix) ; scène (soldat, lecture, lettre, plat, fusil, sommeil, repos, lampe, ombre) ; scène (Première Guerre mondiale, soldat, assis)

Précision sujet représenté

Cadre en bois doré à la feuille de bronze ; Le panneau central du triptyque se compose de deux parties superposées : la scène principale et au-dessous la prédelle. La scène principale présente trois femmes assises contre une chapelle funéraire dont on peut voir l'appareillage de la pierre ainsi qu'une couronne de chêne et de laurier en haut au centre. Les trois femmes, d'âge différent, sont vêtues de noir, ce qui fait ressortir leur visage et leurs mains jointes : la vieille mère (la mère de l'artiste, Catherine Devambez, née Veret), à droite l'épouse (l'épouse de l'artiste, Cécile Devambez, née Richard), à gauche la fille (la fille de l'artiste, Valentine Devambez, plus tard épouse Bousquet). Seule la jeune fille est tête nue, les cheveux ramenés en macarons au niveau des oreilles. Les deux autres personnages sont coiffés de voile de crêpe noir. La prédelle inférieure figure une sorte de niche rectangulaire, à l'intérieur de laquelle des silhouettes de soldats de la guerre de 1914 (les poilus) défilent de gauche à droite au milieu des croix blanches d'un cimetière militaire.
Le panneau gauche, intitulé "La lettre" par une gravure, montre, à droite, un soldat assis dans une casemate au milieu d'une accumulation d'objets divers (gamelles, fusils ...) et de corps endormis. Le soldat lit la lettre qu'il tient entre les mains à la lueur d'une petite lampe qui projette sur le mur l'ombre de sa silhouette agrandie.
Le panneau droit, intitulé "Les trous d'obus" par une gravure, montre des soldats réfugiés dans des trous d'obus de couleur mauve-violacé : trois soldats en bas à droite et trois autres en haut à gauche.

Lieu de conservation

Saint-Quentin ; musée Antoine Lécuyer

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; achat ; Saint-Quentin ; musée Antoine Lécuyer

Date acquisition

1936

Anciennes appartenances

Collection de l'artiste, Devambez André

Numéro d'inventaire

BA 149

Commentaires

Les deux panneaux latéraux du triptyque ont été inventoriés séparément et numérotés respectivement : BA 400 (panneau de gauche) et BA 401 (panneau de droite) ; sur toile pour le panneau central et sur carton pour les panneaux latéraux

Exposition

"André Devambez. 1867 - 1944. Peintures - Dessins - Lithographies", catalogue d'exposition, Neuilly-Plaisance (Seine-Saint-Denis), Salle des fêtes, 11 avenue Foch, 4 juin - 4 juillet 1992 (catalogue rédigé par Noémie Bertrand, commissaire de l'exposition et Michel Ménégoz, spécialiste du peintre). (p. 12, 15 (reproduction couleur pleine page sans le cadre), 39, n° 62)
"L'Art au coeur de la Grande Guerre", catalogue d'exposition, Beauvais, Musée départemental de l'Oise, 18 mars - 8 juin 2009 (- Josette Galiègue, "Artiste en guerre", p. 20, 25, 26 (repr. du panneau central) - Vincent Blanchard, "Les images de la guerre", p. 46, 47 note 18 (pas d'appel de note dans le texte) - "Catalogue des oeuvres", p. 149 (repr. renvoi à la notice 80, par erreur), p. 151, notice n° 149)

Bibliographie

Anonyme, "Une oeuvre d'art au Musée de Tourcoing", dans le "Journal de Roubaix", jeudi 10 juillet 1924, p. 3. (repr. du panneau central)
Simon Arbellot, "Les Salons de 1924 : Nationale et Artistes français", dans "Le Figaro", n° 121, 30 avril 1924 (p. 2)
Jacques Baschet, "Le Salon", dans "L'Illustration", n° 4236, 10 mai 1924, non paginé. (Le triptyque est reproduit en frontispice)
Robert de La Sizeranne, "Les Salons de 1924", dans "Revue des deux mondes", t. XXI, 1er juin 1924. (p. 688-689)
Eugène Soubeyre, "Le Salon de 1924. I. Société des artistes français", dans "La Nouvelle Revue", Tome 71, 1er juin 1924. (p. 246)
François Thiébault-Sissons, "Le Salon des Artistes français", dans "Le Temps", 30 avril 1924. (p. 3)
Gaston Varenne, "Les Salons de 1924 - Peinture", dans "La Revue de l'art ancien et moderne", tome XLVI, juin 1924. (p. 34-35 (repr. des trois panneaux du triptyque, p. 39))
Louis Hourticq, "André Devambez", collection Drogues et peintures - Album d'art contemporain, n° 42, Laboratoire Chantereau (produits innothéra), Parvillée éditeur, non daté (1937), non paginé.
"Rétrospective André Devambez 1867-1944", catalogue d'exposition, Paris, Ecole nationale des beaux-arts, 13 quai Malaquais, 8-21 juin 1945 (introduction de Robert Rey, p. 3-9). (n° 33, "La Pensée aux absents" (musée de Tourcoing), repr. pl. V)
Willem van Hasselt, "Notice sur la vie et les travaux de André Devambez (1867-1944), lue dans la séance du mercredi 23 octobre 1957", Institut de France, Académie des beaux-arts, 1957, p. 3-6 (Mention du triptyque, p. 5)
"André Devambez (1867-1944), présentation d'une donation", catalogue d'exposition, Beauvais, Musée départemental de l'Oise, ancien Palais Episcopal, 15 juin - 3 octobre 1988 (catalogue par Michel Ménégoz) (p. 80, n° 135, "Etude du personnage de gauche du panneau central du triptyque La Pensée aux absents, (version de Tourcoing). Par erreur, il est indiqué que la version de Saint-Quentin a été acquise pour le Musée Antoine Lécuyer et non pour le musée d'Art contemporain de Saint-Quentin.)
"Polyptyques. Le tableau multiple du moyen-âge au vingtième siècle", Paris, Musée du Louvre, 27 mars - 23 juillet 1990. (p. 206-208 : triptyque du Salon de 1924 du Musée des beaux-arts de Tourcoing (notice par Sophie Gillot-Calais). P. 206, mention du triptyque de Saint-Quentin indiquant par erreur l'absence de prédelle, et p. 208, reproduction tronquée des trois panneaux du triptyque de Saint-Quentin)
Hervé Cabezas, "La Pensée aux absents d'André Devambez, 1927, un triptyque en souvenir de la guerre de 14", Saint-Quentin, Musée Antoine Lécuyer, 2003, n° 2 de la collection "Découvrir une oeuvre"
Collectif, "Saint-Quentin ville d'art et d'histoire. Musées, monuments, promenade. Le Guide", Paris, Editions du patrimoine / Centre des monuments nationaux, 2009. (p. 34, repr)

Rédacteur

Vilaire Dominique ; Cabezas Hervé

Copyright notice

© Saint-Quentin, musée Antoine Lécuyer, © service des musées de France, 2012

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

Cet artiste aux Archives Nationales (base Arcade)

 

07930003069

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110  
Requête :   ((Devambez) :AUTR )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0