Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 14
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Saint Jean-Baptiste enfant avec l'Agneau

Auteur/exécutant

RIBERA Jusepe de (atelier)

Précision auteur/exécutant

RIBERA : Jativa, 1591 ; Naples, 1652

Ecole

Espagne

Période création/exécution

2e quart 17e siècle

Millésime création/exécution

1630

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, toile

Dimensions

Hauteur en cm 126.8 ; Largeur en cm 97.9

Inscriptions

annotation

Précision inscriptions

étiquette manuscrite, sur le châssis en haut, au centre : musée 8.18 / Amiens juin

Sujet représenté

figure biblique (saint Jean-Baptiste, Agneau mystique, croix)

Précision sujet représenté

Le tableau figure le jeune Jean-Baptiste, en buste, tenant l'Agneau dans ses bras ; le garçon sert l'animal contre lui et regarde le spectateur avec un léger sourire ; la scène est située à l'extérieur, devant une colline, avec une trouée de ciel à droite. L'iconographie de saint Jean-Baptiste accompagné d'un agneau est évidemment très répandue dans tout l'art chrétien ; on sait que l'agneau doit ici être interprété comme le symbole du Christ, fils de Dieu, mort pour sauver l'Humanité de ses pêchés, assimilé à cet animal docile et innocent, qui fait l'objet de sacrifices purificatoires dans la religion juive. Etant associé à l'Agneau, Jean-Baptiste, qui baptisera Jésus, préfigure ainsi sa célèbre parole : "Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le pêché du monde" (Jean, I, 29). Après avoir été attribuée à Ribera dans les différents catalogues du musée, la toile est remise en doute dès 1928 par Boinet, puis par Pérez Sanchez et Spinosa (1978) qui l'excluent du "corpus riberesque". Pourtant, si une attribution au maître espagnol ne peut être soutenue, un travail original de son entourage d'après l'une de ses compositions semble pouvoir être reconnu ici. Le parallèle avec le Saint Jean-Baptiste, signé et daté 1636, révélé par la rétrospective de 1992 (Barcelone, coll. part.) paraît éloquent. Certes les deux oeuvres accusent une différence de cadrage, celui-ci étant plus resserré à Amiens ; des changements sont aussi visibles dans les attitudes : dans la toile de Barcelone l'animal a les pattes arrières à terre et le bras droit du saint, tenant une croix à longue hampe, est allongé ; enfin, le jeune garçon "démonstratif" et souriant de la toile d'Amiens fait place, dans celle de Barcelone, à un jeune homme rêveur et "absent". Mais ces remarques soulignent bien la filiation du tableau d'Amiens, qui pourrait dériver d'un prototype riberesque ; elles indiquent aussi la relative singularité de notre toile dans les détails originaux qu'elle développe et qui semblent exclure son classement parmi les copies pour la situer plutôt dans l'atelier de Ribera. Pérez Sanchez et Spinosa (1994) rapprochent ce tableau d'une toile autrefois conservée à Madrid (coll. Choquet, 1843), puis signalée à Genève, figurant une composition très similaire, en sens inverse, et avec quelques variantes (la croix que tient l'enfant dans la toile de Genève est absente dans celle d'Amiens). Il faut enfin rappeler la fortune qu'a connu le thème de saint Jean-Baptiste, le Précurseur, dans l'oeuvre de Ribera comme de ses émules, et l'on peut citer, pour ne s'en tenir qu'aux versions les plus célèbres du maître collectées par Pérez Sanchez et Spinosa, les exemplaires de Madrid, Valladolid, Raleigh, Londres, Poznan, Aix-en-Provence. notice de Matthieu Pinette

Etat de conservation

Bon état

Lieu de conservation

Amiens ; musée de Picardie

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; don ; Amiens ; musée de Picardie

Date acquisition

1890

Anciennes appartenances

Collection privée, Lavalard, Frères, 1890

Numéro d'inventaire

M.P.Lav.1894-243

Exposition

Amiens, Musée Napoléon, Catalogue de peintures anciennes empruntées à des galeries particulières, 1866. (p.19, n° 136)
Amiens, musée de Picardie, Couleurs d'Italie. Peintures méridionales des musées d'Amiens, 1998-1999. (p.5)

Bibliographie

Catalogue des tableaux composant la collection Lavalard Frères de Roye au musée de Picardie, Amiens, 1894. (p.52, n° 243 (Ribera))
Catalogue descriptif des tableaux et sculptures du musée de Picardie, Amiens, Impr. Piteux Frères, 1899. (p.243, n° 246 (Ribera))
Catalogue descriptif des tableaux et sculptures du musée de Picardie, Amiens, Impr. Picarde, 1911. (p.148, n° 242 (Ribera))
Boinet Amédée, Le Musée d'Amiens. musée de Picardie. Peintures, Paris, 1928. (p.11 (pas de Ribera))
Foucart (Borville) Jacques, Les Lavalard, Amiens, 1977. (pp.25, 29, 46, n° 242)
Pérez Sanchez Alfonso E. et Spinosa Nicola, L'opera completa del Ribera, Ed. Rizzoli, Milan, 1978. (p.375 ("étranger au corpus riberesque"))
Pinette Matthieu, Couleurs d'Italie, couleurs du Nord. Peintures étrangères des musées d'Amiens, 2001, Musée de Picardie / Somogy éditions d'art, (280 p. ; ouvrage accompagné d'un CD-Rom contenant l'intégralité des notices). (p.70, ill.)

Rédacteur

Renaux Catherine

Copyright notice

© Amiens, musée de Picardie, © Direction des musées de France, 2008

Crédits photographiques

© Jeanneteau Marc

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

08120003377

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69  

Lots de réponses :  


Requête :   ((RIBERA José de) :AUTR )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0