Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 33
Domaine

métrologie - instruments de mesure ; marine

Dénomination

sextant

Auteur/exécutant

LORIEUX (ingénieur, fabricant) ; LEPETIT (ingénieur, fabricant)

Précision auteur/exécutant

Les ingénieurs Lorieux et Lepetit furent parmi les principaux constructeurs de sextant en France au 19e siècle

Lieu création / utilisation

France ; Hauts-de-Seine ; Montrouge (lieu d'exécution)

Période création/exécution

19e siècle

Matériaux/techniques

laiton ; verre ; matière plastique

Description

Sextant en métal muni d'une poignée latérale rectangulaire en plastique marron imitant l'aspect du bois. Le bâti, de forme triangulaire est en laiton peint en noir. L'appareil est doté d'un certain nombre de pièces qui permettent son fonctionnement. Le grand miroir (manquant), la lunette et le petit miroir vont faciliter l'observation de l'astre. Quatre verres colorés carrés sont fixés sous le grand miroir et trois verres colorés ronds sous le petit miroir afin de filtrer la lumière et d'éviter d'être ébloui. La mesure des angles est réalisée grâce à l'alidade munie d'une loupe et prolongée d'un vernier, et au limbe gradué situé dans la partie inférieure de l'appareil

Dimensions

H. 21,8 ; l. 11 ; L. 27

Inscriptions

marque de fabricant ; lieu d'exécution inscrit ; numéro de série

Précision inscriptions

Inscription sur le limbe: LORIEUX . LEPETIT . Sucr . MONTROUGE (Seine) N° 6504

Utilisation/destination

mesure de l'orientation ; transport maritime

Précision utilisation/destination

Le sextant est un instrument servant à la navigation astronomique. Il permet de relever la hauteur angulaire d'un astre au dessus de l'horizon ce qui donne la latitude du point où l'on se trouve. A l'aide d'un chronomètre et d'un sextant il est également possible de faire "le point", c'est-à-dire de déterminer la longitude. Grâce au sextant les deux directions dont on veut observer les angles sont observées en même temps, ce qui rend la mesure à peu près indépendante des mouvements du navire. La mesure est obtenue avec une précision d'environ un ou deux milles marins. Le sextant se tient à la hauteur des yeux et doit être pointé à l'horizon dans la direction de l'astre. L'observation consiste à faire descendre l'image réfléchie de l'astre sur l'horizon et de la faire tangenter l'horizon. La mesure est obtenue après avoir réglé l'angle de l'alidade à l'aide de la vis micrométrique

Période utilisation/destination

19e siècle ; 20e siècle

Etat de conservation

Bon, 20/04/2009

Lieu de conservation

Concarneau ; musée de la Pêche

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété privée personne morale ; don ; musée de la Pêche

Date acquisition

1966

Numéro d'inventaire

1966.7.1

Rédacteur

Rachel Kérébel

Copyright notice

© Concarneau ; musée de la Pêche, 2009, © Direction des Musées de France, 2009

Crédits photographiques

© Rachel Kérébel

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

M0199000226

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77  

Lots de réponses :  


Requête :   ((ingénieur) :AUTR )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0