Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 32
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

L'Amour vainqueur (copie d'après Caravage) ; L'Amour tenant des flèches (titre donné par les anciens catalogues du musée)

Auteur/exécutant

anonyme (auteur) ; CARAVAGE (d'après)

Précision auteur/exécutant

CARAVAGE : Caravaggio, 1565 ; Porto Ercole, 1610 ; nationalité : Italienne

Ecole

Italie

Anciennes attributions

Seul élément matériel, la toile est assez pavimenteuse ce qui correspond à la manière de peintre en Italie au XVIIe (toile lâche qui fait que la couche picturale se morcelle en petits carrés) : il semble donc s'agir d'une copie faite en Italie plutôt qu'en France. Mais c'est un peu tout ce qu'on sait ... (Matthieu Gilles, mars 2015)

Genèse

copie ; oeuvre en rapport

Historique

"L'Amour vainc toute chose (Omnia vincit Amor)" est un sujet qui dérive de Virgile ("Bucoliques", X, 69). La Renaissance avait privilégié une représentation allégorique d'un Cupidon enfant, terrassant le dieu Pan, comme dans la fresque d'Agostino Caracci au palazzo del Giardino à Parme. Cette ancienne iconographie pouvait se lire comme le symbole de la victoire de l'amour sur la sensualité débridée, ou bien comme la domination universelle de l'amour, Pan (dont le nom grec signifie "tout") représentant la nature dans son ensemble. Le Caravage renouvelle complètement l'iconographie traditionnelle du sujet dans son "Amour vainqueur" de 1602, dont l'original, commandé par le marquis Vincenzo Giustiniani, se trouve à la Gemäldegalerie de Berlin. La belle copie ancienne du musée des beaux-arts de Dijon a sans doute été réalisée en Italie-même au vu de la qualité de la toile. Cupidon n'est plus un enfant à l'apparence innocente mais un adolescent au regard provocant. Les objets, amassés en une splendide nature morte, symbolisent la supériorité de l'amour sur le pouvoir (avec la couronne et le bâton de commandement), sur la force (la cuirasse et la couronne de lauriers), sur les arts (le luth, le violon, l'équerre et le compas) ou encore sur le savoir (le livre). Le globe étoilé visible au fond représente sans doute l'universalité de cette domination. Le tableau du Caravage suscita une vive émulation, et le suiveur anonyme du Caravage connu sous le nom de Maître des Jeux reprit les innovations du maître dans son "Amour vainqueur". De son côté, le cardinal Benedetto Giustiniani, frère de Vincenzo, commanda un "Amour divin triomphant de l'Amour profane" au peintre Giovanni Baglione, dont une version est conservée à Rome. Dans ce dernier tableau, Baglione représenta un adolescent proche de celui du Caravage pour symboliser l'Amour profane, terrassé par l'Amour divin en armure, tandis qu'il prêta les traits de son rival à l'ange déchu Lucifer assis au fond à gauche. (Notice de Matthieu Gilles extraite de "Mythes et Légendes en Occident : Collection du Musée du Louvre", Taiwan : Musée National du Palais, 20 janvier 2012-14 mai 2012) ; La copie dijonnaise qui n'a pas été coupée, ne respecte cependant pas la mise en page de l'original (H. 154 x L. 110) conservé aux Staatliche Museen de Berlin, où le peintre a laissé un espace plus grand au-dessus de la tête de l'Amour dont le pied affleure presque au bord de la toile. Dans le tableau de Dijon, le modelé et l'expression sont affadis, tandis que l'éclairage diffère sensiblement, en particulier dans la nature morte. Le tableau aujourd'hui à Berlin, exécuté pour le marquis Vincenzo Giustiniani, fut acquis par le Kaiser Friedrich Museum en 1815. (Notice de Marguerite Guillaume extraite du "Catalogue raisonné du Musée des Beaux-Arts : peintures italiennes", Ville de Dijon, 1980) ; en rapport avec : Caravage, L'Amour vainqueur, Berlin

Période original copié

1er quart 17e siècle

Matériaux/techniques

peinture à l'huile, toile

Description

Peinture à l'huile sur toile ; Cadre en bois doré mouluré

Dimensions

Dimensions Hauteur : 134.4 cm ; Largeur : 96.2 cm ; Dim. hors tout (en cm) HAC 152 LAC 114 EPT 6.8 ; Hauteur (en cm) 134.4 ; Largeur (en cm) 96.2 ; Epaisseur du châssis (en cm) 3 ; Hauteur avec cadre (en cm) 152 ; Largeur avec cadre (en cm) 114 ; Epaisseur totale (en cm) 6.8

Sujet représenté

figure (jeune homme, Eros, allégorie, apothéose, amour, nu, en pied, flèche, instrument à cordes, partition, cuirasse, draperie)

Lieu de conservation

Dijon ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; legs ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date acquisition

1850

Anciennes appartenances

Collection privée, Devosge Anatole

Numéro d'inventaire

CA 646 ; 646 (Cat. 1883) ; 28 (Cat. peint. italiennes 1980)

Exposition

Mythes et Légendes en Occident : Collection du Musée du Louvre, Taiwan : Musée National du Palais, ( 20 janvier 2012-14 mai 2012) (Cat.33 ,p.103 , reprod coul p.102 , p.278 reprod.)
Mythes et légendes en Occident. Exposition du Musée du Louvre 2012, Séoul : Séoul Arts Center, 5 juin - 30 septembre 2012 (n° 35 p. 111, reprod. p. 110, Cat. 35 p. 278)

Bibliographie

Notice des objets d'art exposés au Musée de Dijon, Dijon, Lamarche, 1860 (n°1022 (Copie d'après Le Caravage))
Catalogue historique et descriptif du Musée de Dijon. Peintures, sculptures, dessins, antiquités, Dijon, Rabutôt imp., 1869 (n°1069 (Copie d'après Le Caravage))
Catalogue historique et descriptif du Musée de Dijon. Peintures - Sculptures - Dessins - Antiquités - Collection Trimolet, Dijon, 1883 (n°646 (Copie d'après Le Caravage))
Magnin (Jeanne), La peinture au Musée de Dijon, Dijon, 1914 (1918 sur la couverture) (n° 646 p.71 (Copie d'après Le Caravage))
Magnin (Jeanne), Picture in the Museum of Dijon, Dijon, 1914 (1915 sur la couverture) (n°646 p.71 (Copie d'après Le Caravage))
Magnin (Jeanne), La peinture au Musée de Dijon, 3e éd. revue et complétée, Besançon, 1933 (n° 646 p.66 (Copie d'après Le Caravage))
Guillaume (Marguerite), Catalogue raisonné du musée des beaux-arts : peintures italiennes, Ville de Dijon, 1980 (n°28 p. 18, reprod. (d'après Le Caravage))

Rédacteur

Creuzet Laurent ; Bardin Dominique

Copyright notice

© Dijon, musée des beaux-arts, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© Jay

 

Renseignements sur le musée

 

01370006158

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42  

Lots de réponses :  


Requête :   ((AMERIGHI Caravagio) :AUTR )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0