Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 27
Domaine

estampe

Titre

La pénitence de saint Jean Chrysostome

Auteur/exécutant

CRANACH Lucas le Vieux (graveur)

Précision auteur/exécutant

CRANACH : Kronach, 1472 ; Weimar, 1553 ; nationalité : Allemande

Ecole

Allemagne

Période création/exécution

1er quart 16e siècle

Millésime création/exécution

1509

Historique

Cranach l'Ancien, en 1509, à l'instar de Dürer vers 1497, aborde la figure de saint Jean Chrysostome dans une gravure sur cuivre - la plus grande de son répertoire -, en se fondant sur un récit apocryphe de la fin du XVe siècle qui, par son caractère étrange, exerça une grande fascination. Saint Jean Chrysostome, l'un des quatre grands docteurs de l'Eglise grecque, est né à Antioche, de parents chrétiens, entre 344 et 354. Vingt-cinq années s'écoulent entre son baptême en 372, l'entrée au couvent, la prêtrise en 386 et sa consécration en 398 en qualité de patriarche de Constantinople. Ses talents de prédicateur lui valent le surnom de " Bouche d'or " - du grec Chrysostome -, mais lui attirent haines et calomnies puisque sa sévérité excessive et sa dénonciation des moeurs des personnages des plus hautes sphères vont se solder, à la suite des intrigues de l'impératrice Eudoxie, par un bannissement et un exil en Arménie, puis en Cappadoce, où il meurt d'épuisement en 407. La présente gravure met en scène un épisode singulier qui s'est répandu à l'époque moderne et prête au personnage de saint Jean Chrysostome vivant en reclus dans une grotte le délit d'avoir séduit la fille d'un empereur venue lui demander l'asile lors d'un orage. Pour effacer toutes traces de son acte, il précipite du haut d'un rocher la jeune femme et l'enfant qu'elle avait mis au monde. Persuadé de les avoir tués, il est rongé de remords et se condamne des années durant à faire pénitence, nu et à quatre pattes tel un animal, jusqu'au jour où les parents de la jeune fille le retrouvent, ainsi que la toute jeune mère et son enfant, miraculeusement sortis indemnes de la chute censée les avoir anéantis. Chez Cranach l'Ancien comme chez Dürer, le récit légendé du saint pénitent est traité en filigrane à l'arrière-plan de la gravure : l'homme réduit à ramper dans la forêt est assimilé à l'homme sauvage que Cranach illustrera à nouveau vers 1512 dans le bois gravé du Loup-Garou (B. 115 ; cat. 119). Le véritable sujet de la présente gravure se trouve être la jeune femme nue qui enlace tendrement son enfant endormi au premier plan. L'harmonieuse simplicité qui se dégage de cette fusion entre la " nature naturante ", les animaux et les deux êtres crée, à l'opposé d'une vision moralisatrice du péché, l'image d'un paradis où l'innocence originelle serait retrouvée. (Anny Claire Haus)

Matériaux/techniques

papier (filigrané), burin

Dimensions

Hauteur de l'oeuvre en cm 25.8 ; Largeur de l'oeuvre en cm 20.1 cm ; Hauteur de la feuille en cm 25.8 ; Largeur de la feuille en cm 20.2

Inscriptions

monogramme, date

Précision inscriptions

monogramme, date : encadrant le serpent ailé, sur une tablette : LC 1509 ; filigrane : non identifié

Sujet représenté

scène (femme, nu, enfant, sommeil, saint Jean Chrysostome : pénitence, homme, nu, à quatre pattes, cerf) ; fond de paysage

Lieu de conservation

Strasbourg ; cabinet des estampes et des dessins

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; ancien fonds ; Strasbourg ; cabinet des estampes et des dessins

Date acquisition

date d'acquisition inconnue

Numéro d'inventaire

77.005.0.78 ; 77.R.2009.0122 (N° récolement)

Exposition

STRASBOURG, Attraits subtils, 2007-2008 (Palais Rohan, galerie Heitz)

Bibliographie

cat. expo STRASBOURG, Attraits subtils, 2008 (p. 204-205)
Hommeanimal. Histoires d'un face à face, cat. expo, Strasbourg, musée archéologique, galerie Heitz, musée de l'Oeuvre Notre-Dame, Musée d'art moderne et contemporain, 7 avril 2004-4 juillet 2004, Musées de Strasbourg, Adam Biro, 2004 (Franck Muller in cat. exp. Strasbourg 2004, p. 114, n°III.28)
VORAGINE J. de, La Légende dorée 2000 (t. I, p. 136-140)
DUCHET-SUCHAUX, G. La Bible et les Saints, 1994 (p. 194-195)
KELLER, H., Reklams Lexikon, 1987 (p. 320-321)
cat. expo BALE, Lukas Cranach, 1974 (t. I, p. 593-594 ;)
cat. expo VESTE COBOURG, Lucas Cranach, 1972 (p. 13, n°1, ill)
Adam BARTSCH, Le Peintre graveur, Leipzig, 1866-1876 20, in 12° (T.VII n°1)

Copyright notice

© Strasbourg ; cabinet des estampes et des dessins, © Service des musées de France, 2013

Crédits photographiques

© BERTOLA

 

Renseignements sur le musée

 

00130065655

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60  

Lots de réponses :  


Requête :   ((CRANACH Lucas l''Ancien) :AUTR )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0