Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 135
Domaine

estampe

Dénomination

série (16, élément) ; élément d'ensemble

Titre

L'Apocalypse (15) : La prostituée de Babylone

Auteur/exécutant

DURER Albrecht

Précision auteur/exécutant

DURER : Nuremberg, 1471 ; Nuremberg, 1528 ; nationalité : Allemande

Ecole

Allemagne

Période création/exécution

4e quart 15e siècle

Millésime création/exécution

1496 ; 1497

Historique

Dürer, dans l'avant-dernière feuille de l'Apocalypse, ayant volontairement laissé de côté le récit concernant " les sept anges aux sept coupes en or remplies de la colère divine " qui répandirent les sept fléaux (chapitre 15, versets 6-7), passe directement aux chapitres dix-sept, dix-huit et dix-neuf, mettant en scène un condensé de la chute de Babylone et du châtiment qui lui est réservé. Un ange dans le ciel vient montrer à saint Jean " le jugement de la Prostituée fameuse, assise au bord des grandes eaux " (17, verset 1), et indique de la main gauche la ville embrasée à l'arrière-plan, selon le passage dans la Bible, " [.] des plaies vont fondre sur elle : peste, deuil et famine ; elle sera consumée par le feu. " (18, verset 8). Les flammes sont sur le point d'atteindre la grande Prostituée, qui apparaît à droite de l'image, sous les traits d'une séduisante jeune femme aux charmes mis à nu, et dont la coiffure et les atours évoquent une courtisane vénitienne, telle que Dürer avait pu en rencontrer et dessiner lors de son premier séjour dans la ville des Doges entre 1494 et 1495, comme en témoigne un dessin de 1495 conservé à L'Albertina à Vienne (W. 69), et dont l'artiste s'est vraisemblablement souvenu au moment de représenter la Prostituée de Babylone. Selon le récit biblique, celle-ci arrive, assise sur le dos d'un monstre polycéphale, en fait la fameuse " Bête écarlate couverte de titres blasphématoires et portant sept têtes et dix cornes " (17, verset 3). Le " Sept " considéré comme un chiffre symbolique de totalité, est clairement associé à la ville de Rome, ainsi suggérée dans le texte : " les sept têtes, ce sont sept collines sur lesquelles la femme est assise " (17, verset 9). Aussi la " Bête écarlate " est-elle probablement une allusion à l'un de ses dirigeants sanguinaires, tel l'empereur Néron. A l'instar de la Bête, la femme apparaît " vêtue de pourpre et d'écarlate " et tient " à la main une coupe en or, remplie d'abominations et des souillures de sa prostitution " (17, verset 4), plus précisément pleine " du sang des saints et du sang des martyrs de Jésus " (17, verset 6), l'antinomie parfaite du calice recueillant le sang de l'Agneau de la feuille précédente. Confronté à la représentation de la couleur rouge, voire de toute une gamme de rouges allant du pourpre à l'écarlate, les plus explosives et connotées de surcroît, et tout à l'opposé du noir et blanc de la gravure, Dürer une nouvelle fois révèle son talent exceptionnel à transposer la richesse de ces somptueux coloris en matière précieusement ornée, perceptible notamment dans la coiffure, la parure et la pièce d'orfèvrerie luxueusement ouvragée. Face à la grande Prostituée, " les rois de la terre [qui] ont forniqué avec elle, et les trafiquants de la terre [qui] se sont enrichis de son luxe effréné. " (18, verset 3). Ce groupe de personnages vêtus avec ostentation, à la fois médusés, fascinés et contrariés, représente les profiteurs du système liés par leurs pratiques malhonnêtes à la Prostituée fameuse, dont la chute, par conséquent, signifie aussi la fin de leur fortune douteuse. Le chapitre 18 exprime, en effet, la triple lamentation sur Babylone des rois de la terre (versets 9-10), des marchands de la terre (versets 11-17) et des navigateurs (versets 17-19). Dans le ciel, un deuxième ange portant une grosse meule, s'apprête à la jeter dans la mer afin de faire disparaître à jamais Babylone et ses adeptes (18, verset 21). Les festons de nuées s'entrouvrent à gauche pour laisser passer un cavalier harnaché, ayant pour nom " Fidèle et Vrai " (19, verset 11), et qui monte un cheval blanc appelé " le Verbe de Dieu " (19, verset 13), tandis que " les armées du ciel le suivaient sur des chevaux blancs, vêtues de lin d'une blancheur parfaite " (19, verset 14) ; " le lin, [étant] en effet, les bonnes actions des saints " (19, verset 8).

Matériaux/techniques

papier vergé (filigrané)

Description

gravure sur bois

Dimensions

Hauteur de l'oeuvre en cm 39 ; Largeur de l'oeuvre en cm 27.6 ; Hauteur de la feuille en cm 39.5 ; Largeur de la feuille en cm 28.2

Inscriptions

monogramme ; inscription ; tampon

Précision inscriptions

monogramme, devant en bas : AD ; filigrane : " tour " in Briquet, 1907, tome IV, n° 15 863. ; inscription manuscrite au crayon : B. 73 ; B. 73 ; n° 1080 28.11.92 Mayer ; 2. ; tampon, derrière, marque circulaire : KUPFERSTICH SAMMLUNG STRASSBURG

Sujet représenté

scène biblique (vision, saint Jean, ange, Jugement dernier, femme : prostituée : assis : dragon)

Lieu de conservation

Strasbourg ; cabinet des estampes et des dessins

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; ancien fonds ; Strasbourg ; cabinet des estampes et des dessins

Date acquisition

date d'acquisition inconnue

Numéro d'inventaire

77.989.0.26 ; 77.R.2009.0015 (N° récolement)

Exposition

STRASBOURG, Attraits subtils, 2007-2008 (Galerie Heitz, Palais Rohan)

Bibliographie

cat. expo STRASBOURG, Attraits subtils, 2008 (p. 50-51)
catalogue établi par Sophie Renouard de Bussiere (Paris, Petit Palais, 1996, p. 66, n° 22.)
cat. expo KARLSRUHE, A. Dürer .Druckgraphik, 1994 (Karlsruhe, Staatliche Kunsthalle, 1994, p. 77, H 4.15)
BRIQUET C. M., Les Filigranes, 1907 (Briquet, 1907, tome IV, n° 15 863. )

Copyright notice

© Strasbourg ; cabinet des estampes et des dessins, © Service des musées de France, 2013

Crédits photographiques

© BERTOLA

 

Renseignements sur le musée

 

00130072495

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200  

Lots de réponses :  

1-200  201-361 


Requête :   ((DURER Albrecht) :AUTR )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0