Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 4
Domaine

manuscrit ; histoire

Dénomination

lettre

Auteur/exécutant

HEIDERSCHEID René

Précision auteur/exécutant

Fontenay-aux-Roses, 1898 ; ?, 1960

Lieu création / utilisation

France, Loire-Atlantique, Saint-Nazaire (lieu d'exécution, lieu d'utilisation)

Période création/exécution

4e quart 19e siècle ; 1ère moitié 20e siècle

Epoque/style/mouvement

époque troisième République

Matériaux/techniques

papier ; encre

Description

Lettre manuscrite à l'encre turquoise. René Heiderscheid écrit à son ami Charles Noirot depuis Saint-Nazaire. Il dit être en très bonne forme et évoque un voyage dans un train communal dans lequel l'éclairage était défaillant.

Dimensions

L. 31 ; l. 20,5

Inscriptions

date ; texte

Précision inscriptions

recto : Saint-Nazaire le 27 mars / Mon cher Charles ! / Je m'empresse de t'envoyer de mes / nouvelles, qui sont, crois le epatantes(sic) / je suis avec ma fiancée a(sic) St Naz / comme je l'avais prevu(sic) et très / bien comme je n'osais le croire. / En un mot tout va bien, si bien : / que je ne serai pas lundi au / rencart par nous, fixé. / Mais dis ! si tu peux me faire / verso : parvenie le panetot(?) de cuir tu / me rendras service. Tu n'as / qu'a(sic) le laisser au 111 Rue de / Courcelles où je passerai le / prendre Mardi ou Mercredi / suivant le jour que je partirai / de St Naz où je suis comme / un coq en pâte. / La perme va passer avec / rapidité et si ce n'était mes / parents je resterais là. / Enfin je comte sur toi hein ! / Et la tôle comment que ça se goupille / vous avez dit recevoir mes cartes de Montchateau / recto, feuillet 2 : ou(sic) j'ai eu le plaisir d'attendre quelques / chose comme deux heures ! / Mais quelle fut ma surprise ; ce fut / de constater que ce petit train communal / avait ses lampadaires, qui n'éclairaient / pas, avec leur pâle lumière. / étaient encore passés a(sic) la fuschine / un genre de bleu de methylène qui faisait / que l'on pouvait embrasser sa voisine sans / qu'elle s'en appercu(sc). / Je te quitte. Mercredi je passerai / 111 Rue de Courcelles / et en attendant je t'en serre / cinq de toutes coeurs(barré) mes forces / René / Bien le bonjour a(sic) toute l'équipe / de tisanes(?)

Utilisation/destination

correspondance

Précision utilisation/destination

Lettre de René à Charles ; 27/03/....

Etat de conservation

Correct ; Complet ; 23/07/2012

Lieu de conservation

Nuits-Saint-Georges ; musée municipal

Statut juridique

propriété de la commune ; don ; Nuits-Saint-Georges ; musée municipal

Date acquisition

1992/07/30

Anciennes appartenances

NOIROT Félix ; Provenance : collection privée

Numéro d'inventaire

92.12.294

Rédacteur

Etienne BRETON ; Alexandra BALLET

Copyright notice

© Nuits-Saint-Georges, musée municipal, 2009, © Service des musées de France, 2015

Crédits photographiques

© Nuits-Saint-Georges, musée municipal

 

Renseignements sur le musée

 

M0144004140

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18  

Lots de réponses :  


Requête :   ((HEIDERSCHEID René) :AUTR )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0