Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 404
Domaine

peinture

Dénomination

tableau

Titre

Le Serpent d'airain

Auteur/exécutant

PERRIER François (peintre, attribué) ; PERRIER Guillaume (peintre, attribué)

Précision auteur/exécutant

PERRIER François : Saint-Jean-de-Losne (?), 1594 (?) ; Paris, 1650 ; nationalité : Française
PERRIER Guillaume : Mâcon, 1600 vers ; Lyon, 1656 ; nationalité : Française

Ecole

France ; France

Anciennes attributions

Doute sur attribution ;

Période création/exécution

1ère moitié 17e siècle

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

S. Laveissière : a fait acheter un tableau de G. Perrier à Lyon, signé : Sainte Cécile et signale qu'à Notre-Dame de Beaune se trouve un tableau de l'artiste. A donné références du conservateur du Fogg, L. Clark Jr. ; Le tableau fut inventorié par Jeanne et Maurice Magnin sous le nom de François Perrier, attribution rejetée par J. Thuillier, qui n'y voyait qu'une copie ancienne ou une oeuvre d'atelier. G. Chomer, quant à lui, a proposé une attribution à Guillaume Perrier et a resitué cette composition dans l'oeuvre peint de l'artiste. Celui-ci exécuta vers 1642 des tableaux pour la sacristie des Minimes de Lyon, parmi lesquels figurait un Moïse et le serpent d'airain, réapparu sur le marché de l'art en 1986, et dont la version du musée Magnin est une variante, sans doute une réplique (Chomer, 1991 (1992), p. 526-528, fig. 17). Des analogies stylistiques sont à relever avec la composition de la cathédrale Saint-Vincent de Mâcon peinte par Perrier, Saint Vincent meurt de ses blessures (dépôt au musée des Ursulines de Mâcon, inv. A. 126). Le thème du serpent d'airain fut souvent traité au XVIIe siècle. Le musée des Beaux-Arts de Nîmes acquit en 1994 un tableau sur le même sujet, attribué par B. Brejon de Lavergnée à Nicolas Chaperon (voir Laveissière, 1999, n° 50, repr.). Alvin Clarck attribue l'oeuvre à François Perrier, car il en reconnaît la composition, et ne voit pas pourquoi Guillaume aurait exécuté une oeuvre non composée par lui à une période tardive de sa carrière (communication orale, mars 2008).

Matériaux/techniques

peinture à l'huile ; bois

Dimensions

dimensions en m : Hauteur 0.738 ; Largeur 1.040

Inscriptions

étiquette

Précision inscriptions

De la main de M. Magnin : François Perrier/ Saint Jean de Losne ou Mâcon ? 1590 - Paris 1656/ Le Serpent d'airain ; Etiquette Chenue, annotée par M. Magnin : Exposition du Paysage français de Poussin à Corot, Paris , Petit Palais, mai-juin 1925 n° 252

Sujet représenté

scène biblique (Moïse, serpent, prodige, Israël, cadavre, mort) ; fond de paysage

Etat de conservation

Bon état ; Fragilité

Source sujet représenté

Ancien Testament ; Exode

Lieu de conservation

Dijon ; musée national Magnin

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de l'Etat ; legs ; musée national Magnin

Date acquisition

1938

Anciennes appartenances

Magnin Maurice

Numéro d'inventaire

1938 F 781

Exposition

Le paysage français de Poussin à Corot, Paris, Petit Palais, 1925 (n° 252 (Francois Perrier))
Restaurations et réserves. Peintures françaises du XVIIe au XIXe siècle, Dijon, musée Magnin, 2000-2001 ((sans cat.))

Bibliographie

J. Magnin, Musée Magnin. Peintures et dessins de l'école française, Dijon, 1938 (n° 781 (F. Perrier))
E. Schleier, "Quelques tableaux inconnus de François Perrier à Rome", Revue de l'Art, n° 18, 1972, p. 39-46 (p. 41 (F. Perrier))
J. Thuillier, "Musée des Beaux-Arts de Dijon. Deux tableaux de F. Perrier", Revue du Louvre, n° 4-5, 1972, p. 307-314 (p. 307, note n° 1 (rejeté))
B. Bobrie, Tableaux et dessins français du XVIIe siècle du musée Magnin. Peintres nés avant 1650, mémoire de maîtrise sous la direction d'A. Schnapper, université de Paris IV, 1986 (n° 33 p. 44 (F. Perrier))
G. Chomer, "Les Perrier à Lyon : nouvelles données", Simon Vouet. Actes du colloque international, Paris, Galeries nationales du Grand Palais, 1991 (1992), p. 509-529 (p. 527, fig. 18 (G. Perrier))
S. Laveissière in cat. exp. Nicolas Chaperon 1612-1654/1655, Nîmes musée des Beaux-Arts, juillet-septembre 1999 (p. 188 (G. Perrier))
L. Starcky, Dijon musée Magnin. Les Peintures françaises, catalogue sommaire illustré, préface d'Emmanuel Starcky, avec la participation d'Hélène Isnard, Paris, 2000 (n° 404, p. 154 repr. (attribué à G. Perrier))
Alvin L. Clark, Jr., François Perrier. Les premières oeuvres de Lanfranco à Vouet, Paris, galerie Coatalem 2001 (p. 93, fig. 11 a et b (attribué à F. Perrier))
F. Cousinié, Sébastien Bourdon : tactique des images, Paris, 2011 (p. 87 (F. ou G. Perrier))

Copyright notice

© Dijon, musée national Magnin, © Service des musées de France, 2016

Crédits photographiques

© Réunion des musées nationaux-Grand Palais (musée Magnin) / Michel Urtado ; utilisation soumise à autorisation

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site complémentaire

site du musée

 

50110000850

Notices :  

401   402   403   404   405   406   407   408  

Lots de réponses :  

1-200  201-400  401-408 


Requête :   ((PERRIER François) :AUTR )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0