Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 109
Domaine

archéologie ; sculpture

Dénomination

statue monumentale ; tête

Titre

Tête dite de « Caracalla jeune »

Lieu création / utilisation

France, Alsace (lieu de création)

Période création/exécution

1er quart 3e siècle

Historique

« couche de remblai postérieur à l'incendie de 235 »

Découverte/collecte/récolte

France ; Bas-Rhin ; Strasbourg (lieu de découverte) ; fouilles ; (1951, date de découverte) ; (HATT Jean-Jacques, découvreur)

Précision découverte/collecte

La sculpture a été découverte le 15 octobre 1951 dans une couche de remblai postérieure à l'incendie de 235 après J.C. lors de travaux de reconstruction dans la partie nord-ouest de la place Gutenberg, au n° 9 (actuel Crédit Commercial de France). La pièce, mise en dépôt à la banque du Crédit Commercial de France en 1951, a été réintégrée dans les collections du musée en 2012.

Matériaux/techniques

grès (gris), ronde-bosse

Description

Tête de personnage masculin en ronde-bosse, brisée au niveau du cou ; le nez comporte un important éclat et la joue droite est marquée d'une longue fissure de la pierre. Le visage juvénile et joufflu, aux yeux profondément enfoncés dans les orbites, est encadré par une chevelure traitée en mèches bouclées irrégulières, mais laissant les oreilles bien dégagées. Cette sculpture a été identifiée par L. Buddé, spécialiste allemand de l'iconographie sévérienne, comme un portrait du jeune empereur Caracalla (211-217 après J.-C.). Né à Lyon en 188, il est associé au pouvoir impérial par son père Septime Sévère en 196, à l'âge de huit ans, et restera toute sa vie très attaché à la Gaule. À partir de 213, il mène une campagne victorieuse contre les Alamans sur le Rhin et le Danube et la présence de monuments le représentant dès son plus jeune âge (au moment de son association au trône ?) dans le camp légionnaire d'Argentorate est ainsi parfaitement plausible.

Dimensions

Hauteur en cm 18 ; Largeur en cm 15 ; Epaisseur/Profondeur en cm 15

Sujet représenté

portrait (Caracalla, homme)

Etat de conservation

Etat moyen ; Incomplet

Lieu de conservation

Strasbourg ; musée archéologique

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; Strasbourg ; musée archéologique ; classé MH

Date acquisition

1951 entrée matérielle

Numéro d'inventaire

MAS 51.378

Bibliographie

BAUDOUX, Juliette, FLOTTE, Pascal, FUCHS, Mathieu, WATON, Marie-Dominique, Carte archéologique de la Gaule - Strasbourg 67/2, Pré-inventaire archéologique publié sous la responsabilité de Michel PROVOST, 2002 (p. 313, fig. 276)
TOURSEL-HARSTER, Dominique, BECK, Jean-Pierre, et BRONNER, Guy, Dictionnaire des Monuments Historiques d'Alsace, ed. Nuée Bleue, Strasbourg, 1995 (p. 526)
HATT, Jean-Jacques, Sculptures antiques régionales, Strasbourg, Paris, éd. RMN, 1964 ( Inventaire des collections publiques françaises, t. 9) ( n° 76)
HATT, Jean-Jacques, "Zehn Jahre archäologischer Forschung im Elsass (1946-1956)", Germania, t. 37, cahier 1-4, 1959, p. 223-237 (p. 1-4)
Dernières Nouvelles d'Alsace ("Neue römische Entdeckungen unter dem Gutenbergplatz", Dernières Nouvelles d'Alsace, 13 décembre 1957)
HATT, Jean-Jacques, "Observations sur quelques sculptures gallo-romaines du Musée de Strasbourg", Revue archéologique de l'Est, t. VIII, fasc. 1-2, janvier-juin 1957, p. 75-78 (p. 77, fig. 19 (comparaison des profils de Caracalla et de Junon))
HATT Jean-Jacques, "XVIIIe circonscription", Gallia, t. 11, fasc. 1, 1953, p. 148-155 (p. 149 et fig. 4)
HATT, Jean-Jacques, "Une stèle à quatre divinités découverte à l'angle Nord-Ouest de la place Kléber", Cahiers alsaciens d'archéologie, art et histoire, n° 134, 1954, p. 57-70 (p. 62, fig. 5)
HATT, Jean-Jacques, "Une tête de Caracalla découverte à Strasbourg", Cahiers alsaciens d'archéologie, art et histoire, n° 132, 1952, p. 88 (p. 88)
BRAEMER, F., "Découverte d'une tête d'enfant à Strasbourg", Bulletin de la Société Nationale des Antiquaires de France, Paris, 1950-1951 (p. 221)

Rédacteur

SCHNITZLER Bernadette ; OSTHEIMER Florent

Copyright notice

© Strasbourg, musée archéologique, © Service des musées de France, 2018

Crédits photographiques

© Musées de Strasbourg, M. Bertola

 

Renseignements sur le musée

 

00150030468

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152  

Lots de réponses :  


Requête :   ((Strasbourg) :DECV )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0