Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 136
Domaine

archéologie ; sculpture ; épigraphie ; romain ; croyances - coutumes

Dénomination

stèle ; monument funéraire

Titre

Monument funéraire de Caius Largennius

Période création/exécution

1er quart 1er siècle

Epoque/style/mouvement

époque romaine

Historique

Sous le règne de Tibère ; inv. 30374 et 30375 : rapports sur la découverte

Découverte/collecte/récolte

France ; Alsace ; Bas-Rhin ; Strasbourg (lieu de découverte) ; travaux de construction ; (1878, date de découverte) ; (STRAUB Alexandre (Chanoine) découvreur)

Précision découverte/collecte

Strasbourg-Koenigshoffen La stèle a été découverte le 30 mars 1878, lors de la construction d'une cave de l'immeuble Veith et Robin, presqu'à l'entrée de Koenigshoffen, à gauche de la route de Paris, entre le n° 27 et le n° 29. Elle était couchée à plat, sur le sol, à 1,65 m de profondeur. La découverte a été signalée à la SCMHA (chanoine Straub) par M. le Dr. Mans, commissaire central, par un rapport en date du 4 avril 1878. Straub, Petiti et Mitscher se rendirent sur place et acquirent la stèle pour le musée de la Société.

Matériaux/techniques

calcaire, bas-relief, gravé

Description

Le défunt est représenté à mi-corps, en costume militaire, debout dans une niche à sommet cintré. Celle-ci est surmontée d'un fronton triangulaire, décoré d'une rose sur fond de feuillage, supporté par deux séries de colonnettes superposées. Au-dessus, sont sculptées des palmettes stylisées en acrotères, roses et feuillages. Le légionnaire Largennius porte une tunique à manches courtes et un manteau à capuchon, couvrant les épaules et retombant en plis sur la poitrine, tout en dégageant le buste et en laissant les pièces d'armement bien visibles. À la taille, deux gros ceinturons supportent une épée (à droite) et un poignard (à gauche), armes emblématiques du légionnaire qu'il est de règle de faire figurer sur toutes les stèles de soldats du Ier siècle. Au milieu de l'abdomen, un tablier formé de lanières de cuir lestées par des pendentifs en métal protège le ventre. Le visage est imberbe, encadré d'une chevelure à mèches parallèles régulières. Le personnage tient de la main gauche un rouleau, de la droite un pan de son manteau. Une tablette, contenant probablement son testament ou les ordres de service quotidiens, est glissée dans la ceinture. L'inscription est placée dans un cartouche rectangulaire mouluré sur trois côtés et dont la bordure supérieure est interrompue par le tablier en lanières de cuir.

Dimensions

Hauteur en cm 150 ; Largeur en cm 67 ; Epaisseur/Profondeur en cm 21

Inscriptions

inscription funéraire (latin)

Précision inscriptions

inscription funéraire : C LARGENNIVS / C FAB LVC MIL / LEG II . SCAEVAE / AN XXXVII STIP / XVIII H. S. E. : C(aius) Largennius/ C(aii filius) Fab(ia tribu) Luc(a) Mil(es)/ leg(ionis) II (centuriae) Scaevae/ An(norum) XXXVII stip(endiorum)/ XVIII h(ic) s(itus) e(st), traduction : Caius Largennius, fils de Caius, de la tribu Fabia, originaire de Lucques, soldat de la 2e légion, de la centurie de Scaeva, âgé de 37 ans, ayant servi 18 ans dans l'armée, repose ici.

Utilisation/destination

pratique funéraire

Etat de conservation

Bon état

Lieu de conservation

Strasbourg ; musée archéologique

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; Strasbourg ; musée archéologique

Numéro d'inventaire

MAS 2431 ; 5495 (Espérandieu) ; 5978 (CIL, tome XIII)

Exposition

12. Aux origines de Strasbourg, exposition des Musées de la Ville de Strasbourg, Strasbourg, 1988

Bibliographie

FORTIER, Jacques, "Un légionnaire venu de Toscane", Dernières Nouvelles d'Alsace, vendredi 28 juillet 2017, p. 16
BAUDOUX, Juliette, FLOTTE, Pascal, FUCHS, Mathieu, WATON, Marie-Dominique, Carte archéologique de la Gaule - Strasbourg 67/2, Pré-inventaire archéologique publié sous la responsabilité de Michel PROVOST, 2002 (p. 474-475, fig. 528)
SCHNITZLER, Bernadette, Cinq siècles de civilisation romaine en Alsace, Strasbourg, éd. Les Musées de la Ville de Strasbourg, 1996 (Les collections du Musée Archéologique, t. 4) (p. 98, n° 1)
Archéo , l'encyclopédie de l'archéologie , à la recherche des civilisations disparues ( 13 tomes - complet ) : I. Egypte (1) ; II. Egypte (2) ; III. Proche-Orient ; IV Grèce (1) ; V. Grèce (2) ; VI. Italie et Rome ; VII. Italie et Afrique du Nord Romaine ; VIII L'Europe, de la préhistoire à l'époque romaine ; IX. L'Asie ; X. L'Amérique ; XI. et XII. Le grand guide archéologique de la France ; XIII. Dossiers (dossiers 1 à 6), éd. Atlas, 1987-1989 (n° 178/18, 1989, p. 344)
-12. Aux origines de Strasbourg, cat. expo., Musées de la Ville de Strasbourg, Strasbourg, 1988 (p. 138, n° 64 (notice BS), et photo de couverture)
SCHNITZLER, Bernadette, "Les nécropoles gallo-romaines de Strasbourg. Etat des recherches en 1986", Annuaire Amis du Vieux Strasbourg, 1988, p. 47-58 (p. 47-58, pl. III, n° 3)
SCHNITZLER, Bernadette , "La stèle funéraire du vétéran Quintus Sertorius, de la seconde légion Auguste", La revue du Louvre et des Musées de France, n° 3, 1988, p. 29-32, voir (p. 30, n° 2)
Dernières Nouvelles d'Alsace, Fiches Reflets (n° 68)
SCHNITZLER, Bernadette, SCHNEIDER, Malou, Le musée archéologique de Strasbourg, éd. Musées de Strasbourg, 1985
HATT, Jean-Jacques, "Observations sur quelques critères techniques pour le classement et l'étude des sculptures gallo-romaines de Strasbourg", Cahiers alsaciens d'archéologie, d'art et d'histoire, t. XXVI, 1983, p. 39-54 (p. 40 et fig. 1 et 5 à 7)
HATT, Jean-Jacques, "Strasbourg romain", dans LIVET, Georges, RAPP, Francis (dir.), Histoire de Strasbourg des origines à nos jours, vol. I. Strasbourg des origines à l'invasion des Huns, Strasbourg, éd. DNA 1980, p. 75-296 (p. 85, fig. 20)
HATT, Jean-Jacques, Celtes et Gallo-romains, Genève, éd. Nagel, 1970 (ill. 72)
HATT, Jean-Jacques, Sculptures antiques régionales, Strasbourg, Paris, éd. RMN, 1964 ( Inventaire des collections publiques françaises, t. 9) (n° 1)
HATT, Jean-Jacques, "Observations sur quelques sculptures gallo-romaines du musée de Strasbourg", Revue Archéologique de l'Est et du Centre-Est, t. VI, 1955, p. 124-134, fig. ; t. VII, 1956, p. 114-129 ; t. VIII, 1957, p. 75-87 (t. VI, 1955, p. 126-127, fig. 10)
FORRER Robert, De quelques sépultures romaines à incinération trouvées à Strasbourg, Krematorium, organe officiel de la Société pour la propagation de l'incinération de la région Est, n° 9, 1929, p. 7-8 (fig. 2)
ESPERANDIEU, Emile, Recueil général des bas-reliefs, statues et bustes de la Gaule romaine, Paris, Imprimerie nationale, 1927 (n° 5495)
HENNING, Rudolf, Denkmäler der elsässischen Altertumssammlung zu Strassburg i. Els., Strasbourg, 1912 (p. 51, pl. XLVIII, n° 1)
Corpus des Inscriptions Latines, t. XIII, 3, 2, 1906 (n° 5978)
MICHAELIS, Adolf, Handbuch der Kunstgeschichte, I, 1904 (p. 438)
Bulletin de la Société pour la Conservation des Monuments historiques d'Alsace, 2e série, X, 1879 (Séance du comité du 1er juillet 1878, p. 331)
STRAUB, A., "Rapport sur les antiquités romaines découvertes à Koenigshoffen près Strasbourg, notamment en mars et avril 1878", Bulletin de la Société pour la Conservation des Monuments historiques d'Alsace, 2e série, t. X, 1879, p. 330-346 (p. 331 et planche hors texte)
BONE, Carl, "Die Grabsteine der legio secunda (augusta) in Ober-Germanien;", Jahrbücher des Vereins von Alterthumsfreunden im Rheinlande, Heft LXVI, Bonn, 1879, p. 70-76 (p. 72)
STRAUB Alexandre, Les antiquités gallo-romaines de Koenigshoffen, Strasbourg, 1878 (p. 7-9 et pl. hors texte)
Bulletin Monumental, XLIV, 1878 (p. 391)
Catalogue d'exposition Vivre à Koenigshoffen à l'époque romaine. Un quartier civil de Strasbourg-Argentorate du Ier au IVe siècle après J.-C. Collection Fouilles récentes en Alsace, Tome 10. Sous la direction de Bernadette SCHNITZLER et de Pascal FLOTTE. Edition des Musées de Strasbourg, 2017 (p. 30 et 31, n° 5)

Rédacteur

SCHNITZLER Bernadette ; OSTHEIMER Florent

Copyright notice

© Strasbourg, musée archéologique, © Service des musées de France, 2018

Crédits photographiques

© EHRHART, © FRANZ , © BACHER, © PLISSON

 

Renseignements sur le musée

 

00150063618

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152  

Lots de réponses :  


Requête :   ((Strasbourg) :DECV )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0