Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 7
Domaine

arts décoratifs

Dénomination

burette

Auteur/exécutant

GIBOIN Nicolas Jean Alphonse

Précision auteur/exécutant

La Valette, 1828 ; Libourne, 1921
A l'âge de 23 ans, Nicolas Giboin, fils de médecin parisien, entre en tant que surnuméraire au Ministère des Finances. En 1865, il embarque pour le Mexique à bord du bateau Le Nouveau Monde, en qualité de Payeur adjoint attaché à la Trésorerie du corps expéditionnaire du Mexique. Il est de retour à Paris en 1867. Sa carrière administrative se poursuit alors sans incident majeur. En 1881 -il a alors 53 ans- il épouse Augustine Proche. Nommé Percepteur en 1883, il prend sa retraite en 1892 et apparaît sur les listes électorales de Libourne à partir de 1894. Il possède une propriété, héritée de sa mère, à Génissac, canton de Branne (Gironde). D'abord domicilié rue Orbe à Libourne, il s'installe à partir de 1907 rue Jean-Jacques Rousseau. L'employé au Ministère des Finances a commencé parallèlement une carrière artistique. Il est vraisemblable que Giboin fréquente à Paris, dès le début des années 1860, non seulement le milieu de la peinture moderne mais également celui des artistes émailleurs en vogue, tels Brocard ou Deck qui redécouvrent dans les formes et les procédés de décoration du Proche-Orient, de nouveaux moyens d'expression. Il est également collectionneur de peintures, dessins et gravures. Toutefois, c'est lorsqu'il prend sa retraite à Libourne qu'il développe et met en pratique ses connaissances techniques de l'émail sur verre. Il installe un four dans sa maison et se lance dans une production de grande exigence. La fabrication des émaux sur verre présente en effet bon nombre d'obstacles. Les émaux utilisés par Giboin consistent généralement en un mélange de flux de verre incolore (cristal à très bas point de fusion et pouvant contenir jusqu'à 70% d'oxyde de plomb) et d'oxydes broyés donnant la couleur. Deux mois avant sa mort, Nicolas Giboin fait une donation au musée de Libourne : une série de dessins et de gravures, ainsi qu'un ensemble de verres émaillés. Il s'éteint le 6 octobre 1921, à l'âge de 93 ans. En 2010, la Ville de Libourne acquiert avec l'aide du FRAM (Fonds Régional d'Acquisition pour les Musées) et de l'association des Amis des musées de Libourne, un nouvel ensemble qui vient renforcer la collection.

Période création/exécution

1er quart 20e siècle

Millésime création/exécution

1903

Matériaux/techniques

verre (émaillé)

Dimensions

H. 16.3 cm ; D. 16 cm ; VOLUM. 0,0033

Inscriptions

signé ; daté

Précision inscriptions

1903

Lieu de conservation

Libourne ; musée des beaux-arts et d'archéologie

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; don ; Libourne ; musée des beaux-arts et d'archéologie

Date acquisition

1921/08/01

Numéro d'inventaire

921.5.7

Rédacteur

Laurent LASCOUP

Copyright notice

© Libourne ; musée des beaux-arts et d'archéologie, 2010, © Service des musées de France, 2013

Crédits photographiques

© Laurent LASCOUP

 

demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

M0072003628

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51  

Lots de réponses :  


Requête :   ((burette) :DENO )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0