Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 6
Domaine

orfèvrerie ; vie domestique

Dénomination

écuelle (2, couvercle) ; présentoir

Appellation

écuelle couverte avec présentoir

Auteur/exécutant

IMLIN Johann Ludwig III (orfèvre)

Précision auteur/exécutant

IMLIN : ?, 1722 ; ?, 1768

Ecole

Strasbourg

Lieu création / utilisation

France, Alsace, Bas-Rhin, Strasbourg (lieu de création)

Période création/exécution

3e quart 18e siècle

Millésime création/exécution

1767

Matériaux/techniques

argent, doré

Description

Ecuelle à deux oreilles à motif de volutes et de coquilles rocaillées encadrant une corbeille d'où jaillissent diverses sortes de fleurs, le tout finement ciselé et gravé dans un style très naturaliste. Deux cartouches gravés, placés sur les faces avant et arrière de l'écuelle, sont reliés aux oreilles par des guirlandes de fleurs (roses, lis, campanules, tournesols, marguerites et pivoines) gravées et ciselées se détachant sur fond amati. Le couvercle à doucine, à bordure extérieure moulurée de filets enrubannées, est souligné d'une frise en relief circulaire constituée de quatre branchages de fleurs noués de ruban deux par deux se détachant sur une bande amati à contours déchiquetés. Prise en artichaut sur une terrasse de feuilles d'acanthes particulièrement mouvementées. Le marli du présentoir se caractérise par un bord extérieur chantourné et mouluré, souligné d'une bordure de filets enrubannée à agrafes. Une guirlande de fleurs relie les cartouches rocaille disposés au centre de chacun des cinq lobes du marli. Les zones en argent dédoré sur le couvercle, sur le corps de l'écuelle -dans l'un des cartouches- et sur le présentoir -dans l'un des cartouches-, correspondent à des armoiries ou à un chiffre dégravés. Cet ensemble était initialement accompagné d'un couvert comprenant une cuiller et une fourchette

Inscriptions

poinçon

Précision inscriptions

poinçon : 13 couronné; poinçon du maître; lettre d'année Q couronné (1767)

Lieu de conservation

Strasbourg ; musée des Arts décoratifs

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; legs ; Strasbourg ; musée des Arts décoratifs

Date acquisition

1982

Anciennes appartenances

Don Strasbourg 1982

Numéro d'inventaire

33.982.1.1 (1-3) ; 33 R403 (N° récolement)

Bibliographie

"Ecuelle à bouillon de Jean-Louis III Imlin"
Geneviève HAUG, "L'orfèvrerie de Strasbourg des origines au XIXe siècle", Revue d'Alsace, 110, 1984, p. 113-140 (p. 127)
Martin E., Deux siècles d'orfèvrerie à Strasbourg, 2004 (p. 82-85, notice 39)

Copyright notice

© Strasbourg, musée des Arts décoratifs, © Service des musées de France, 2011

Crédits photographiques

© Service photographique des Musées de Strasbourg

 

Renseignements sur le musée

 

00180076291

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70  

Lots de réponses :  


Requête :   ((présentoir) :DENO )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0