Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 81
Domaine

métrologie - instruments de mesure ; orfèvrerie

Dénomination

cadran solaire ; boussole

Appellation

cadran solaire portatif TYPO instrument de mesure et d'orientation

Lieu création / utilisation

France (lieu d'utilisation)

Période création/exécution

3e quart 17e siècle

Millésime création/exécution

1660 vers

Matériaux/techniques

ivoire, laiton, verre

Description

Cadran diptyque horizontal. Sur le dessus du couvercle, 2 cercles concentriques où sont gravées deux fois les heures de 1 à 12, séparées par des rayons venant du centre percé d'un trou : cadran équatorial à alidade. Sur le revers du couvercle, mêmes cercles avec les heures mais les rayons sont gravés sur un disque de laiton séparant des chiffres de 1 à 30. Une aspérité permet de faire tourner ce disque : calendrier perpétuel et lunaire à disque mobile. Sur le côté : échelle des latitudes. Boîtier contenant une boussole. Autour de la boussole : cadran horizontal à fil-axe, chiffres gravés de 1 à 8 et de 4 à 12. Dans la boussole, cadran gradué quatre fois selon les 4 points cardinaux de 10 à 90 entourant quatre carrés comprenant chacun 6 noms de villes avec leur latitude

Dimensions

l. 5,9 ; L. 6,9 ; E. 1,4

Utilisation/destination

mesure de l'orientation ; mesure du temps

Précision utilisation/destination

cadran solaire portatif avec calendrier perpétuel et boussole

Période utilisation/destination

17e siècle

Etat de conservation

bon état, 22/11/2006

Lieu de conservation

Sarlat-la-Canéda ; musée d'Histoire de Sarlat et du Périgord Noir

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; achat ; Sarlat-la-Canéda ; musée d'Histoire de Sarlat et du Périgord Noir

Date acquisition

1996/03

Anciennes appartenances

BRUGIERE DE GORGOT G H (antiquaire)

Numéro d'inventaire

96.MS.1748

Commentaires

Indication de l'heure solaire sur le cadran équatorial ; au revers, correspondance avec l'heure lunaire. La boussole et les principales villes indiquées avec leur latitude permet de préciser la position de l'observateur à une heure déterminée. Cadrans utilisés par la marine pour la topographie. Cet objet fait partie d'un ensemble d'instruments scientifiques du XVIIe siècle relevant de l'astronomie et de la topographie afin d'évoquer l'un des personnages les plus importants de l'histoire de Sarlat et du Périgord : le chanoine Tarde (1561 - 1636). Cartographe, astronome correspondant de Galilée, il publia ses découvertes et prit soin d'écrire les Chroniques du diocèse de Sarlat qui font toujours autorité, vu la disparition des archives. Savant et pédagogue, il publia en 1622 son ouvrage " Usage du cadran à aiguille aimantée " qui sera rééditée plusieurs fois. Dans ses gravures, figure le cadran solaire diptyque horizontal. Le CNAM a reconnu l'intérêt de cet ensemble dont les prix étaient justifiés

Bibliographie

DAUMAS Maurice, Histoire générale des techniques, T1, P.U.F

Rédacteur

BENEJEAM Mireille

Copyright notice

Sarlat-la-Canéda ; musée d'Histoire de Sarlat et du Périgord Noir, © Service des Musées de France, 2007

Crédits photographiques

© ZACHARIE Jacques

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

Site complémentaire

Site associé

 

M0060001849

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81  

Lots de réponses :  


Requête :   ((cadran solaire) :DENO )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0