Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 27
Domaine

céramique

Dénomination

vase (à anses, ovoïde, paire)

Appellation

vase étrusque Turpin

Auteur/exécutant

manufacture de Sèvres (manufacture)

Ecole

France ; Sèvres

Lieu création / utilisation

Ile-de-France ; Hauts-de-Seine ; Sèvres (lieu d'exécution)

Période création/exécution

2e quart 19e siècle

Millésime création/exécution

1842

Historique

cette paire de vases a fait partie de la livraison faite par ordre du roi à S.A.R. Mgr le duc d'Aumale pour l'ameublement du château du Chantilly, le 14 février 1845 au prix de 250/500 fr. (Arch. M.N.S. Vbb 11 Fo1 vo et Arch. M.C. Na 41 9)

Matériaux/techniques

porcelaine dure ; or ; platine

Dimensions

H. 39 (dont socle 1.5 ), D. 19

Inscriptions

marque

Précision inscriptions

imprimé en bleu, dans le col : monogramme LP 1842

Lieu de conservation

Chantilly ; musée Condé

Statut juridique

propriété privée personne morale ; interdiction de prêt et de dépôt ; donation sous réserve d'usufruit ; Chantilly ; Musée Condé

Date acquisition

1886 acquis ; 1897 entrée matérielle

Anciennes appartenances

Orléans Henri d', Aumale duc d'

Numéro d'inventaire

OA 2792 (1-2)

Commentaires

La forme de ces vases, nommée vase étrusque Turpin, créée en 1826, n'a été exécutée qu'en une seule taille. Elle s'inspire des exemples de la collection de vases dit Etrusques réunie par le baron Denon et déposée à la Manufacture de Sèvres en 1785, par ordre de Louis XVI : pour servir comme modèles de formes simples et pures... Cette forme-ci, pour être distinguées de ses homologues, a été baptisée Etrusque Turpin en hommage au Comte Turpin de Crissé, peintre, collectionneur et Inspecteur général des Beaux-Arts. De forme ovale très resserrée à la base, reposant sur un pied bas au profil de large cloche renversée dans un plateau circulaire à rebord, ce vase à col rétréci s'achève par un bord relevé et évasé. Deux anses courtes descendent du haut du col pour s'appuyer sur la partie supérieure arrondie du corps uni
Décor en or et platine, composé de frises variées adaptées au profil de la pièce. On remarque divers éléments de la grammaire ornementale classique : rosaces, oves, perles et pirouettes, grecques, palmettes, ondes
Les deux vases sont fracturés

Copyright notice

© direction des musées de France, © musée Condé, 1999

Crédits photographiques

© musée Condé

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

00000105434

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80  

Lots de réponses :  


Requête :   ((ovoïde) :DENO )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0