Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 60
Domaine

croyances - coutumes ; dentellerie ; archéologie

Dénomination

voile de calice

Lieu création / utilisation

France, Pays-de-la-Loire, Loire-Atlantique, Nantes (lieu d'exécution, lieu d'utilisation)

Période création/exécution

17e siècle

Découverte/collecte/récolte

France ; Pays-de-la-Loire ; Loire-Atlantique ; Nantes ; (Chapelle de la Mairie, lieu de découverte)

Matériaux/techniques

soie, toile, dentelle, fil de soie, fil métallique, fil d'or, cordonnet, satin, broderie, doublé, guipure, point de Boulogne

Description

Le fond est en satin violet doublé de toile verte. Eléments non brodés : dentelle métallique de couleur or, bordant le périmètre du voile Décors : une partie de motifs floraux est réalisée en fils de soie L'autre partie et les autres décors sont constitués de fils d'or : de filé, lame, cordonnet et frisé. Il s'agit d'une broderie à fond découvert. Une expertise d'après video décrit l'emploi de couchure gauffrure, couchure sur fond de corde, couchure simple. La lame est guipurée, le frisé et le cordonnet sont posés au point de Boulogne Il est aussi noté l'utilisation de la peinture à l'aiguille, pour les fils de soie et aussi l'emploi dans les motifs floraux de fil métallique au passé évidé. Enfin, du filé est posé en couchure simple. D'autre part, l'utilisation de la technique de l'application est courant depuis longtemps. Celle-ci permet de gagner du temps dans la réalisation La technique de l'application permet aussi de travailler sur un support adapté au travail de la broderie, en évitant de broder à même le velours, trop instable. L'utilisation de la couchure est aussi répandue depuis longtemps, cette technique ancienne remonte au moins au 11ème siècle Quant à la couchure gauffrée, elle est également beaucoup utilisée depuis son apparition au 14 ème. Le guipé est plutôt considéré comme "un agrément de passementerie qu'un vrai point de broderie" jusqu'au 16ème siècle. (Mémoire de Y. Guilloux : Les ornements sacerdotaux brodés du musée Dobrée). ; Voile de calice provenant de l'ancienne chapelle de l'hôtel de ville de Nantes représentant le Saint-Esprit et des motifs floraux. Le format de l'objet correspond au fait que le voile de calice doit être réalisé d'une pièce de soie carrée ou rectangulaire, mesurant de 60 à 70 cm de côté. Quatre motifs stylisés d'arabesques, partant chacun d'un angle du voile, convergent vers le centre du format. Chacun d'entre eux est interrompu et surmonté d'une fleur naturaliste. D'autres fleurs entourent la colombe de Saint-Esprit située au centre, légèrement vers la partie inférieure de la composition. On reconnait ainsi le lys naturel (symbole de pureté et innocence; attribut de saint Joseph ou fleur de la Vierge). Des petites fleurs blanches, dont les tiges s'enroulent sur elles-mêmes, rappellent le liseron (symbole d'attachement) Le violet est le signe de pénitence, de tristesse. Cette couleur ne fait pas partie des quatre retenues par le traité du Pape Innocent III. Cette teinte est le symbole d'une part égale du bleu et rouge, de l'amour et de la vérité. Le violet est attribuée au martyrs et est la couleur de deuil des rois de France. Elle est aussi réservée à l'Avent et au Carême, aux processions de saint-Marc et des rogations, à la fête des Saints-Innocents pour la bénédiction des cierges et à la procession de purification aux messes requiem.... (Mémoire de Y. Guilloux : Les ornements sacerdotaux brodés du musée Dobrée)

Dimensions

Hauteur en cm 57.6 ; Largeur en cm 57

Utilisation/destination

culte

Précision utilisation/destination

ville de Nantes (utilisateur)

Etat de conservation

En 2012 : Bon état

Lieu de conservation

Nantes ; musée départemental Dobrée

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété du département ; mode d'acquisition inconnu ; Loire-Atlantique ; musée départemental Dobrée

Date acquisition

1849

Anciennes appartenances

Ville de Nantes

Numéro d'inventaire

849.43.5 ; 170 (N° registre énonciatif)

Commentaires

provenant de l'ancienne chapelle de l'hôtel de ville de Nantes représentant le Saint-Esprit et des motifs floraux brodés sur soie violette. ; FAIT PARTIE DU PROGRAMME ART SACRE

Bibliographie

Musée archéologique de Loire-Inférieure Guéraud A. et Parenteau F (p.86, n°170)
Musée départemental d'archéologie. Parenteau F. (p.94, n°209)
cat 1903 (p. 320, n° 400)
Maîtrise d'Histoire de l'Art (sous la direction de Marianne Grivel), université de Rennes II, Rennes, 2004 (vol II, p. 26 à 29 catalogue iconographique p. 42)

Rédacteur

Rigaud Alexia

Copyright notice

© Nantes, musée départemental Dobrée, © service des musées de France, 2012

Crédits photographiques

© musée Dobrée

 

demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

07450039497

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60  

Lots de réponses :  


Requête :   ((dentellerie) :DOMN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0