Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 24
Domaine

peinture ; temps modernes

Dénomination

tableau

Titre

Nature morte de fruits à la grenade éclatée (Titre d'usage)

Auteur/exécutant

SPADINO Giovanni Paolo (peintre)

Précision auteur/exécutant

Rome, 1659 ; Rome, vers 1730

Ecole

Italie

Anciennes attributions

RUOPPOLO G B (attribué au milieu du 20e siècle)

Période création/exécution

4e quart 17e siècle

Millésime création/exécution

1690 vers

Historique

"Giovanni Paolo Castelli, dit Spadino, conçoit volontiers ses natures mortes dans un paysage, comme c'est le cas de celle du musée de Beauvais. Cette peinture se caractérise par une tonalité chaude et une composition compacte. Le premier plan est occupé par une grenade éclatée en trois parties dévoilant ses grains rouges irréguliers aux petits reflets blancs. Ce fruit est accompagné d'une paire de cerises solitaires posées à même le sol qui descend en diagonale vers un ruisseau paisible, dans lequel se reflète légèrement un fragile compotier de verre contenant des pêches, des prunes, de grosses figues et des raisins noirs. À gauche, juste à côté, l'artiste place d'autres fruits (prune, pomme et raisins blancs). Dans la partie supérieure de la toile, on distingue une branche de vigne à laquelle sont attachées une grande grappe d'appétissants raisins blancs et quelques feuilles. Derrière tous ces fruits, on perçoit le sol, un arbre et des buissons, ainsi qu'une montagne au loin. L'exécution est vibrante et vigoureuse, les formes sont sinueuses. Spadino joue sur les reflets présents sur le compotier et la surface de l'eau. L'artiste ajoute également quelques gouttes d'eau entre le ruisseau et le récipient. Le traitement de tous ces motifs, ainsi que leur choix sont typiques de Castelli, dont le style doit beaucoup à Michele Pace di Campidoglio et aux peintures réalisées dans le très actif atelier romain de Giovanni et Luigi Stanchi. Cette peinture a été achetée comme une oeuvre du Napolitain Giovanni Battista Ruoppolo (1629-1693). L'attribution a été ensuite écartée par M. Laclotte (1964), en faveur de Giovanni Paolo Castelli, dit Spadino, attribution à laquelle nous adhérons. Dans l'atelier des Castelli travaillaient au moins trois membres de la famille. G. Michel (1976-1980) et G. et U. Bocchi (2005) ont précisé ces personnalités et ont établi leur vrai nom : Castelli. Le plus célèbre fut Giovanni Paolo, l'auteur de la nature morte beauvaisienne. Bartolomeo Castelli le Vieux (mort en 1686), frère de Giovanni Paolo, en fut le membre le plus ancien et le moins connu. Giovanni Paolo eut un fils, Bartolomeo le Jeune (1696-1738), qui hérita de l'atelier familial. Leur style est souvent très difficile à distinguer. Ces peintres ne furent jamais membres de l'Académie de Saint-Luc et leur absence dans les institutions artistiques de l'époque explique aussi le désintérêt de la part d'historiographes comme L. Pascoli ou N. Pio. Certaines de leurs natures mortes étaient montrées lors des expositions organisées par Giuseppe Ghezzi dans l'église de San Salvatore in Lauro. L'un des Spadino y prêta des oeuvres sept fois, entre 1693 et 1715. Une peinture de fruits, exposée en 1703, fut peinte par Castelli en collaboration avec Francesco Trevisani (1656-1746) pour la partie des figures." (Michel Litwinowicz in : Nathalie Volle (dir.), Christophe Brouard (dir.), "Heures italiennes : trésors de la peinture italienne en Picardie, XIVe-XVIIIe siècles", Gand, Snoeck, 2017, p. 282)

Matériaux/techniques

peinture à l'huile ; toile

Description

Peinture à l'huile sur toile sur châssis. Cadre en bois mouluré, doré à ornementations moulées.

Dimensions

H. 64 cm ; L. 49,3 cm ; Ep. 1,8 cm ; Pds 7 Kg (toile+cadre)

Inscriptions

numéro

Précision inscriptions

"M.P.R. 3123" (étiquette de restauration sur le montant médiant du châssis au revers)

Sujet représenté

nature morte (fruit, raisin, cerise, poire, pomme, pêche fruit, prune, figue, grenade fruit, feuille) ; fond de paysage (ruisseau, arbre)

Lieu de conservation

Beauvais ; MUDO - Musée de l'Oise

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété du département ; achat ; Oise ; MUDO - Musée de l'Oise

Date acquisition

1954

Anciennes appartenances

Galerie Georges Ryaux

Numéro d'inventaire

54.9

Exposition

"Peintures italiennes (XVIIe-XVIIIe siècles) du Musée départemental de l'Oise", Beauvais, Musée départemental de l'Oise, 18 mai-15 septembre 1971, n°15 ; "Heures italiennes : peintures du XVIIIe siècle", Compiègne, Musées et Domaine nationaux du palais de Compiègne, 9 mars-21 août 2017, n°176

Bibliographie

Salmon Marie-José et Thuillier Jacques, "Peintures italiennes (XVIIe-XVIIIe siècles) du Musée départemental de l'Oise", Beauvais, 1971, catalogue d'exposition p. 23, fig. 15 repr. n. et bl. ; Salmon Marie-José, "Beauvais, musée départemental de l'Oise", Beauvais, Musée de l'Oise, 1981, p. 42 ; Brejon de Lavergnée Arnauld (dir.), Volle Nathalie (dir.), "Musées de France : répertoire des peintures italiennes du XVIIe siècle", Paris, éditions de la Réunion des Musées nationaux, 1988, p. 87 repr. n. et bl. ; Volle Nathalie (dir.), Brouard Christophe (dir.), "Heures italiennes : trésors de la peinture italienne en Picardie, XIVe-XVIIIe siècles", Gand, Snoeck, 2017, n°176 p. 282 repr. coul.

Rédacteur

Véronique, WILCZYNSKI

Copyright notice

© MUDO - Musée de l'Oise

Crédits photographiques

© Réunion des musées nationaux-Grand Palais (MUDO - Musée de l'Oise) / René-Gabriel Ojéda - Utilisation des photographies soumise à autorisation

 

Renseignements sur le musée

 

07980000533

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35  

Lots de réponses :  


Requête :   ((temps modernes) :DOMN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0