Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 171
Domaine

ivoirerie ; médiéval ; croyances - coutumes

Dénomination

polyptyque

Titre

Couronnement de la Vierge (partie centrale) ; Scènes de la vie de la Vierge (volets)

Auteur/exécutant

anonyme (auteur)

Ecole

France

Lieu création / utilisation

France, Ile-de-France, Paris (lieu de création)

Période création/exécution

14e siècle

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

Deux sortes de tabernacles en ivoire prévalaient à la fin du XIIIe siècle et au début du XIVe siècle : la forme la plus simple était celle du triptyque comprenant une Vierge à l'Enfant entourée de deux anges ; la plus complexe était celle du polyptyque dont les volets racontaient la petite Enfance du Christ. L'ivoire CA T 343 appartient à cette seconde catégorie. Dans cette oeuvre, la Vierge couronnée, assise bien droite, tient l'Enfant, qui est debout sur son genou gauche et lui passe un bras autour du cou ; de la main droite elle lui présente une fleur. Son manteau s'ouvre, un pan tombant de chaque côté, et laisse apercevoir les plis de la robe, serrée à la taille par une ceinture. Elle est coiffée d'un voile court, et un ange, descendant du ciel, la couronne. Le dais soutenu par des colonnettes qu'il abritait, a disparu : ce groupe central est sculpté en quasi ronde-bosse, tandis que les volets sont d'un relief peu accentué, illustrant les scènes suivantes : à gauche, Visitation et Annonciation (sujets intervertis), Adoration des Mages ; à droite, Nativité, Présentation au Temple. Les attitudes de la Vierge et de l'Enfant sont analogues à celles du polyptyque de J. Pierpont Morgan (n°17. 190, 270) au Metropolitan Museum, et c'est encore dans la filiation du triptyque de Saint-Sulpice que se situent les volets de ce tabernacle. Il faut noter la disproportion entre la Vierge et les petits personnages des volets, et les différences de relief, mais ainsi l'ivoirier rompt la monotonie des compositions habituelles et introduit des jeux variés d'ombre et de lumière. Il tire parti de l'étroitesse des feuillets en adaptant le sujet au cadre architectural, la scène de la Visitation a pris la place réservée habituellement à l'Annonciation, Elizabeth, très heureuse, a d'ailleurs beaucoup de mal à s'agenouiller devant la Vierge, et dispose ainsi d'un champ plus large. Chacun des deux personnages de la Nativité ou de la Présentation au Temple, est isolé sous son arcature trilobée, et ce sont les gestes des personnages, très vivants, qui lient les deux espaces (par exemple saint Joseph tend l'Enfant emmailloté à la Vierge, qui se dresse sur son lit). Le sculpteur s'est permis une fantaisie en délimitant un troisième registre, sous les gables, et en y installant des anges en buste, priant ou portant des couronnes : détail fréquent que nous trouvons dans la sculpture sur pierre ou sur bois (par exemple les portails occidentaux de la cathédrale d'Auxerre et les stalles de la cathédrale de Poitiers). Les visages légèrement arrondis, aux traits fins, parfois graves et les vêtements aux plis souples et réguliers, non sans élégance suggèrent une date vers 1340-1350. (Notice de Brigitte Maurice extraite de "Quelques recherches sur les ivoires du musée des Beaux-Arts de Dijon", Mémoire de maîtrise de l'Université de Dijon, 1983) ; Le polyptyque est construit autour d'un groupe sculpté en ronde-bosse, dont l'avant est en ronde-bosse mais reste attaché à la plaque d'ivoire à sommet triangulaire. La Vierge assise porte son fils debout sur un genou, un ange sortant des nuées à mi-corps la couronne. Les personnages sont un ou deux par registre, les figures et les chevelures sont soignées, les postures variées, les personnes bien différenciées, les corps saillants sous les drapés. La vierge est présentée très cambrée, ventre en avant dans les scènes latérales, sa présentation semble avoir fait l'objet d'un travail plus minutieux que les autres sujets. Brigitte Maurice situe ce travail dans les années 1340-1350 par l'aspect de visages et le traitement des statuettes du XIVe siècle, tout en prenant pour modèle les compositions centrée sur le couronnement de la Vierge en haut relief ou en ronde-bosse qui sont présents dans les ateliers parisiens dès la fin du XIIIe siècle. En rapport avec : Anonyme parisien, Triptyque de St Sulpice du Tarn, Anonyme français, Vierge à l'Enfant, Nantes

Matériaux/techniques

ivoire, peint, doré

Description

Ivoire peint et doré

Dimensions

Dimensions Hauteur : 24.5 cm ; Largeur : 21.1 cm ; Epaisseur : 3.2 cm

Sujet représenté

scène biblique (Couronnement de la Vierge) ;
scène biblique (Visitation, Annonciation, Adoration des Mages) ;
scène biblique (Nativité, Présentation au Temple)

Lieu de conservation

Dijon ; musée des beaux-arts

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier

Statut juridique

propriété de la commune ; legs ; Dijon ; musée des beaux-arts

Date acquisition

1878

Anciennes appartenances

Collection privée, Trimolet Anthelme et Edma

Numéro d'inventaire

CA T 343 ; 17 (Cat. ivoires 1983) ; 343 (Cat. Trimolet)

Bibliographie

Gleize (Emile), Catalogue descriptif des objets d'art formant le musée Anthelme et Edma Trimolet, Dijon, 1883 (n° 343 (Fin XIVe siècle))
Koechlin (Raymond), Les ivoires gothiques français, 3 tomes, Paris, 1924 (I, pp.235, 242, 246 ou I, pp. 125, 126, 128; II, p.64, n°146)
Tardy, Les Ivoires, Paris, 1966 (p. 33 (Paris, milieu du XIVe siècle))
Maurice (Brigitte), Quelques recherches sur les ivoires du musée des Beaux-Arts de Dijon, Mémoire de maîtrise de l'Université de Dijon, 1983 (n° 17 p. 37 (vers 1340-1350))

Rédacteur

Creuzet Laurent ; Férot Elise ; Bardin Dominique ; Jugie Sophie

Copyright notice

© Dijon, musée des beaux-arts, © Service des musées de France, 2017

Crédits photographiques

© Dijon, musée des beaux-arts

 

Renseignements sur le musée

 

01370018133

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200  

Lots de réponses :  

1-200  201-400  401-600  601-800  801-1000  1001-1200  1201-1400  1401-1600  1601-1800  1801-2000  2001-2200  2201-2400  2401-2600  2601-2800  2801-3000  3001-3200  3201-3400  3401-3600  3601-3800  3801-4000  4001-4200  4201-4400  4401-4600  4601-4800  4801-5000  5001-5200  5201-5400  5401-5600  5601-5630 


Requête :   ((médiéval) :DOMN )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0