Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 157
Domaine

archéologie ; chypriote ; sculpture

Dénomination

statuette

Titre

tête d'homme

Lieu création / utilisation

Chypre ; Idalion (lieu d'exécution)

Période création/exécution

6e siècle av JC ; 5e siècle av JC

Epoque/style/mouvement

chypro-archaïque

Matériaux/techniques

calcaire, peint

Description

Revers plat, non travaillé. Trou foré dans la nuque. Traces de coloration rouge sur les lèvres. ; La coiffure faite d'un bandeau plat d'étoffe descend assez bas sur le front qu'elle enserre étroitement. Le dessus du crâne est arrondi et le front est particulièrement large. L'arcade sourcilière droite est largement ouverte au-dessus de l'oeil aux paupières non formées et qui devait être peint. Du nez endommagé on note les narines dilatées. Le bas du visage forme une ample ligne arrondie du fait de la grande largeur donnée au menton, encore accentuée par l'importance du maxillaire inférieur. Les lèvres sont droites et serrées. De l'oreille subsistante seul le volume est noté. Le modelé du visage est doux et passe sans transition brutale d'un plan à l'autre.Il y a une certaine fermeté de l'expression qui traduit sans doute l'exécution par un atelier qui continuait à travailler dans la tradition locale.

Dimensions

H.7.1 ; la.5 ; Ep.6 ; H. totale 8.9 ; la. totale 5.2 ; Ep. totale 6

Etat de conservation

état moyen ; incomplet, Petits éclats, usure

Lieu de conservation

Laon ; musée archéologique municipal

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; legs ; Laon ; musée archéologique municipal

Date acquisition

1937

Anciennes appartenances

Marguerite de La Charlonie Paul Monsieur, Paris, 1900, 1921

Numéro d'inventaire

37.1276 ; 1553 (Notarié, La Charlonie)

Commentaires

Une certaine fermeté de l'expression incite à penser que cette tête pourrait avoir été exécutée à la fin du VIe siècle ou au tout début du Ve av. J.C. par un atelier qui continuait à travailler dans la tradition locale.

Bibliographie

Antoinette Decaudin, Les Antiquités Chypriotes dans les collections françaises, 1987. (N°55, p. 71.)

Copyright notice

© Laon, musée archéologique municipal, © Direction des musées de France, 2001

Crédits photographiques

© Studio Alex, Laon

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

07900000058

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167  

Lots de réponses :  


Requête :   ((âge du fer chypriote) :EPOQ )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0