Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 68
Domaine

archéologie ; chypriote ; sculpture

Dénomination

statuette

Titre

divinité à tête de bélier

Période création/exécution

4e quart 8e siècle av JC ; 1er quart 5e siècle av JC

Epoque/style/mouvement

chypro-archaïque

Matériaux/techniques

calcaire

Description

Le revers est plat. ; La divinité au corps humain et à tête de bélier est assise sur un siège cubique au dossier droit. Le corps est traité en relief à l'exception de la tête en ronde-bosse au-dessus du dossier. Le dieu porte des cornes de bélier dont les pointes se recourbent vers l'avant. Les yeux sont énormes et globuleux. Deux épaisses mèches de cheveux apparaissent sous les cornes et reposent en avant des épaules. Le torse est triangulaire, les avant-bras repliés s'appuient sur les accoudoirs. Le bas du corps sensiblement plus étroit est séparé des côtés du siège par une profonde rainure. Le dieu est couvert d'une tunique qui se relève sur les côtés et laisse apparaître les pieds jointifs placés en pente sur la base.

Dimensions

H.9.1 ; la.5.6 ; Ep.3.7 ; H. totale 12.1 ; la. totale 7.1 ; Ep. totale 4.9

Précision inscriptions

Cnide, achat à Stilianopoulo (de Smyrne)

Sujet représenté

figures mythologiques (Dieu à tête de bélier, Amon)

Etat de conservation

état moyen ; complet, épaufrure, Petits éclats, usure

Lieu de conservation

Laon ; musée archéologique municipal

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; legs ; Laon ; musée archéologique municipal

Date acquisition

1937

Anciennes appartenances

Marguerite de La Charlonie Paul Monsieur, Paris, 1900, 1921

Numéro d'inventaire

37.1283 ; 282 (Notarié, La Charlonie)

Commentaires

Le culte d'Ammon avait dépassé les frontières de l'Egypte et devait se confondre à Chypre avec celui de Baal-Ammon, dieu syrien à tête de bélier. On connait à Chypre la représentation de ce dieu à visage humain mais doté de cornes de bélier, alors que notre statuette qui provient de Cnide a une tête de bélier. Il en est de même de celle du Louvre dite venir de Cnide, mais dont le siège est accosté de deux sphynx et de celles trouvées à Lindos (Rhodes). Ces pièces de petites dimensions témoignent toutes d'un travail chypriote. Elles ont pu être exportées dans l'Antiquité ou bien avoir été éxécutées par des ouvriers chypriotes installés en dehors de l'île. Cf. p.66, N°43.

Exposition

Exposition au musée départemental de l'Abbaye de Saint-Riquier. 19 juin - 28 novembre 1999. (Objet prêté.)

Bibliographie

Antoinette Decaudin, Les Antiquités Chypriotes dans les collections françaises, 1987. (N°46, pp. 67-68)

Copyright notice

© Laon, musée archéologique municipal, © Direction des musées de France, 2001

Crédits photographiques

© Studio Alex, Laon

 

Demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

Contact musée

 

07900000069

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74  

Lots de réponses :  


Requête :   ((chypro-archaïque) :EPOQ )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0