Joconde - catalogue - dictionnaires
Joconde
Portail des collections
des musées de France
logo  catalogue - notice complète
  icone imprimer
Réponse n° 4
Domaine

estampe

Titre

Chasse au loup

Auteur/exécutant

DESPORTES François (d'après, peintre) ; JOULLAIN François (graveur)

Précision auteur/exécutant

DESPORTES : Champigneulle, 1661 ; Paris, 1743 ; JOULLAIN : ?, 1697 ; Paris, 1778

Ecole

France

Lieu création / utilisation

Paris (lieu de création)

Période création/exécution

18e siècle

Genèse

copie ; reproduit en gravure

Historique

Reproduction d'un tableau de François Desportes datant de 1725 et intitulé" Chasse au loup" ; Peintre des chasses et de la meute de Louis XIV, François Desportes a mis son talent de peintre animalier au service de la décoration de nombreux édifices royaux et princiers. II réalise aussi de nombreuses scènes de chasses pour les demeures des grands seigneurs et riches particuliers. C'est à la Ménagerie de Versailles, caprice de Louis XIV, ou dans le sillage des chasses du roi, que Desportes observe et croque les expressions du gibier et des chiens. Droit réservé à la noblesse, la chasse se fait à l'aide d'une meute nombreuse et aguerrie, et exige de la part du chasseur un sens de la stratégie et une ruse au moins égale à celle du gibier. Entre toutes, la chasse au loup est la plus difficile et la plus longue. On comprend mieux le nombre de tableaux consacrés au moment crucial de l'hallali, où le loup, traqué et fatigué, est cerné, après une course de plusieurs jours, par la meute des chiens affamés et cruels. C'est cet instant de bataille ultime que Desportes a choisi de retenir dans cette oeuvre, commandée en 1725 pour le château de Villegenis, propriété du conseiller Gluck. La facture brillante, tactile, de sa peinture rend avec puissance la violence du combat et la cruauté des chiens. Véritables portraits animaliers, chiens et loup expriment des sentiments de souffrance et de haine, avec des expressions individualisées. Le métier flamand de Desportes est perceptible dans le traitement du paysage, où chaque brin d'herbe, chaque feuille est détaillée. (Musée des Beaux-arts de Rennes)

Période original copié

1ère moitié 18e siècle

Matériaux/techniques

papier ; technique estampe

Dimensions

l. 52.5 cm ; H. 44 cm

Inscriptions

armoiries ; inscription concernant l'exécutant ; inscription concernant le destinataire ; inscription concernant le dédicataire ; inscription concernant le lieu d'exécution ; inscription concernant le lieu de destination

Précision inscriptions

en bas à droite : Joullain Sculpsit. en bas à gauche : F. Desportes invenit et pinxit. Dédié A Messire Claude Glucq Conseiller Au Parlement Seigneur de Virginie, &rea. Par son très Humble et très Obeisant Serviteur F. Joullain A Paris chez Gautrot et Joullain Quay de la Megisserie a la Ville de Rome. Avec Privilege du Roy L'un des Tableaux du Salon d'entrée du Château de Virginie

Sujet représenté

représentation animalière (chien, loup, chasse à courre, hallali) ; fond de paysage (arbre, forêt, feuille, falaise, fleur)

Lieu de conservation

Sainte-Menehould ; musée d'Art et d'Histoire

Musée de France
au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique

propriété de la commune ; ancien fonds ; Sainte-Menehould ; musée d'Art et d'Histoire

Date acquisition

date d'acquisition inconnue

Numéro d'inventaire

2011.0.33

Rédacteur

Philippe Grabenstaetter ; Michael Schuler

Copyright notice

© Sainte-Menehould ; musée d'Art et d'Histoire, 2011, © Service des Musées de France, 2012

Crédits photographiques

© CROISSANT Charlotte

 

demande de photographie et/ou de conditions d'utilisation

 

Renseignements sur le musée

 

M0315000485

Notices :  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12  

Lots de réponses :  


Requête :   ((inscription concernant le dédicataire) :INSC )
Relations :   Synonymes=1, Spécifiques=5, Génériques=0